Encyclopédie méthodique: ou par ordre de matières: par une société de gens de lettres, de savans et d'artistes ...

Couverture
Panckoucke, 1782
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 466 - les nobles font en grand nombre, il faut un fénat qui règle les affaires que le corps des nobles ne fauroit décider, & qui prépare celles dont il décide ; dans ce cas on peut dire que
Page 390 - fon neveu , au fujet du comté de Poitiers. Charles prétendoit à ce comté , comme plus proche héritier d'Alphonfe dernier décédé , lequel étoit fon frère , au lieu que Philippe n'étoit que fon neveu ; mais l'arrêt prononça en faveur de Philippe, fur ce principe que , toutes les fois que le roi faifoit don à un de fes puînés de quelque
Page 204 - un degré de retenue & de continence, qu'elles n'exigent point des hommes , parce que la violation de la pudeur fuppofe dans les femmes un renoncement à toutes les
Page 47 - durable. La Chine eft le feul pays de l'univers où l'homme ait une prévoyance d'où dépendent fa vie & celle de fa poftérité. On a écrit depuis quelques années en faveur de la liberté du commerce des grains & de l'exportation ,avec une chaleur
Page 107 - contractuelles & les difpofitions à caufe de mort, qui feroient faites dans un contrat de mariage , même par des collatéraux ou par des étrangers , ne peuvent pareillement être attaquées par le défaut
Page 47 - d'une denrée dont dépend la vie de l'homme , entraîne avec lui la chute des manufactures & des arts, & l'émigration de ceux dont les biens , l'induftrie ou le travail ne peuvent atteindre le prix des grains ; que ce
Page 39 - & pour la leur faire accorder , les parens étoient obligés d'obtenir de l'évêque qu'il nommât, concurremment avec eux , des arbitres pour fixer ce que
Page 107 - i°. Celles qui font faites par contrat de mariage aux conjoints, ou à leurs enfans à naître , foit par les conjoints même , ou par les afcendans ou parens collatéraux , même par des étrangers.
Page 107 - enfans ou autres perfonnes nées ou à naître, elle vaut en faveur de ces enfans ou autres perfonnes, par la feule acceptation du donataire , encore qu'elle ne foit pas faite par contrat de mariage, & que le donateur foit un collatéral ou un étranger.
Page 137 - Il faut avouer que c'eft une étrange conftitution , que celle où le gouvernement, qui a déjà pour lui la force & l'opinion , craint encore chaque particulier. La fureté de

Informations bibliographiques