Dictionnaire des hérésies, des erreurs et des schismes, ou, Mémoires pour servir à l'histoire des égaremens de l'esprit humain par rapport à la religion chrétienne, Volume 1

Couverture
A. Royer, 1845 - 515 pages

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 304 - Mais ce dessein trouve un obstacle inattendu dans la coalition qui se forme entre le duc de Guise, le connétable de Montmorency et le maréchal de Saint-André.
Page 126 - Dieu. Toutes choses ont été faites par lui, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans lui.
Page 249 - JésusChrist; c'est une admirable et singulière conversion de toute la substance du pain et du vin au corps et au sang de Jésus-Christ.
Page 249 - ... du pain et du vin au corps et au sang de Jésus-Christ, et ce nom lui vient de la confection même de la sainte Eucharistie, appelée le sacrement par excellence.
Page 489 - En vérité, en vérité, je vous le dis : si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme, et si vous ne buvez son sang, vous n'aurez point la vie en vous-mêmes.
Page 218 - Les semi-pélagiens admettaient la nécessité de la grâce intérieure prévenante pour chaque acte en particulier, même pour le commencement de la foi, et ils étaient hérétiques en ce qu'ils voulaient que cette grâce fût telle que la volonté humaine pût lui résister ou lui obéir.
Page 296 - Nous prenons encore la liberté d'ajouter , disent les remontrances , que , puisque les supplices de ces malheureux qu'on punit tous les jours au sujet de la religion n'ont servi jusqu'ici qu'à faire détester le crime , sans corriger l'erreur , il nous a paru conforme aux règles de l'équité , et à la droite raison , de marcher sur les traces de l'ancienne Eglise, qui n'a pas employé le fer et le feu pour établir et...

Informations bibliographiques