Journal des Savants, Volume 46

Couverture
Éditions Klincksieck, 1709
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 361 - Veuton (avoir ce qui a le plus nui à Horace dans l'efprit de Scaliger? C'eft que Scaliger a fait auffi une Poétique, dont il étoit fort amoureux. Et il faut avouer que cet Ouvrage n'eft point fans mérite ; il...
Page 302 - Procès-verbal des conférences tenues, par ordre du roi , pour l'examen des articles de l'ordonnance civile du mois d'avril 1667, et de l'ordonnance criminelle du mois d'août 1670.
Page 150 - Seigneur, fut épouvanté ; & tremblant de tout fon corps , il tomba à terre comme hors de lui. Ses Gentilshommes l'ayant relevé, il retomba fur le vifage. Il ne parloit à perfonne , ne regardoit perfonne : fa falive couloit fur fa barbe , il jettoit de profonds foupirs , & fembloit frappé d'épilepfie.
Page 361 - Ouvrage n'eft point fans mérite ; il ya une belle méthode , un bel ordre , un lavoir fort étendu , & le ftyle en eft noble , concis & fort convenable au fujet qu'il traite. Mais il manque par les...
Page 148 - A ces mots ils le prirent lui-même tout vêtu , & le jetterent au milieu du feu ; où il fut tellement confumé , que l'on ne fentit aucune odeur ; & on ne vit point de fumée nouvelle , finon comme un petit trait. Le peuple vouloit jetter dans le même feu...
Page 150 - Dieu s'approcha plus près de lui , & le pouffant du pied , lui commanda de fe lever , de fe tenir debout & d'écouter le jugement de Dieu. Voilà, dit-il, l'évêque de Poitiers que vous avez chaffé de fon églife.
Page 384 - C'est pourquoi ne faites pas difficulté, toutes les fois que vous en aurez l'occasion, de dire publiquement que je suis entièrement de votre avis.
Page 361 - Et après avoir fait l'énumeration des parties qui le compofent, & qu'il n'a nullement comprifes , il fait entendre que cet Art ne peut plaire qu'à des enfans , & qu'il n'ya nul profit à faire dans cette lecture.
Page 379 - Religieux, qui voudroient fe parer „ de chofes, qui ne leur appartien„ nent pas : 4. contre le veritable „ interêt de l'Ordre, puis qu'il n'y „ a rien de fi préjudiciable à une „ Hiftoire, que d'y faire paroître de „ la partialité; car pour lors le vrai „ n'y eft prefque plus croyable, & ,, les adverfaires, fous prétexte de „ quelques endroits, où ons'eftflat„ té, croyent être en droit de tout „ rejetter, même les chofes les plus
Page 332 - ... ventes et les payements par échange étaient admis dans les foires , dans les marchés et principalement dans les campagnes, où les produits de diverses natures, disponibles en différentes mains , devenaient la monnaie l'un de l'autre. On donnait trois pigeons ou deux poules pour une oie , deux oies pour un porc, trois agneaux pour un mouton, trois veaux pour une vache ; on échangeait une mesure de froment pour une plus forte mesure d'orge ou de seigle...

Informations bibliographiques