Histoire de l'Académie royale des sciences et des belles lettres de Berlin. [Formerly Miscellanea Berolinensia]. Avec les mémoires

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 20 - CHYMIQUE D'UNE MINE D'ARGENT LAMELLEUSE, ou , D'UNE ESPECE DE LIEGE MINERAL QU'ON TROUVE, QUOIQU'EN TRE'S PETITE QUANTITÉ, DANS LES MINES DE DOROTHÉE ET CAROLINE, SUR.
Page 454 - Alphabet des pensées humaines ne se composerait peut-être que de vingt-cinq ou trente mots, tels que être, exister, commencer, continuer, durer, durer encore, durer toujours, ne pas durer toujours, finir, ne point finir, ne finir jamais, avec leurs opposés, leurs annexes, leurs synonymes. Cet Alphabet, ce Syllabaire, ce Dictionnaire de la pensée ne serait pas plus susceptible d'explication que les caractères ou termes simples; il suffirait de les épeler . Il est possible que l'invitation de...
Page 501 - Remarques abrégées fur quelques traces de conformité entre les corps du règne végétal ET" ceux du règne animal } par M.
Page 445 - De la notion de l'infini: discours mêlé de réflexions, amenées par le sujet même, sur les cas où l'usage des définitions se trouve en défaut, et sur un alphabet des pensées humaines, seul capable d'y suppléer.
Page 190 - D'où nous voyons que l'axe de rotation IO demeure aulli fixe. Concevons donc le point O en P, & l'angle QO A in A. fera exprimé par cette équation : qui eft par conféquent proportionel au tems. Tout cela revient à' ce qui eft déjà connu d'ailleurs, qu'un tel corps, où les momens d'inertie font égaux entr'eux, quelque mouvement de rotation qu'il ait reçu, le conferve toujours uniformément, & que l'axe de rotation demeure fixe, ou dirigé constamment vers le même point du Ciel. IL Si deux...
Page 397 - ... quand on supposerait que l'âme n'est d'abord qu'une table rase, il faut toujours qu'elle puisse recevoir l'impression des objets, comme la table reçoit les figures ou les caractères. Qu'on rejette, tant qu'on voudra, les idées innées, on ne peut nier au moins que l'âme ne sorte des mains du Créateur avec la faculté de sentir, puisqu'autrement elle n'aurait jamais de sensation. » IX. Sur le désir. Dans l'analyse de ce phénomène de conscience qui a tant occupé l'école dite esthétique,...
Page 356 - DU THEOREME DE HARRIOT, . AVEC UNE METHODE DE CHERCHER, SI UNE E'QUATION ALGE'BRIQUE A TOUTES LES RACINES POSSIBLES, OU NON?
Page 166 - Cela arrive fi l'un des ano-les ff, (S, y, évanouît, ou bien, fi l'axe de rotation convient avec un des trois axes principaux. Or j'ai déjà fait voir, qu'un corps ne fauroit tourner librement autour d'un axe , à moins que ce ne foit un axe principal du corps: & cette même propriété m'a conduit à la connoiflance des axes principaux.
Page 161 - ... v par l'epace parcouru dans une féconde; il faut introduire la hauteur g, par laquelle un corps grave tombe dans une féconde à l'endroit où l'on aura eftime le poids du corps. Alors la formule//!/ ZZ -^- — . conduira aux juftes mefures. Donc, fàfchantfTa^cfôiffèmenrde la viteflê dv 'engendré dans le tems </f , avec la malF» du corps mt la force réquifè Ton», XIV.
Page 144 - Tu/âge dans la Mécanique, on fait que le corps ne fauroit tourner librement , qu'autour d'un tel axe, par rapport auquel toutes les forces centrifuges des élémens du corps fè détruisent mu.tuellement. Or l'une & l'autre de ces deux conditions reviennent au même; ce qui eft encore une très remarquable propriété dans la théorie des momens d'inertie.

Informations bibliographiques