Histoire topographique, politique, physique et statistique du département de Seine-et-Marne, Volume 2

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 387 - ... et ce marquis, le voulant parer, prit l'épée de la main droite, dont l'autre, en la retirant, lui coupa trois doigts, et l'épée demeura faussée. Et pour lors il dit à un...
Page 212 - Orientis partibus Adventavit Asinus; Pulcher et fortissimus, Sarcinis aptissimus. Hez, Sire Asnes, car chantez, Belle bouche rechignez, Vous aurez du foin assez, Et de l'avoine à plantez.
Page 535 - C'est grand pitié quand le valet chasse le maître ; au reste, mon âme est à Dieu, mon cœur est à mon roi, et mon corps est entre les mains des méchants ; qu'on en fasse ce qu'on voudra (1;.
Page 387 - ... demanda pardon à Dieu, et me dit encore quelque chose où je lui donnai l'absolution, avec la pénitence de souffrir la mort pour ses péchés, pardonnant à tous ceux qui le faisaient mourir...
Page 571 - aucuns sont nobles, les autres non nobles. Ceux sont » nobles qui sont issus en mariage de père ou de mère » noble : et suffit que le père ou la mère soit noble, posé » que l'autre desdits conjoints soit non noble ou de serve » condition sous les réserves sus-cxprimées.
Page 385 - Mon père, me dit-elle, voyez et soyez témoin, s'approchant du marquis, appuyée sur un petit bâton d'ébène à poignée ronde, que je ne presse rien contre cet homme, et que je donne à ce traître et à ce perfide tout le temps qu'il veut, et plus qu'il n'en saurait désirer d'une personne offensée pour se justifier s'il le peut.
Page 385 - ... de conférence, ce marquis ne contentant pas cette reine par ses réponses, sa majesté s'approcha un peu de moi, et me dit d'une voix assez élevée, mais grave et modérée : Mon père, je me retire, et vous laisse cet homme, disposez-le à mourir, et ayez soin de son âme.
Page 388 - ... et son caleçon, fouilla dans son gousset, et ne trouva rien, sinon en sa poche un petit livre d'heures de la Vierge et un petit couteau.
Page 108 - qu'il n'avait fait que troquer son chapeau contre un bonnet de nuit , » c'est ainsi qu'il appelait un turban. On assure en effet qu'il n'avait été réellement turc que par cet ornement, et qu'il ne fut jamais circoncis. Il disait aussi : « Dans toutes les persécutions qu'on m'a faites je n'ai perdu ni mon bon appétit ni ma bonne humeur. Heureux sont ceux qui ont la philosophie dans le sang...
Page 387 - ... mourir ; laquelle reçue, il se jeta sur le carreau, et en tombant, un autre lui donna un coup sur le haut de la tête qui lui emporta des os ; et étant étendu sur le ventre...

Informations bibliographiques