Images de page
PDF
ePub

THE NEW TÜFK PUBLIC LIBRARY 162442

ASTOR, LENOX AND TILDEN FOUNDATIONS.

BÉRÉNICE

TRAGÉDIE.

ASS:

Tome II.

A MONSEIGNEUR

C 0 L B E R T, Secrétaire d'Etat , Contrôleur Général des

Finances , Sur-Intendant des Bâtimens , Grand Trésorier des Ordres du Roi , Marquis de Seignelay, &c.

MONSEIGNEUR,

QUELQUE jufte défiance que j'aie de moi-même & de mes ouvrages , j'ose espérer que vous ne condamnerez pas la liberté que je prens de vous dédier cette Tragédie. Vous ne l'avez pas jugée tout-à-fait indigne de votre approbation. Mais ce qui fait son plus grand mérite auprès de vous, c'est , MoNSEIGNEUR, que vous avez été témoin du bonheur qu'elle a eu de ne pas déplaire à Sa Majesté.

L'on sait que les moindres choses vous deviennene considérables , pour peu qu'elles puissent servir ou à sa gloire ou à son plaisir. Et c'est ce qui fait qu'au milieu de tant d'importantes occupations, ou le zèle de votre

de

no

Prince & le bien public vous tiennent continuellement attaché, vous ne dédaignez pas quelquefois de descendre jusqu'à nous, pour nous demander compte tre loisir.

J'aurois ici une belle occafion de m'étendre sur vos louanges, fi vous me permettiez de vous louer. Et que ne dirois-je point de tani de rares qualités qui vous ont attiré l'admiration de toute la France; de cette pénétration à laquelle rien n'échappe; de cet esprit vaste, qui embrale , qui exécule tour à la fois lant de gran. des choses ; de cette ame que rien n'étonne, que rien ne fatigue.

Mais, MONSEIGNEUR , il faut étre plus rea tenu à vous parler de vous-même ; & je craindrois de m'exposer, par un éloge importun, à vous faire repene tir de l'attention favorable dont vous m'avez honoré. Il vaut mieux que je fonge à la mériter par quelque nouvel ouvrage. Aussi bien, c'est le plus agréable remers ciment qu'on vous puisi faire.

Je suis , avec un profond respect,

MONSEIGNEUR,

Votre très-humble & trèsobéissant Serviteur,

RACINE,

« PrécédentContinuer »