Études sur la vie de Bossuet jusqu'à son entrée en fonctions en qualité de précepteur du Dauphin, 1627-1670, Volume 1

Couverture
F. Didot, 1853 - 1710 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Rapides progrès de J B Bossuet Combien il goûtait Cicéron et Vir
46
La collation des canonicats de Metz appartenait pendant six mois
52
Saintignon se désiste et acquiesce à larrêt du 27 juin 1641
62
Bossuet entre au collége de Navarre Accueil que lui fait Nicolas Cornet
75
Le docteur Dusaussoy lui fit connaitre la doctrine de saint Thomas
81
Philippe Cospéan évêque de Lisieux
87
Bossuet annonce par des improvisations ses heureuses disposi
93
Philippe Cospéan prédit les brillantes destinées de Bossuet
99
Thèse dite la tentative Ce que cétait
105
promet dy assister
115
J B Bossuet prête serment de fidélité et prend possession de
121
J B Bossuet est reçu dans la confrérie du Rosaire établie à
127
Exigences des prieurs de Sorbonne
133
Matthieu Molé et Omer Talonsefforcent en vain détouffer ce diffé
140
Harangue de Bossuet lors de la cérémonie des Paranymphes
148
La Fronde en Bourgogne
155
Dans quels sentiments Bossuet se prépare à recevoir la pretrise
163
Bossuet ordonné prêtre le 16 mars 1652
169
Bossuet répéta souvent que les cinq propositions condamnées dans
176
Bossuet indépendant de tous les partis ne releva jamais que
182
Bossuet part pour Metz
188
Bossuet est reçu archidiacre de Sarrebourg juin 1652
196
Préparatifs à Metz pour lentrée de la maréchale de Schonberg
202
Henri de Bourbon élu évêque de Metz à six ans
208
Pierre Bédacier religieux de Cluni est institué évêque dAuguste
215
Bossuet pendant dixsept ans de 1652 à 1669 appartient à lÉ
222
Études de Bossuet à Metz
228
Affection trèsvive de Bossuet pour les Pères de lÉglise son zèle
231
Réfutation dune assertion de Jean Le Clerc
237
Bossuet fut une encyclopédie de tous les Pères
243
Bossuet et léchevin Bancelin se rendent à Stenai Résistance quils
249
Lutilité cest ce que Bossuet se proposa toujours dans ses prédica
256
Saint Bernard était cher à Bossuet
266
Situation des juifs dans Metz à cette époque
271
Les juifs mentiomés souvent par Bossuet dans ses prédications
272
Louvrage de Ferri rempli dallégations fausses et dimputations
328
Paroles par lesquelles Bossuel termine son ouvrage
338
Sermon improvisé par Bossuet à la citadelle
345
Les sermons de Bossuet imprimés pour la première fois en 1772
351
Schonberg trèsaimé dans le pays messin
357
Mort de Schonberg à Paris le 6 juin 1656
363
Madame de Schonberg passa tout le reste de sa vie dans la
369
Depuis avril 1656 jusquà lautomne de 1657 Bossuet se partage
376
Premiers sermons connus de Bossuet dans Paris Зу
392
Auditoire de Bossuet Plusieurs évèques un nombreux clergé
395
Le cardinal Barberin et les autres évêques admirèrent ce discours
401
Fondation de lhôpital général de Paris
408
Assemblée de charité à lhôpital général où Bossuet prononce
414
Santeul chanoine régulier à SaintVictor assista à ce sermon
421
Bossuet prononce le panegyrique de sainte Thérèse en présence
428
Les religionnaires traversent longtemps ses démarches et plusieurs
436
Première pierre de lasile de la Propagation posée par Anne dAu
443
Bossuetusratro
444
Sermons prononcés à Metz par Bossuet aux vétures de plusieurs
452
Règlement rédigé par Bossuet pour la maison de la Propagation
459
État où Anne dAutriche en 1657 trouva le diocèse de Metz quant
466
ClaudeCharles de Chandenier abbé de MoutiersSaintJean
472
Soins que prend Bossuet pour rendre la mission possible et fruc
478
Hiver de 1657 1658 Inondations Vincent de Paul en peine
481
Prédications de Bossuet à SaintJean de la Citadelle
487
Bossuet de concert avec les missionnaires établit à Metz pour lins
493
Charité dite des bouillons établie à Metz Sermon de Bossuet
500
Disette en 1658
508
Claude Bruillart de Coursan princier de la cathédrale de Metz
518
Le chapitre avoue et approuve hautement la conduite de Bossuet
525
Procédures à la suite de ces scènes scandaleuses
531
Affaire des avoués de Metz
537
Claude Bossuet chanoine à Toul frère ainé de JacquesBénigne
545
Nouvelle lettre de Charles Colbert à son frère relative au même
551
LIVRE II
591

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 88 - ... physique, ou occupés des sciences abstraites qu'on appelle mathématiques, où la vérité semble présider plus que dans les autres, je ne veux pas dire que vous n'ayez de dignes objets de vos pensées ; car de vérité en vérité vous pouvez aller jusqu'à Dieu, qui est la vérité des vérités, la source de la vérité, la vérité même où subsistent les vérités que vous appelez éternelles, les vérités immuables et invariables, qui ne peuvent pas ne pas être vérités, et que tous...
Page 416 - Il ira, cet ignorant dans l'art de bien dire, avec cette locution rude, avec cette phrase qui sent l'étranger, il ira en cette Grèce polie, la mère des philosophes et des orateurs ; et malgré la résistance du monde, il y établira plus d'églises que Platon n'ya gagné de disciples par cette éloquence qu'on a crue divine.
Page 88 - ... de tout ce qui voit et qui entend, soit hommes, soit anges. C'est cette vérité que vous devez chercher dans vos sciences. Cultivez donc ces sciences, mais ne vous y laissez point absorber. Ne présumez pas et ne croyez pas être quelque chose plus que les autres, parce que vous savez les propriétés et les raisons des grandeurs et des petitesses : vaine pâture des esprits curieux et...
Page 244 - ... confondait avec la grande ; et la place du croissant ne parut plus dans le ciel, où il tenait auparavant un si beau rang parmi les étoiles. Mon Dieu, lumière éternelle, c'est la figure de ce qui arrive à mon âme quand vous l'éclairez. Elle...
Page 40 - ... ce visage, naguère si grave, a pris tout à coup un air enfantin; une troupe d'enfants l'environne, auxquels il est ravi de céder; et ils ont tant de pouvoir sur ses volontés, qu'il ne peut leur rien refuser que ce qui leur nuit.
Page 386 - L'envie n'a jamais pu les abattre , elle les a peut-être couverts pour un temps ; mais enfin tout le monde a ouvert les yeux, et l'éclat solide de votre vertu a dissipé l'illusion de quelques années. Tant il est vrai , Monseigneur, qu'une puissance si peu limitée et qui ne s'occupe comme la vôtre qu'à faire du bien , laisse des impressions immortelles. Mais je ne prétends pas ici prévenir les doctes et éloquentes harangues par lesquelles votre Altesse sera célébrée.
Page 495 - Il ne s'est jamais rien vu de mieux ordonné, rien de plus exemplaire que cette mission. Que ne vous dirais-je pas des particuliers, et principalement du chef et des autres, qui nous ont si saintement, si chrétiennement prêché l'Évangile...
Page 416 - Il poussera encore plus loin ses conquêtes, il abattra aux pieds du Sauveur la majesté des faisceaux romains en la personne d'un proconsul, et il fera trembler dans leurs tribunaux les juges devant lesquels on le cite.

Informations bibliographiques