Julien

Couverture
Calmann-Lévy, 2 oct. 2013 - 324 pages
De nature réservée, Julien Clerc doit pourtant ses débuts à son audace : à dix-sept ans, alors qu’il fait du camping en Corse, il se propose comme chanteur dans un groupe pour un concert au Bout du monde. Il n’a encore jamais chanté de sa vie. Trois ans plus tard, attablé à L’Écritoire, un café parisien place de la Sorbonne, il se lève et déclare à voix haute qu’il cherche un auteur. Un homme répond, c’est Étienne Roda-Gil.

S’ensuit une carrière éblouissante, jalonnée de tubes : de La Cavalerie à La Jupe en laine en passant par Ce n’est rien, Ma préférence, Femmes je vous aime ou encore Mélissa...

Personnage discret et jaloux de sa vie privée, Julien Clerc accepte pour la première fois de se livrer dans cette biographie écrite par Sophie Delassein. Ce mélodiste surdoué nous raconte les coulisses de son métier et aborde avec beaucoup de pudeur sa « double enfance », liée au divorce de ses parents, mais aussi sa vie sentimentale, ses idylles avec France Gall et Miou-Miou.

UNE BIOGRAPHIE INTIMISTE QUI RETRACE
LE PARCOURS D’UN ARTISTE EXIGEANT.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

À propos de l'auteur (2013)

Sophie Delassein est journaliste au service culture du Nouvel Observateur, en charge de la chanson française. Grâce à ses heures d’entretiens avec l’artiste, elle a glané de nombreuses anecdotes inédites, enrichies par de précieux témoignages (Carla Bruni, Jean-Loup Dabadie, Françoise Hardy, Bertrand de Labbey, Maxime Le Forestier, Luc Plamondon...).


Informations bibliographiques