Dieu des chrétiens, Dieu des musulmans

Couverture
Flammarion - 239 pages
Perçu comme une mise en cause de la modernité, l’islam déroute, en particulier ceux d’entre nous qui s’inscrivent dans la tradition intellectuelle et spirituelle judéo-chrétienne. Le discours dominant, si pertinent soit-il par ailleurs, traite de la question islamique sans vraiment tenir compte des fondamentaux de cette foi. Simplifié jusqu’à la caricature, quand il n’est pas méprisé au nom d’une prétendue ouverture d’esprit, l’aspect doctrinal des religions est aujourd’hui largement ignoré. Or c’est la doctrine qui définit l’identité et la vision du monde de chaque croyant. Pour remédier à cette carence qui nous empêche d’avancer, François Jourdan analyse ici les postulats essentiels de l’islam et du christianisme dans leur cohérence propre. Cette mise à plat a le mérite d’ouvrir la porte à la compréhension mutuelle et donc au dialogue. Car pour entendre l’autre, il faut avant tout reconnaître sa différence. La coexistence pacifi que entre les croyances et les religions ne peut se réaliser sans une approche ouverte et décomplexée de ce qui les unit, mais aussi et surtout de ce qui les sépare. En couverture : Visite du pape Benoît XVI à la Mosquée bleue d’Istanbul, novembre 2006. © Patrick Hertzog / AP / SIPA.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

À propos de l'auteur (2012)

François Jourdan, prêtre eudiste, est docteur en théologie, en histoire des religions et en anthropologie religieuse. Délégué du diocèse de Paris pour les relations avec l’islam de 1998 à 2008, il a enseigné, à Rome, à l’Institut pontifi cal d’études arabes et islamiques et, à Paris, à l’Institut catholique et à l’École Cathédrale. Après avoir été en mission aux Philippines pendant quatre ans, il est maintenant directeur de l’Institut de science et de théologie des religions de l’Institut catholique de Toulouse.

Rémi Brague, membre de l’Institut, est professeur de philosophie médiévale à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne et à la Ludwig-Maximilians-Universität de Munich. Il a notamment publié Les Ancres dans le ciel (2011), Le Règne de l’homme (2015), Où va l’histoire ? (2016).

Informations bibliographiques