Images de page
PDF
ePub

,

[ocr errors]

C'est une chose extraordinaire combien au milieu de la diversité des dialectes, qui se partageaient la France au moyen-âge, il est difficile de démêler d'une manière certaine la véritable prononciation de notre vieille langue. L'embarras s'accroît encore de la variété et de l'incertitude de l'orthographe, de l'ignorance où l'on est de l'origine des copistes, et même souvent de la multitude des manuscrits. Des érudits qui ont touché avant moi à cette intéressante question, le plus grand nombre, à mon avis, a commis des erreurs, quelquefois très graves ('). D'autres l'ont traitée avec une impardonnable légèreté. Mon but ici n'est point de l'envisager tout entière. Je ne veux m'occuper dans ce travail que du dialecte Blaisois, et quand l'occasion s'en présentera (et elle s'offrira souvent), de sa conformité avec l'ancienne langue française. Qu'on ne cherche donc point dans cet ouvrage une étude complète sur la prononciation du vieux français. Je n'aborde la question que dans ses rapports avec mon sujet.

Mon plan est bien simple. Je parlerai d'abord du son des voyelles, ensuite du son des diphthongues, enfin de celui des consonnes. Après, je m'occuperai de plusieurs des parties du discours, en m'étendant particulièrement sur les verbes. Ce livre sera donc comme un dictionnaire et une grammaire du dialecte parlé à Blois et dans ses environs, mais spécialement dans le canton de Mer.

1) Voir notamment le Chapitre sur la prononciation de la voyelle u, et de la diphth. eu. ".

M. le comte Jaubert a fait un glossaire du langage qu'on parle dans le centre de la France. Ce livre décèle un immense travail, et l'auteur y fait preuve d'une grande érudition ; mais son défaut, à mes yeux, c'est d'embrasser une trop vaste étendue de pays. On ne parle pas ici comme on parle là, de sorte qu'il y a des mots, que l'on peut croire usités dans tout le centre, qui ne sont employés que dans une région et ne seraient pas compris dans une autre. Je mesure, non le mérite, mais l'utilité d'un ouvrage de cette nature au peu d'étendue de pays que l'auteur a embrassé. Le glossaire du dialecte d'un seul canton sera beaucoup plus utile aux savants présents et futurs pour l'histoire de notre langue, que celui d'une province considérable. Aussi j'avais songé d'abord à faire un glossaire du dialecte Merrois, mais je me suis aperçu bien vite que, pour parvenir à ce but, je n'avais besoin, excepté pour un petit nombre de mots, que de faire un tri parmi les deux volumes du comte Jaubert. Outre que mon travail y aurait perdu de son mérite et de son originalité, j'ai pensé que je rendrais peut-être un plus grand service à la philologie française en exécutant mon plan, tel que je l'ai conçu.

TA B L E

DES PRINCIPAUX AUTEURS CITÉS ET DES ABRÉVIATIONS
EMPLOYÉES DANS CET OUVRAGE.

| GRAMMAIREs, DICTIoNNAIREs, PHILoLoGIE.

Acad. fr. — Observations de l'Académie française sur les remarques de M. de Vaugelas, Paris, Coignard, 1704.

A. de Boisreg. — Réflexions ou remarques critiques sur l'usage présent de la langue française (par Andry de Boisregard), Paris, d'Houry, 1692.

Bibliot. des Enf. — La Biblioteque (sic) des Enfans, ou les premiers
élémens des lettres, etc., 3 vol. Paris, P. Simon, 1733 (par le sieur
Dumas.)
Buff. — Grammaire françoise sur un plan nouveau, etc., par le P.
Buffier, Paris, Musier, 1729.
Chevall. — Origine et formation de la langue française, par A. de Che
vallet, Paris, Dumoulin, 1858.
Cl. Fauch. rec. — Recueil de l'origine de la langue et poésie françoise,

ryme et romans etc. (par Claude Fauchet), Paris, Patisson, 1581. (Voy. Orig. des Dign.)

Cotgr. — A french english dictionnary by R. Cotgrave, London, Humphrey Robinson, 1650.

Dict" de Mén. — Dictionnaire Etymologique de la langue française, par M. Ménage, 2 vol. in-fol., Paris, Briasson, 1750. Ducl. — Grammaire générale et raisonnée, etc., avec les remarques de Duclos, Paris, Prault, 1756. Dum. — Dumarsais. (Cité dans l'Encyclopédie méthodique, grammaire et littérature, Paris et Liège, 1782.) Fauleau. — Elémens de grammaire française, par Fauleau, Paris, 1781. F. Burg. — Grammaire de la langue d'Oil, etc., par G. F. Burguy, 3 tom, Leipzig, Kittler, 1856. F. Gén. Variat. — Des variations du langage français, depuis le xII" siècle, par F. Génin, Paris, F. Didot, 1845. F. Morel. — Petit thrésor des mots françois, etc., par Fédéric Morel, interprète du roy, Lyon, 1656. G. de Bibl. — Gautier de Biblesworth (cité pag. 27 et 28 de l'introduction du Palsgrave.)

G du Guez. — An introductorie for to lerne, to rede, to pronounce and to speke trewly, etc. (à la suite du Palsgrave.) G. Fallot. — Recherches sur les formes grammaticales de la langue française, etc , par G. Fallot, Paris, 1839. Girard. — Les principes de la langue françoise, etc., par l'abbé Girard, Paris, Lebreton, 1747. Gir.-Duviv. — Grammaire des Grammaires, etc., par Girault-Duvivier,

Paris, Janet et Cotelle, 1836. Gr. de Colyng. - Grammaire de Colyngburne (cité pag. 30 et 31 de l'introduction du Palsgrave.) H. Est. Gloss. - Glossaria duo e situ, etc., comment. Henr. Stephanus, 1573. H. Est. Précell. — La précellence du langage françois, par Henri Es tienne, etc. (édit. Feugère), Paris, Delalain, 1850. H" de la lang. — Histoire de la langue française, etc., par Littré, Paris, Didier, 1863. Jaub. — Glossaire du centre de la France, par le comte Jaubert, Paris, Nap. Chaix, 1856. J. Nicot. — Thrésor de la langue françoise, tant ancienne que moderne, etc., par Jean Nicot, Paris, David Douceur, 1606,

J. Palsgr. — L'éclaircissement de la langue française, par Jean Palsgrave, suivi de la grammaire de Giles du Guez, etc., par F. Génin, Paris, Imprim. Nat. 1852.

Jullien. — Traité complet de grammaire française, par B. Jullien, Paris, Hachette, 1852.

L. Chamb. — A grammar of the french tongue by Lewis Chambaud, London, 1775.

L. Chifflet — Essay d'une parfaite grammaire françoise, par le P. Laurent Chifflet, jésuite, 10" éd. Bruxelles, 1697. L'ent. du dict. — L'enterrement du dictionnaire de l'Académie, s. l. ni nom d'aut., 1697. Littré. — Dictionnaire de la langue française, etc., par Littré, Paris, Hachette. Livet. — La grammaire française et les grammairiens du xvI" siècle, par Ch. L. Livet, Paris, Didier, 1859. M. Muller. — La science du langage, par Max Muller, etc., Paris, Didier, 1864. M. Mull. N" leç. — Nouvelles leçons sur la science du langage, etc., par Max Muller, Paris, Durand, 1867-68. N" obs. — Nouvelles observations ou guerre civile des françois sur la langue, Paris, Langlois, 1688. Patru. — Remarques de M. Patru sur les remarques de Vaugelas, Camu

sat, 1647 (imprimées à la fin du 2° vol. des œuvres diverses de M. Patru,

etc., Paris, Marbre-Cramoisy, 1692). Ph. de la Mad. — Dictionnaire portatif des rimes, etc., par Ph. de la

Madelaine, Saintin, 1815.
Porny. — The practical french grammar, by M. Porny, 1783.

Priscien. — Prisciani Caesariensis Intitutiones, etc., venumdantur ab
Jod. Bad. Ascensio, 1516.
Régn.-Desm. — Traité de la grammaire françoise, par Régnier-Desma-
rais, Coignard, 1706.
Restaut. — Traité de l'orthographe française, par Restaut, 1764.
Richelet. — Dictionnaire françois, etc., par P. Richelet, Lyon, Bailly, 1681.
Richelet. — Dictionnaire de rimes de Richelet, revu par Berthelin,

Paris, 1781,

« PrécédentContinuer »