Singularités historiques et littéraires

Couverture
C. Lévy, 1894 - 324 pages
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 240 - Trinité, sur l'âme du monde, sur les démons et sur la création de la première femme. Or, où se trouvent réunies ces propositions, censurées par Guillaume de Saint-Thierry sous le nom de Guillaume de Conches ? Elles appartiennent textuellement au De Philosophia Mundi. Voilà certes une preuve décisive. Eh bien, nous en possédons une qui l'est plus encore. Ces erreurs dont le De Philosophia...
Page 40 - Sedulius rutilus, Paulinus, Arator, Avitus, et Fortunatus, tuque, luvence, tonans; diversoque potens prudenter promere plura metro, o Prudenti, noster et ipse parens; et modo Pompeium, modo te, Donate, legebam, et modo Virgilium, te modo. Naso loquax (P.
Page 26 - ... des Irlandais, et que l'influence de ces docteurs est devenue prépondérante dans l'école qu'il a délaissée. Il s'en afflige, il s'en alarme ; il écrit au roi Charles lui-même : « En m'en allant, j'avais laissé près de vous » des Latins. Je ne sais qui les a remplacés par des Égyp
Page 149 - Cluny de nouveaux statuts, jette ainsi les fondements de cette rigide observance qui fut pratiquée bientôt après, non-seulement dans les Gaules, mais encore en Espagne, en Italie, à Rome même, en diverses abbayes de fondation ancienne ou récente, dont Cluny devint et le séminaire et la métropole. Bientôt il n'est plus permis à l'abbé de Cluny de rester au milieu de ses moines. Des évêques le mandent avec instance, imposant à son infatigable zèle la restauration de monastères où s'est...
Page 318 - Monumens authentiques de la religion des Grecs et de la fausseté de plusieurs confessions de foi des chrétiens orientaux, produites contre les théologiens réformez par les prélats de France et les docteurs de Port-Roial, dans leur fameux ouvrage de la perpétuité de la foi de l'Eglise Catholique.
Page 324 - Lettres, anecdotes et mémoires historiques du nonce Visconti, cardinal préconisé et ministre secret de Pie IV, et de ses créatures au concile de Trente, dont plusieurs intrigues inouies se trouvent dans ces relations mises au jour en italien et en françois.
Page 33 - pas tellement épouvanté par l'autorité, je « ne redoute pas tellement la furie des esprits « inintelligents que j'hésite à proclamer tout « haut ce que ma raison démêle clairement et
Page 244 - On n'avait pas encore fait ces rapprochements, et nous pourrions en faire d'autres. Mais ils seraient inutiles. Maintenant, nous le croyons du moins, tous les doutes sont levés. C'est bien à Guillaume de Conches qu'appartient l'intéressante glose sur le Timée des manuscrits de Saint-Germain et d'Avranches.
Page 35 - XIII» siècle l'Église recherchant pour les livrer aux flammes vengeresses, tous les écrits qui avaient pu contribuer à faire naître l'hérésie qui porte les noms d'Amaury de Bène et de David de Dinant, le...
Page 223 - ... Aux attaques d'Abélard il riposte par une longue lettre où il se défend d'avoir été convaincu d'hérésie et « chassé du monde entier à cause de sa réputation infâme. » II accuse à son tour Abélard de l'avoir calomnié auprès du chapitre de Saint-Martin et d'avoir écrit à son sujet une lettre « aussi fétide que le vase immonde d'où elle est sortie.

Informations bibliographiques