Glossaire génevois, ou Recueil étymologique des terms dont se compose le dialecte de Genève, avec les principales locutions defectueuses [by A.J. Gaudy Le Fort. Large paper copy].

Couverture
1820
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page iii - ... je ne sais quoi de court, de naïf, de hardi, de vif et de passionné. On a retranché , si je ne me trompe, plus de mots qu'on n'en a introduit. D'ailleurs je voudrais n'en -perdre aucun, et en acquérir de no'uveaux. Je voudrais autoriser tout terme qui nous manque, et qui a un son doux, sans danger d'équivoque.
Page 52 - Il faut pardonner aux garçons marchands de la rue Saint-Denis de vous dire , en vous montrant une étoffe : Ceci est plus conséquent , et de croire que conséquent est synonyme de ce qui est de conséquence. Mais n'est-ce pas une ignorance ignominieuse , dans un homme qui écrit , de se méprendre si...
Page vi - Christian poblo, et nostro commun salvamento, d'ist di en avant, in quant Deus savir et podir me dunat, si salvarai io cist meon fradre...
Page 75 - Il fait notre portrait en nous faisant le sien. Aimant et haïssant ce qu'il hait, ce qu'il aime , Je dis ce que d'un autre il dit si bien lui-même : « C'est lui, c'est moi. » Naïf, d'un vain faste ennemi, Il sait parler en sage , et causer en ami.
Page 83 - Cheval rouan fleur de pêcher : cheval dont le poil est mêlé de blanc, de gris et de bai.
Page i - Gaudy ( 1 820 : i-ii) exprime bien cet état d'esprit : [...] si nos écrits, ainsi que nos discours soutenus, doivent être éminemment français, je ne prétends point engager mes compatriotes à bannir entièrement nos expressions locales de la conversation familière, et à se tenir, comme certaines personnes, roidement sur le qui vive, pour ne laisser échapper aucun terme genevois, aucune locution nationale.
Page 177 - Celui , n'ayant que ces deux usage^ dans la langue , ne peut être modifié, ni par un adjectif , ni par un participe.
Page iii - ... comparaisons dont le fruit ne serait pas douteux. On verrait, par exemple, qu'un grand nombre de mots romans se sont conservés dans presque tous les dialectes français , et que la plupart de ces mots , par leur caractère expressif , aussi bien que par leur droit d'ancienneté, ne seraient pas indignes d'être indiqués à...
Page 124 - En gallois et en langue romane , nant signifie torrent, vallée; en arabe, naz, marais ; en persan...
Page 76 - Ce Ciel de lict tout enfle d'or et de perles , n'a aucune vertu à rappaiser les trenchées d'une verte cholique.

Informations bibliographiques