Revue de Paris, Volume 87

Couverture
Demengeot & Goodman, e.a., 1836
0 Avis
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 187 - ... jusqu'alors inouï dans ce genre de pièces. La fermentation croissante alla bientôt au point d'être sensible dans toute l'assemblée , et , pour parler à la Montesquieu , d'augmenter son effet par son effet même. A la scène des deux petites bonnes gens, cet effet fut à son comble. On ne claque point devant le roi; cela» fit qu'on entendit tout: la pièce et l'auteur y gagnèrent.
Page 262 - Gahusac, tous les poëmes dont la boutique lyrique de Paris est en légitime possession seraient bien respectés par moi, notamment Thétis et Pelée, du vieux berger Fontenelle, et son fameux acte du Destin. Parbleu, il est bien question, quand on veut effrayer les hommes sur les arrêts cachés et irrévocables du Destin, de placer de chaque côté du théâtre une file de polissons en barbe grise et les bras croisés, et de leur faire brailler quelques vers métaphysiques sur la mélodie d'un...
Page 274 - C'est autre chose de descendre d'un beau cheval pour retrouver au (fond d'un hôtel une bonne famille opulente , ou de sauter à bas d'un carrosse de louage pour grimper deux ou trois étages. Avec tes gilets...
Page 202 - ... les belles études de M. Raynouard sur la poésie provençale. Ce n'est pas de lui toutefois qu'il s'agit maintenant , mais d'un autre travail qui, par l'analogie du sujet et par l'étendue des recherches , mérite bien de trouver place auprès de celui de M. Raynouard et qui le complète par opposition. Parlons des Essais historiques de M. l'abbé de La Rue , sur les bardes, les jongleurs et les trouvères normands et anglo-normands du moyen -âge.
Page 174 - ... musicien qui se pique moins de science que de goût. Cependant celuici, dont le goût n'est formé que par des comparaisons à la portée de ses sensations, ne peut tout au plus exceller que dans certains genres, je veux dire dans des genres relatifs à son tempérament. Est-il naturellement tendre?
Page 249 - Rameau : Distillateurs d'accords baroques, Dont tant d'idiots sont férus, Chez les Thraces et les Iroques Portez vos opéras bourrus, etc.
Page 174 - D'ailleurs , comme il tire tout de son imagination , sans aucun secours de l'art , par ses rapports avec les expressions , il s'use à la fin. Dans son premier feu il était tout brillant ; mais ce feu se consume à mesure qu'il veut le rallumer, et l'on ne trouve plus chez lui que des redites et des platitudes.
Page 249 - Si le difficile est le beau, C'est un grand homme que Rameau; Mais si le beau par aventure N'était que la simple nature, Dont l'art doit être le tableau, C'est un sot homme que Rameau.
Page 185 - Tout Paris se divisa en deux partis plus échauffés que s'il se fût agi d'une affaire d'état ou de religion. L'un, plus puissant, plus nombreux, composé des grands , des riches et des femmes, soutenoit la musique françoise; l'autre , plus vif, plus fier, plus enthousiaste, étoit composé des vrais connoisseurs, des gens à talents, des hommes de génie.
Page 92 - Mais la première condition d'un pareil charlatanisme, c'était la connaissance du xvic siècle et de son langage. Or M. de Balzac ne paraît pas avoir étudié quinze jours le style de Marguerite, de Marot, de Rabelais et de Montaigne. Il ne sait pas même l'orthographe des mots de la vieille langue. En trois lignes j'ai compté une douzaine d'erreurs grossières. De toutes façons, Chatterton avait plus beau jeu; il se fût bien gardé de confondre le style artificiellement antique du Spencer avec...

Informations bibliographiques