Images de page
PDF
ePub
[ocr errors]

?

*

22

47

49 257

DU SOIXANTE-QUATORZIÈME VOLUME.

Sur un procès au sujet d'une procession,

Sacres, d'évèques,

5, 120, 326, 61-2, 628

Déclarations par suite de l'Encyclique,

5, 23, 117.535
Sur Tes'abbés de Villers, Thibiat, Martial, Richard, de Gaignė, Birölteau, Molle.

¥at, Bertout, Fournerot, Marduel, Longuemare, Van-de-Kerkhove, Périgord,
Deron, Leriche , 6 et 361, 70, 103, 151, 215, 231, 246, 278, 360 et 545, 469

et 500, 470, 487, 519 535, 561 k*

Sur M. England, éveque de Charleston , et sur le diocèse , 8, 81, 161, 343

Bref du Pape sur les mariages mixtes,

17

Baptêmes,

Sur les Frères des écoles chrétieÀnes,

24, 69, 375, 455, 565

Cessation d'un schisme aux Florides,

25

Réclamations,

324 70, 279,543

Sur l'instruction publique, à l'occasion d'un rapport de M. Cousin , 33

Profanations ei jugemens à ce sujet , 39, 56, 246, 342, 375, 406, 454 534

Sur deux collèges,

39, 501

Vexations et jugemens d'ecclésiastiques , 40, 54, 88, 89, 103, 120, 165, 196, 215

262, 294, 298, 310, 325, 326, 391, 471, 601

Des Colonies de bienfaisance à établir en France,

Nouvelles Considérations sur l'auteur de l'Imitation,
Sur la secle Châtel,

53, 135, 559, 582
Sur MM. Moricheau-Beaucamp, de Gourgues, Say, de Montgelas, Delpech, Cotia,
de Bonsol,

56; 123, 165, 202, 218, 4747 537

Sur M. de Potter,

58

Lelire d'un maire sur l'esprit d'irréligion,

64

Manuel des Catéchismes,

65

Nominations d'évêques pour les missions,
Sur le sieur Llote,
Dévoûment pendant le choléra anx Etats-Unis et en Ecosse,

72, 488, 503

Arrestation de madame la duchesse de Berry,

75, 90, 92, 153, 376

Tableau chronologique de l'histoire de l'Eglise,

79

L'Assassinat du dernier des Condé tiémenti,

80

Sur les exercices de la garde nationale pendant l'office,

87

Procès de la demoiselle Leboulanger, dite sæur Agathe,
Assassinat du curé de Moncrabeau ,

89,469

Cours d'enseignement élémentaire,

Etudes sur la personne et les écrits de Ducis,

Sur une nouvelle édition des OEuvres de saint François de Sales,

Arrivée de M. Rey à Annecy,

104

Sur le sieur Deutz,

105, 122,302

Pierre Desbordes ou le Danger des mauvaises liaisons,

Sur une correspondance diplomatique à Rome,

113

Réflexions du Courrier de la Meuse sur là haine des Jésuites ,

Quelques Lettres surte choléra,

*128

Sur le Journal des connoissances utiles,

Protestations de dévoûment à madame la duchesse de Berry, 136, 185, 201, 219,

233,.248, 264, 281, 297, 312, 328, 345, 362, 376, 393, 410, 424,-432,

449, 457, 464, 472, 489, 504, 520, 553, 569, 602, 616, 617

-Discours de Louis-Philippe à l'ouverture des chambres,

142

[ocr errors]
[ocr errors]

I20

129, 161

184

Sur un Mémoire contre M. l'évèque d'Amiens ,

145
Cours de la Sorbonne,

150, 197, 597

Usurpation d'un maire à l'égard d'une église,

Sur Marie Bossy,

159, 240

Sur l'ouvrage de M. Juin, relatif aux refus de sépulture,

164

Sur un écrit répandu dans des campagnes contre les pasteurs ;

166

Circulaire de M. l'évêque de Bâle,

167

Sur les Seurs de la Trinité à Tours,

183

Sur la rentrée des tribunaux,

183, 201, 552
Tentative d'empoisonnement à l'égard de religieuses ,
Lettre et voyage du P. de Geramb,

191, 584

Sur l'école des religieuses de Binic,

193, 263

Sur un passage de l'adresse de la chambre des députés,

196

Mandement de M. l'archev. de Paris pour l'auvre des orphelins du choléra, 209, 229

Sur des refus de sépulture,

214, 262, 518

Clergé de l'ile Bourbon ,

215

Eludes élémentaires de philosophie,

225

Morts des prélats Ruffo - Scilla, E. Fenwick, Curtis, de Schimonski, 229, 247

et 311, 327, 584

Circulaires d'évèques sur la cessation du choléra ,

230, 261

Sar une circulaire d'un sous-préfet, relative au clergé,

232

Siege et prise d'Anvers,

237, 393
Sur un voyage de don Miguel à Coïmbre,

241

Lettre sur M. l'évêque de Luçon,

244

Chants sacrés, par M. Mollevaut,

255

Les grands comédiens de quinze ans après les petits,

271

Sur le désastre de l'Archevêché en 1830,

273

Sur l’OEuvre des orphelins de saint Vincent de Paul,

275

Circul. de M. l'Archev. sur les besoins des prêtres âgés et des petits sémin., 276

Sur la visite dans un couvent de la Visitation à Nanles ,

278

Sur un prêtre vendéen,

ibid.

Sur une quête pour l'église de Lausanne,

Récit de ce qui est arrivé à M. l'Archev. à la révolution de juillet, 289

Sur les Sæurs de la Providence de Portieux,

294

Lettre de M. Drack sur Deutz,

302

Neuvaine pour se préparer à la fête de Noël,

Le ministre des cultes peut-il refuser les titres de succursales ou chapelles ? 305

Sur le sieur Auzou, curé intrus de Clichy;

308, 485, 500, 517,550
Missions et retraites,

310, 423

Sur une association révolutionnaire en Italie,

Méditations sur les stations du chemin de la croix,

336

Etat actuel de la cour de Rome ,
Bref du Pape pour 1833, et Nécrologe,

340, 389

Sur un mandement de M. l'évêque de Dijon,

341

Article du Courrie:: de la Meuse sur le clergé.

Le Percheron, Almanach d'Eure-et-Loir pour 1833,

351

Le College,

353

Sur le jubilé pour l'exaltation du Pape,

358, 515

Délibération à Marseille contre les curés et vicaires,

358

Adieux à l'Angleterre,

368

Rapport sur l'OEuvre des orphelins du choléra ,

369

Procès relatif au testament de M. de Villeneuve,

373

279, 321

304

319

337

344

(4)

Le petit Mois de la Sainte-Enfance,

384

385

Mémoires de M. le cardinal Pacca,

Madame, Nantes, Paris, Blaye,

399

Dernier extrait de la Chronique de juillet,

401

Clôture de la Maison de refuge des jeunes prisonniers ,

.405

Visites des séminaires de Nantes ,

406, 440, 487

408

Visite pastorale de M. l'évêque de Boston,

Etrennes aux bons Français pour 1833,

415

Lettres à Isidore sur la séduction pour pervertir les campagnes,

417

Sur un concours proposé par une société déiste en Hollande,

Assemblée de cbarité à St-Roch,

Sur les quatre Chinois venus à Paris eu 1829,

422

Rétractation d'un prêtre constitutionnel,

423

Adresse des habitans de Joigny à MADAME,

432, 464

Sur deux articles d'un journal révolutionnaire,

Consistoire,

Sur l'état du diocèse d'Angoulême,

Lettres de MM. Barrault et Naudin,

Semaine eucharistique,

448

Sur les anciens droits des fondateurs de chapelles,

449

Sur l'Herméneutique sacrée de M. Janssens,

Sur un synode à Philadelphie,

Du projet de loi sur l'instruction primaire,

Réponse à un Mémoire de prêtres réformateurs allemands ,

481, 499

Sur l'opinion publique ,

494

Etablissement d'une église à Alger,

502, 568

510

Sur la propriété des arbres des cimetières,

513

Sur les Exilés de Prague,

Sur la mesure prise contre Auzou à Clichy,

517, 529

528

Lettres de Rocheville sur l'esprit du siècle,

Sur la conduite du gouvernement russe en Pologne,

543

Notice sur M. l'abbé Bertout,

545

Sur le culte des Templiers,

550, 628

553

Installation des Sæurs Hospitalières à Marseille,'

OEuvres de La Colombière,

561

564

Guérison par le prince de Hohenlohe,

Sur mesdames Delphin et Marioni,

566, 597

Lettre de madame la duchesse de Berry,

568

Lettre de Rome sur l'Encyclique et ses suites,

577

580

Etablissement d'une bibliothèque catholique à Rome,

581

Sur les vexations contre les Seurs,

584

Sur l'Association Léopoldine en faveur des missions,

Sur une discussion à la chambre des députés ,

593

600

Question de droit relative aux fabriques,

Sur le sieur Guicheleau,

ibid.

Idée d'un bon curé,

609

617

Sur une plainte contre le curé des Batignoles,

622

Sur un éloge de M. Cuvier,

Nouvelle Profession de foi de M. Auzou,,

625

Sur une pétition des constitutionnels,

629

Fin de la Table du soixante-quatorzième volume.

JEUDI 1er NOVEMBRE 1832.

(N. 2018.)

[graphic]

L'AMI DE LA RELIGIOA.

[ocr errors]

Sur un procès au sujet d'une procession. Les 20 et 21 octobre dernier, on a plaidé aux assises de Dordogne l'affaire des habitans de Bergerac, compromis au sujet d'une procession. L'histoire de cette procession est une chose fort extraordinaire ; nous l'avons racontée cet été, numéro 1966. Le peuple , à Bergerac, vouloit que la procession se fit, les autorités ne le vouloient pas. Depuis 1814, les processions s'étoient toujours faites dans cette ville, sans aucun trouble et sans opposition de la part des protestans. Au mois de mai dernier, le curé, M. Macerouze, après avoir lu le Mandement de M. l'évêque de Périgueux, qui ordonnoit des prières pour le choléra, annonça que la neuvaine seroit terminée par une procession. Le sous-préfet n'approuva pas cette pieuse cérémonie, et, sur son rapport, le préfet ordonna qu'il n'y auroit point de cérémonie extérieure, et qu'on emploieroit, s'il le falloit, la gendarmerie pour l'empêcher. La procession ne se fit pas, les catholiques réclamèrent. M. l'évêque, M. le curé de Bergerac, adressèrent des représentations à l'autorité; elles ne furent pas écoutées. M. l'évêque recourut au ministre, qui, moins prévenu, répondit qu'on pouvoit faire les cérémonies extérieures là où c'étoit l'usage. M. le curé de Bergerac veut instruire le maire de cette décision, il ne le trouve point. L'adjoint, qu'il consulte , ne s'oppose point à la cérémonie. La procession étoit impatiemment désirée par le peuple. Elle eut lieu le 28 mai, premier jour des Rogations, et se passa avec beaucoup d'ordre. Mais l'autorité vint troubler le calme. La procession rentroit, lorsque le commissaire de police arrive, fait arrêter la croix, se plaint de l'infraction des ordres reçus et verbalise. L'effervescence fut grande dans la ville. Le lendemain, mardi des Rogations, M. le cure annonce qu'il n'y aura pas de processions, et engage les fidèles à se résigner à ce sa

Tome LXXIV. L'Ami de la Religion.

A

crifice. Mais la population étoit exaltée, elle deman de les processions, elle les demande avec instance ; le curé s'y refuse. On veut faire sortir la procession malgré lui, il a besoin de toute son énergie pour arrêter ce zèle. Plusieurs personnes se détachent pour aller réclamer auprès du maire ; celui-ci objecte qu'il a des ordres, on lui crie de les montrer. On murmuroit contre cet acte arbitraire. Quelques-uns des plus échauffés sont arrêtés ; c'est pour cela qu'on a traduit en cour d'assises Ruffet, Briand, Versanne, Conil, Lantia et la femme Colombet. Leur criine étoit d'avoir fait partie d'un attroupement le 29 mai , el d'avoir, par des cris proférés publiquement, provoqué à la révolte et à la désobéissance aux lois. On entendit 26 témoins à charge et 10 à décharge. Les débats affoiblirent beaucoup les charges , et le maire lui-même, rétractant loyalement sa déposition écrite, déclara qu'au moment de la plus grande irritation l'autorité n'avoit été l'objet d'aucune insulte, d'aucune menace, d'aucune voie de fait.

Cependant M. Delisle, procureur du Roi, soutint l'accusa tion contre les prévenus, sauf Conil et Lantia ; il prétendit qu'il y avoit eu dans la journée du 29 un complot formé d'avance pour résister, à force ouverte, aux prohibitions de l'autorité, et pour saisir le prétexte de la religion, afin de soulever les esprits contre les mesures ordonnées. M. Magne, avocat, a plaidé pour les prévenus. Il s'est un peu moque des alarmes de l'autorité dans cette affaire. Comment voir un complot là où on n'aperçoit que des démarches, des représentations, des prières auprès de l'autorité? Les prévenus ne sem roient coupables que s'ils avoient insulté le maire en fonctions. Seroient-ils passibles de quelque peine pour avoir fait la procession malgré la défense? Non, a dit l'avocat ; car on ne doit obéir à l'autorité que lorsqu'elle commande conformément à une loi existante, et aucune loi en vigueur ne prohibe les processions , puisque les chartes de 1814 et de 1830 proclament la liberté des cultes. On dit qu'il y a eu complot et révolte ; mais comment l'admettre, quand on sait que la procession se fit tranquillement le 28, et que ce fut l'autorité qui commit le premier acte d'hostilité, en verbalisant à la rentrée de la cession ? Le 29 au matin, tout le monde étoit persuadé que le maire avoit ordre de laisser sortir la procession, puisque la lettre du ministre avoit été lue publiquement. Le premier

pro

« PrécédentContinuer »