Histoire de France: depuis l'origine jusqu'à la révolution de 1848, Volume 1

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 51 - ... et de maléfices à l'égard de ses propres enfants. La jeune femme est livrée aux bourreaux ; Clovis est poignardé à Noisy. Les princes mérovingiens, barbares parvenus aux jouissances du luxe et de la civilisation romaine avant d'avoir dépouillé leurs instincts sauvages, n'imposaient aucun frein à leurs passions désordonnées ; et déjà l'on pouvait prévoir la fin prématurée vers laquelle toute leur race se précipitait. Un jour que Chilpéric résidait dans son palais de Braine,...
Page 422 - Ces trois semaines sont achevées : vous ne serez jamais vaincu par la vertu de vos ennemis, usez de la vôtre et ne mettez point sur votre tête les morts de trois semaines. Je vous somme, au nom de Dieu, de ne nous frauder plus, ou je serai témoin contre vous en son Jugement.
Page 473 - ... faisaient mes prédécesseurs, pour vous faire approuver mes volontés. Je vous ai assemblés pour recevoir vos conseils, pour les croire, pour les suivre, bref pour me mettre en tutelle entre vos mains, envie qui ne prend guère aux rois, aux barbes grises, aux victorieux ; mais la violente amour que je porte à mes sujets me fait trouver tout aisé et honorable.
Page 317 - Rouen , et l'évêque de Beauvais instruisit son procès. En répondant aux inquisiteurs, qui cherchaient à la convaincre d'hérésie, elle déploya une force d'âme et un bon sens admirables : ce fut à Dieu qu'elle attribua tous ses succès. L'évêque lui demandant si elle était en état de grâce, Jeanne dit : « Si je n'y suis, Dieu m'y veuille mettre; si j'y suis, Dieu m'y veuille tenir. » Interrogée sur ses actes et ses paroles dans les batailles, elle répondit : « Je disais, entrez...
Page 538 - Je n'ose rien entreprendre sans y avoir bien pensé ; mais , quand une fois j'ai pris ma résolution , je vais droit à mon but, je renverse tout , je fauche tout , et ensuite je couvre tout de ma robe rouge.
Page 377 - L'électeur de Saxe le fit enlever par des gens masqués, et conduire dans la forteresse de Wartburg, où il demeura enfermé neuf mois , ignoré de ses amis et de ses ennemis : c'est là qu'il commença sa traduction de la Bible , et qu'il composa une multitude d'écrits empreints de son génie logique , fougueux , irascible , parfaitement propre , par sa trivialité même, à gouverner les esprits encore grossiers de son siècle. Pendant que ces graves intérêts partagent l'Europe...
Page 511 - Point du tout, répondit le cardinal : quand j'ai été fait secrétaire d'état, le pape m'a donné un bref qui me permet de dire et de faire en sûreté de conscience tout ce qui est utile à l'État. — Mais s'il s'agissait d'aider les hérétiques? disait le nonce. — Je pense, repartit tranquillement Richelieu, que le bref s'étend jusque-là.
Page 28 - Bourguignons, convertir au catholicisme, et la plupart des cités du bord du Rhône et de la Saône furent alors réunies sous l'autorité de l'Église romaine. Six ans plus tard, Clovis médite de nouvelles conquêtes, et songe aux belles provinces du midi occupées par les Visigoths. Il assemble ses guerriers au champ de Mars, et leur dit : « Je souffre avec peine que ces Ariens possèdent une partie des Gaules ; allons avec l'aide de Dieu, et, après les avoir vaincus, soumettons-nous leur territoire...
Page 261 - Charles ! répondit le roi ; ils sont mauvais traîtres : vous ne savez pas tout ce que je sais. » Le roi fit quelques pas, et , saisissant une masse d'armes , il en frappa le comte d'Harcourt entre les épaules , et dit : « Traître orgueilleux ! par l'âme de mon père , tu n'échapperas pas. » Deux seigneurs de la suite du roi de Navarre furent arrêtés avec ce prince et son écuyer. Le roi Jean fit entraîner ses prisonniers hors du château , et dit au chef de ses gardes :
Page 473 - Je ne vous ai point appelés, comme faisaient mes prédécesseurs, pour vous faire approuver leurs volontés. Je vous ai assemblés pour recevoir vos conseils, pour les croire, pour les suivre, bref, pour me mettre en tutelle entre vos mains, envie qui ne prend guère aux rois, aux barbes grises et aux victorieux.

Informations bibliographiques