La prison politique sous Vichy: l'exemple des centrales d'Eysses et de Rennes

Couverture
L'Harmattan, 2007 - 289 pages
Comment fonctionne la prison politique sous Vichy, et selon quelle éthique ? Comment s'articulent les circuits allemand et français d'enfermement ? Rattachées au ministère de l'Intérieur fin 1943, les prisons sont au coeur de la politique de répression et de collaboration. Deux images se surimposent : période noire du système pénitentiaire, triomphe de l'arbitraire et de la souffrance d'un côté, rencontre humaniste entre détenus de tous milieux, lieu d'instruction et de réflexion, tourné vers le renouveau démocratique de la France libérée de l'autre.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Avis d'utilisateur - Signaler comme contenu inapproprié

Un chap sur argot : les prisonniers militaires refusent l'argot des droits communs. (idéologie)

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques