Les Médicis: Splendeurs et secrets d'une dynastie sans pareille

Couverture
La Librairie Vuibert, 14 sept. 2012 - 192 pages
Alexandre Dumas (1802-1870) a 38 ans lorsque, acculé à la faillite, il s'expatrie à Florence où il accepte la commande de la Galerie des Offices, qui lui propose d'écrire un texte d'hommage à la famille des Médicis, apothicaires enrichis, banquiers, hommes de pouvoir, papes, humanistes et surtout grands mécènes devant l'éternel, qui furent à l'origine de la création de la galerie, l'un des plus beaux musées du monde. Dumas, tout à son affaire, puise dans cette fresque les ingrédients qui feront le succès de ses grands romans ultérieurs, dont on sent la force naissante. S'appuyant sur de multiples sources, parmi lesquelles les chroniques florentines des XIVe et XVIe sicèles, Machiavel, Sismondi, etc., Dumas excelle dans l'art de transformer l'anecdote pittoresque en scène romanesque (la scène de l'assassinat du duc Alexandre de Médicis par Lorenzaccio est un modèle du genre !). Côme l'Ancien , Laurent le Magnifique, Léon X, Ferdinand Ier, Come III... Dumas fait revivre la grandeur et la décadence de ces fabuleux personnages dans un livre qui, conçu initialement comme une série limitée, était introuvable depuis longtemps.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

L'influence internationale d'une famille

Avis d'utilisateur  - Veneziano - CritiquesLibres.com

Cette famille de banquiers, par ses deux grandes branches, aînée et cadette, a influencé la politique de presque tous les Etats italiens, de la France et du Saint-Siège, en comptant deux Papes issus ... Consulter l'avis complet

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques