Le travail peut-il devenir supportable ?

Couverture
Armand Colin, 23 avr. 2014 - 240 pages
Le travail demeure une source de plaisir pour certains. Mais, pour trop d’entre nous, il est devenu difficile à supporter. Pour la plupart des travailleurs, il est en tout cas un souci dont aucune condition sociale, aucune position hiérarchique, aucun statut ne mettent complètement à l’abri. Et cela, particulièrement en France.
Faut-il alors transformer les travailleurs ? Peut-on concevoir des organisations salubres ? Peut-on aller vers une performance compatible avec la qualité du travail ? Vers des produits et des façons de produire moins toxiques pour la santé publique ? La santé au travail peut-elle être octroyée ou les travailleurs doivent-ils avoir les moyens de la construire ?
Yves Clot, psychologue du travail, et Michel Gollac, sociologue, confrontent leurs conceptions et celles de leurs disciplines. Leur débat débouche sur une conviction : non seulement le travail peut devenir supportable mais il peut être l’une des sources d’une vitalité retrouvée, d’autres façons d’être soi-même et de vivre ensemble. Une nouvelle liberté est possible si l’entreprise s’ouvre à la démocratie.

Yves Clot est titulaire de la chaire de psychologie du travail du CNAM. Il appartient au CRTD, laboratoire de référence sur les questions de santé au travail.
Michel Gollac a dirigé le laboratoire de sociologie quantitative du CREST. Il a présidé le collège d’expertise sur le suivi des risques psychosociaux au travail et codirigé le Groupe d’études sur le travail et la souffrance au travail.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Section 1
Section 2
Section 3
Section 4
Section 5
Section 6
Droits d'auteur

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

35 heures àla au­delà aujourd’hui àun bien­être Bourdieu c’est c’est­à­dire celle­ci Centre d’Analyse Stratégique cequi clinique de l’activité Clot compétences conflit conflits conscience professionnelle controverses d’abord d’adaptation d’ailleurs d’amélioration d’autres d’en d’être d’évaluation d’intégration d’une dansla Dejours dela développement dialogue dutravail économique émotionnelle entreprises ergonomes etde etla eux­mêmes facteurs Faut­il formes d’organisation genre professionnel Gollac hiérarchie impersonnel individuelle individus jusqu’à l’action l’analyse l’autonomie l’effet l’efficacité l’emploi l’ensemble l’entreprise l’ergonomie l’état l’exemple l’expérience l’homme l’idée l’individu l’institution l’intervention l’on l’organisation apprenante l’organisation du travail l’un lasanté letravail locus de contrôle lui­même management métier n’est n’ont Onpeut organisationnels organisations performance personnelle peut­être politique possible pourles pratiques problème psychanalyse psychodynamique psychologie du travail psychopathologie psychosociaux au travail qu’elle qu’il qu’on qu’un question réel risques psychosociaux s’agit s’en s’est s’il salariés santé au travail seulement situation social sociologie Sociologie du travail soi­même souffrance stress style suicides au travail surles transformation transpersonnel travailet travailleurs Valeyre

À propos de l'auteur (2014)

Yves Clot est titulaire de la chaire de psychologie du travail du CNAM. Il appartient au CRTD, laboratoire de référence sur les questions de santé au travail.

Michel Gollac a dirigé le laboratoire de sociologie quantitative du CREST. Il a présidé le collège d’expertise sur le suivi des risques psychosociaux au travail et codirigé le Groupe d’études sur le travail et la souffrance au travail.

Informations bibliographiques