La guerre civile de Geneve, ou Les amours de Robert Covelle: Poeme heroique avec des notes instructives, Volume 4

Couverture
Chez Nicolas Grandvel., 1768 - 68 pages
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
Analyse de Rivoire: Plaisanterie lourde et malpropre de Voltaire; quelques grossiers culs de lampe représentent les scènes décrites dans le poème. Par arrêt de la Chambre des vacations de Paris du 24 septembre 1768, un colporteur de livres, sa femme et un garçon épicier, ont été condamnés au carcan pendant trois jours consécutifs, à la marque, les hommes aux galères et la femme à être renfermée dans la maison de force de l'hôpital, pour avoir vendu ce libelle, et quelques autres imprimés impies ou contraires aux bonnes moeurs et au respect dû aux personnes en place.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 29 - L'infâme vieille avait pour nom Vachine a ; C'est sa Circé, sa Didon , son Alcine. L'aversion pour la terre et les cieux Tient lieu d'amour à ce couple odieux. Si quelquefois, dans leurs ardeurs secrètes, Leurs os pointus joignent leurs deux squelettes , Dans leurs transports ils se pâment soudain Du seul plaisir de nuire au genre humain.
Page 29 - Il a trouvé, pour charmer son ennui, Une beauté digne en effet de lui. C'était Caron amoureux de Mégère. Cette infernale et hideuse sorcière Suit en tous lieux le magot ambulant Comme la chouette est jointe au chat-huant. L'infâme vieille avait pour nom Vachine ; C'est sa Circé, sa Didon, son Alcine.

Informations bibliographiques