L'art de vérifier les dates ...: t.1-18. L'art de vérifier les dates des faits historiques, des chartes, des chroniques, et autres anciens monuments, depuis la naissance de Notre-Seigneur

Couverture
Valade, 1819
0 Avis
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 138 - Le jour des calendes, celui des nones et celui des ides étaient trois points fixes auxquels se rapportaient tous les autres jours, qui se comptaient en rétrogradant et en prenant le nom du point vers lequel on avançait. Prenons pour exemple janvier : le premier jour, comme celui de tous les autres mois , était nommé le jour des calendes. Passé ce premier jour, il n'était plus question des calendes de janvier, qu'on avait commencé à compter au 14 du mois de décembre précédent ; et , comme...
Page 44 - Kao-hoang - ti , instruit de son dessein, se mit lui-même à la tête de son armée et marcha contre' lui. Avant d'en venir à une bataille , il lui fit demander ce qu'il voulait. L'empire, répondit King-pou. L'empereur, indigné de cette réponse arrogante, fit sonner aussitôt la charge et battit complètement l'armée du rebelle.
Page 138 - ... januarias , c'est-à-dire le jour d'avant les ides de janvier. Le jour même des ides, qui suivait, était le dernier qui portât le nom du mois; car, dès le lendemain , on commençait à compter par les calendes du mois suivant. — Ainsi , le jour des ides de janvier tombant le...
Page 137 - Droit canonique ou ecclésiastique, depuis leN" 2604 jusqu'au N° 3017. DE COMPTER LES JOURS DE CHAQUE MOIS selon le Calendrier romain. Le jour des calendes, celui des nones et celui des ides étaient trois points fixes auxquels se rapportaient tous les autres jours, qui se comptaient en rétrogradant et en prenant le nom du point vers lequel on avançait. Prenons pour exemple janvier : le premier jour, comme celui de tous les autres mois , était nommé le jour des calendes. Passé ce premier jour,...
Page 216 - La soif de régner lui fit ôter la vie à son beau-père , l'an 533 avant JC Il s'empara du trône par violence , et sans aucune forme d'élection. Il se défit, sous divers prétextes , de la plus grande partie des sénateurs et des riches citoyens. Son orgueil et sa cruauté lui firent donner le nom de Superbe.
Page 145 - ... coussins et des sièges. On y plaçait les statues des dieux et des déesses qu'on avait invités au repas qui était servi sur la table, et ils étaient censés y astister et y prendre part.
Page 83 - Posset agi lege necne, pauci quondam sciebant; fastos enim vulgo non habebant. Erant in magna potentia, qui consulebantur ; a quibus etiam dies tamquam a Chaldaeis petebatur.
Page 145 - On les célébrait depuis le 4 septembre jusqu'au 10, et depuis le 14 jusqu'au 18 du même mois inclusivement , en l'honneur des grands dieux , savoir Jupiter , Junon et Minerve , pour le salut du peuple. La dépense qu'on faisait pour ces jeux , aussi bien que pour les autres jeux solennels r passait les bornes de la modération , et allait jusqu'à la folie.
Page 46 - ... les fleuves les plus profonds ; souffrir le vent, la pluie, la faim et la soif; faire des marches forcées; ne point être arrêtés par les précipices ; accoutumer les chevaux à passer dans les sentiers les plus étroits ; se rendre habiles à se servir de l'arc et de la ilèche : être surs du coup de main; tels étaient les Tartares.

Informations bibliographiques