Histoire des champignons de la France: ou, Traité élémentaire, renfermant dans un ordre méthodique les descriptions et les figures des champignons qui croissent naturellement en France, Volume 2,Partie 2

Couverture
Leblanc, 1812
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Fréquemment cités

Page 531 - Histoire des champignons de la France, ou Traité élémentaire renfermant dans un ordre méthodique les descriptions et les figures des champignons qui croissent naturellement en France. Par M. Bulliard. - Parts, chez fauteur, 1191, 5 vol. in-4°. [4° E 196 - . Histoire des plantei médicinales, par Bulliard, orné* de 125 planchei imprimées en couleur. — Paris, Leblanc, 1809, in-4".
Page 531 - ... de ressemblance avec d'autres, et la citation, des auteurs qui en ont donné des figures; on ya joint aussi un...
Page 652 - Quelle femme ne se pi([ueroit pas d'imiter la femme de César? Tout étoit en combustion ; tout sembloit prêt à rentrer dans le chaos , comme si Junon eût détraqué la tête de sou sublima (poux.
Page 610 - Le collet propre est celui qui tapisse toujours la tranche des feuillets , et .qui sert de voile aux organes de la fructi'fication. Le 'collet impropre est celui qui ne tapisse jamais la tranche des feuillets , mais qui sert seulement à lutter les bords du chapeau contre le pédicule, afin d'empêcher la communication de l'air extérieur avant qu'elle «oit nécessaire.
Page 531 - On y trouvera le détail très - circonstancié des caractères qui distinguent les espèces , le rapprochement analytique de ces mêmes espèces...
Page 652 - Claude 17 avant celui qu'il reçut de son épouse , après lequel il ne mangea plus rien. Virron se fait apporter , ainsi qu'aux Virrons ses Confrères , des fruits dont vous n'aurez que le parfum ; des fruits tels qu'en produisoicnt les jardins d'Alcinoiïs où regnoit une éternelle Automne , tels enfin qu'on les croiroit dérobés aux Hespérides.
Page 664 - Haute -Vienne, etc., les citoyens peu fortunés mangent indistinctement tous les Agarics charnus qui n'ont pas passé le terme de leur développement complet, après avoir eu la précaution deles faire bouillir dans l'eau.
Page 522 - Cet Agaric est commun , en été et en automne , dans les bois , dans les promenades et dans les lieux arides.
Page 522 - Paris ; on le rencontre , pour ainsi dire à chaque pas , dans les bois , en été et en automne ; il croît sur la terre , et ses individus sont ordinairement solitaires, fig.
Page 444 - Agaric dans les bois, en été et en automne; il croît sur la terre, et ses individus , solitaires et écartés , varient beaucoup dans leur forme et dans leurs dimensions.

Informations bibliographiques