Bulletin mensuel de la société polymathique du Morbihan, Vannes

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 98 - Maudit soit l'auteur dur dont l'âpre et rude verve , Son cerveau tenaillant , rima malgré Minerve ; Et , de son lourd marteau martelant le bon sens , A fait de méchants vers douze fois douze cents
Page 104 - Descartes, son nom, son esprit, ses talents la mettent à couvert de tout oubli, et, toutes les fois que je me souviens d'avoir été en Bretagne, je songe que je l'y ai vue et que vous y étiez.
Page 246 - Extrait des registres du Conseil d'État. » « Sur la requête présentée au Roy, en son conseil, par...
Page 45 - L'argent, l'argent, dit-on; sans lui tout est stérile : La vertu sans l'argent n'est qu'un meuble inutile. L'argent en honnête homme érige un scélérat; L'argent seul au palais peut faire un magistrat . Qu'importe qu'en tous lieux on me traite d'infâme?
Page 49 - ... tirer avantage de l'inclination que nous témoignons pour la paix, nous faisant prévoir la continuation de la guerre et nous obligeant à nous y préparer, nous espérons faire connaître à toute l'Europe que les forces de la France sont inépuisables, quand elles sont bien ménagées, et que nous avons des ressources certaines dans le cœur de nos sujets et dans le zèle qu'ils ont pour le service de leur roi et pour la gloire de la nation française.
Page 33 - Bulletins de la Société de Statistique, Sciences, Lettres et Arts des Deux-Sèvres, (de 1836 a 1882), par Léo Desaivre; 7° Bulletin de la Société des Sciences, Lettres et Beaux-Arts de Cholet et de l'arrondissement. 1884 ; 8» Mémoires de la Société archéologique et historique des Côtes-du-fford.
Page 211 - Vous mettrez sur ma tombe un chêne, un chêne sombre, Et le rossignol noir soupirera dans l'ombre : C'est un barde qu'ici la mort vient d'enfermer Il chantait son pays et le faisait aimer.
Page 53 - FRANÇOIS, par la grâce de Dieu duc de Bretagne, comte de Montfort , de Richemont , d'Estampes et de Vertus , à tous ceur qui ces présentes lettres verront et orront, salut.
Page 49 - Dans cette confiance, nous avons résolu, pour nous mettre en état de soutenir les dépenses de la guerre aussi longtemps que l'aveuglement de nos ennemis les portera à refuser la paix, d'établir une capitation générale, payable pendant le temps de la guerre seulement, par tous nos sujets, sans aucune distinction, par feux ou par familles, et nous avons lieu de juger ce...
Page 49 - Etats ligués contre nous que les moyens qui étaient le moins à charge à nos sujets. Nous avons pour cet effet aliéné des rentes dont nous avons assigné le payement sur nos revenus ordinaires et créé des charges dont les gages sont employés sur les états de nos finances. Et si, dans la suite, nous avons été...

Informations bibliographiques