Lexique roman; ou, Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l'Europe latine, Volume 5

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Fréquemment cités

Page 539 - Saubut fon en la ciutat per los bons homes si que li orne de la terra lo feron anar via de la terra et el anet cerquan per totas partz devins e devinas si ella mais poiria tornar viva. Et uns escar- 15 niers si'l det a creire que si el legia chascun dia lo salteri e disia C.
Page 410 - Finar; Auzim vas nos de mantas partz sonar Man corn, man grayle, manta signa criar, Dos jorns estem ses heure, ses manjar; Can ven al tres que nos cugem anar, Nos...
Page 32 - ... exprimait la douleur avec une pureté telle qu'au fond de l'amertume sans mélange resplendissait la parfaite sérénité. Quelques vers des troubadours ont su exprimer la joie d'une manière si pure qu'à travers elle transparaît la douleur poignante, la douleur inconsolable de la créature finie. « Quand je vois l'alouette mouvoir De joie ses ailes contre le rayon, Comme elle ne se connaît plus et se laisse tomber Par la douceur qui au cœur lui va... » Quand ce pays eut été détruit,...
Page 430 - Li bruit e il crit e il masan Que il corn e las trombas fan, Et aug los retins e 'ls lais Deis sonails adoncs m' eslais, E vei perpoinz e ganbais Gitatz sobre garnizós, Em plai refrims deis penós. E platz mi guerra em sap bo Entr...
Page 170 - ... aitan de seignoria e de comandamen en ella com ella de lui. E ma dompna Maria defendía qe l'amics no devia aver en ella seignoria ni comandamen. En Guis d'Uisels si era en la cort de ma dompna Maria ; et ella , per far lo tornar en cansos et en solatz , si fes una cobla en la cal li mandet si se covenia q' els amics ages aitan de seignoria en la soa dompna , com la dompna en lui.
Page 66 - De la jupa del rey d' armar, Que ilh baillet, non lo poc guizar, Qu' om ab coltelhs tôt no '1 fenda. Peire Roys saup devinar Al prim qu' el vi jove reyaus, Que dis no seria pros ni maus, E paree be al badalhar: Reys que badal ni s' estenda, Quan aug de batalha parlar Sembla o fassa per vaneiar, O qu' en armas non s
Page 195 - ... Jà n'afiert pas à ton parage Nule femme de mon lingnage. Graelens le trove si fiere , Et bien entent que par proiiere Ne fera point de son plaisir, N'il ne s'en veut ensi partir: En l'espese de la forest A fait de li ce que li plest. Qant il en ot fet son talent , Merci li prie dolcement . Que vers lui ne soit trop irée , Mais or soit et france et senée , Si li otroit sa druerie , Et il fera de li s'amie ; Loialmeiit et bien l'amera , Jamais de li ne partira.
Page 12 - ... intermediate stage from the original form of the French loisir. In the poetry of the Troubadours we find it spelt lezer. Thus a poem of Bernard de Ventadour commences as follows : ' Tuit sels que m pregan qu'ieu chan, Volgra'n saubesson lo ver, S ieu n'ai aize ni lezer.
Page 367 - TOC langue française pour exprimer l'action de faire partir les chevaux en les touchant du fouet. • — Concerner, importer. En tant quant a cascuna de lor TOQUA et apperte, et pot TOQUAR et appertenir.
Page 320 - GUILLAUME D'AUTPOUL : Esperansa. Je vous rends louange de l'honneur et du bien que vous m'avex fait saison et jours , mois et ans (en tout temps). Prov. Us reproviers me ditz dels ancessors : Oui ТЕИР...

Informations bibliographiques