Journal de Trévoux, Volume 4

Couverture
S.A.S, 1759
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 1725 - ... raison ce phosphore qu'on nomme l'esprit , ce rien qu'on appelle la renommée , ce moment qu'on nomme la vie , qu'il interroge la religion qui doit lui parler comme à moi , qu'il contemple fixement la mort, qu'il regarde au-delà, et qu'il me juge.
Page 1723 - ... je ne m'y ferois plus arrêté ; l'objet du portrait ne vau-droit pas les .frais des crayons ; mais outre fa comique abfurdité , cette prétention eft de plus fi contraire aux règles établies , à l'honnêteté publique , & au refpedt dû à la raifon , que je me fuis cru obligé d'en conferver les traits & la cenfure...
Page 1719 - ... du devoir doit parler plus haut pour un chrétien que toutes les voix de la renommée : l'unique regret qui me...
Page 1714 - ... point étranger , et je compte qu'approuvant ma résolution , vous voudrez bien m'appuyer dans ce qui me reste à faire pour l'établir et pour la manifester. Je suis accoutumé , monsieur, à penser tout haut devant vous; je vous avouerai donc que depuis plusieurs années...
Page 1718 - J'ai eu l'honneur de communiquer ma résolution à monseigneur l'évêque d'Amiens, et d'en consigner l'engagement irrévocable dans ses mains sacrées; c'est à l'autorité de ses leçons et à l'éloquence de ses vertus que je dois la fin de mon égarement: je lui devois l'hommage de mon retour ; et c'est pour consacrer la solidité de cette espece d'abjuration que je l'ai faite sous les yeux- de ce grand prélat si respecté et si chéri ; son témoignage saint s'éleveroit contre moi si j'avois...
Page 1721 - ... on ne peut le facrifier , on ne veut que briller , on parle contre ce qu'on croit , & la vanité des mots l'emporte fur la vérité des cbofes.
Page 1722 - Monfieur , par vous feul ) ne me les demandez plus ; le facrifice en eft fait , & c'étoit facrifiec bien peu de chofe. Quand on a quelques Ecrits à fe reprocher , il faut s'exécuter fans réferve , dès que le remords les condamne : il feroit trop dangereux d'attendre ; il feroit trop incertain de compter que ces Ecrits feront brûlés au flambeau qui doit éclairer notre agonie. J'ai cru , pour l'utilité...
Page 1725 - ... bien abaisser l'extravagante indépendance et l'audace impie de ces superbes et petits dissertateurs qui s'efforcent vainement d'élever leurs délires systématiques au-dessus des preuves lumineuses de la révélation. Le temps vole , la nuit s'avance, le rêve va finir, pourquoi perdre à douter avec une absurde présomption cet instant qui nous est laissé pour croire...
Page 1663 - ... faire de l'épée, qui pour la première fois leur étoit remise entre les mains. Le jeune Gentilhomme, nouvellement sorti hors de Page, étoit présenté à l'autel par son père et sa mère, qui chacun un cierge à la main alloient à l'offrande. Le Prêtre célébrant prenoit de dessus l'autel une épée et une ceinture, sur laquelle il faisoit plusieurs bénédictions, et l'attachoit au côté du jeune Gentilhomme qui alors commençoit à la porter.
Page 1908 - INSTRUCTION pour les ventes des bois du Roi , par feu M. de Froidour , avec des Notes tirées des meilleurs Auteurs, fur la matière des Eaux & Forêts , &des Ordonnances de 1669, 1667 & i6jo.

Informations bibliographiques