Images de page
PDF

avait pour tante damoiselle Jacqueline de Bonnevie , laquelle fit plusieurs donations à l'église de Volore. Il a laissé , entre autres enfants:

1° Gabriel, qui suit;

2" Gabrielle de Bonnevie, mariée, le 10 décembre 1519, avec François de Mascon (1), seigneur de Neuville. ( D. Coll.)

II. Gabriel De Bonnevie, écuyer, seigneur de Bonnevie, de Pogniat, de Lavort, etc., passa une transaction, le 17 jauvier i55o (v. st.), devant Bnnnoy, notaire royal, avec la communauté des prêtres de Volore, pour raisoD d'un obit fondé par ses aïeux. Il fut père de:

III. Pierre De Bonnevie, écuyer, seigneur de Pogniat et de Lavort, marié, par contrat du 1" mai i54g, passé du consentement et en présence de son père , avec damoiselle Gasparde Begon De La Rouziere , fille de noblehomme Hugues Begon, écuyer, seigneur de la Rou

•« rv • . roses et en pointe

zière. De ce mariage sont provenus: d m, iio„, {, tou,

[ocr errors]
[ocr errors]

1» Louis, 1I« du nom, dont l'article suit;

2° Jean, auteur du rameau des seigneurs De Meziehes *;

3» Antoine de Bonnevie, religieux au prieuré de Sauxillanges, de l'ordre de Cluny.

IV. Louis De Bonnevie, IIe du nom, écuyer, seigneur de Pogniat, de Lavort, etc. , fut reconnu noble et ex

* Seigneurs DE MEZIÈRES.

IV. Jean De Bonnevie , écuyer, seigneur de Mezières, de Marcillac, etc., fut marié, par contrat du 23 février 1591, passé devant GeofFroi, notaire royal, avec damoiselle Marie De Lorme , fille de noble homme Gilbert de M Lq«««: Lorme, écuyer, seigneur de Pagnat et de la Mothe de leûX'do*Imj]

accompagnées de

— g étoiles du même, rangées 3, 3

(1) De Mascok : de gueules, à la fasce d'argent, accompagnée e'3de 3 étoiles d'or.

trait de noble race et lignée, par sentence de l'élection de Gannat, signée Ghevarier, de l'année îSgg. Dès 1577, Louis de Bonnevie avait fait partie, ainsi que son père, du corps des gentilshommes d'Auvergne qui, joints aux troupes commandées par le duc d'Alençon , s'emparèrent de la ville d'Issoire sur les Huguenots. Il avait

Seigneurs De Mezières.

[ocr errors]

Chaliet lté Rocbxmonteix: écartelé, aux 1 et 4 de gueules, au terrier passant d'argent, colleté de gueules, qui est de Chalvet; aux X et 5 d'argent, à la bande ondée de gueules, accompagnée de 6 merlettea du même en nrle, qui est de Rochefort i'Ally.

Lorme, homme d'armes de la compagnie du comte de
Villars , et de Péronnelle de Mezières. Ils ont laissé:

V. Louis De Bonnevie , IIe du nom , écuyer, seigneur de Marcillaç, de Mezières, de Serviat, né le 7 janvier 1592. Il prit pour femme, par contrat du 6 janvier 1620, damoiselle Anne Du Sauzay , dame de Serviat, fille de

... Gaspard du Sauzay , écuyer, seigneur de la Rivière, et de le* dame Isabeau de Vonnes. De ce mariage est issu, entre autres enfants, François qui suit.

VI. François De Bonnevie , écuyer, seigneur de Mezières, de Marcillaç, de la Tour de Serviat, etc., capitaine au régiment de Navarre , fut nommé gentilhomme ordinaire de Monsieur, frère du roi, par provisions du 27 août 1651, et écuyer de Madame, le 27 avril 1661. Il épousa, par contrat du 13 février 1662, damoiselle Françoise Chalvet De Rochemonteix (1), fille de feu haut et puissant seigneur Maximilien Chalvet de Rochemonteix, chevalier, seigneur delà Roche, de Vernassal, de Fougières, de la Maurie, de la Terrasse, etc., et d'Anne d'Auzon, fille de François d'Auzon, chevalier, seigneur de Montravel, chevalier de l'ordre du Roi, gentilhomme ordinaire de la

(1) Elle était sœur de François Chalvet de Rochemonteix, gouverneur et capitaine des bourg et château de Léotoing, qui épousa, le 27 avril 1658, Marie le Bouthillier de Rancé, sœur du célèbre abbé réformateur de la Trappe, et fille de Denis le Bouthillier de Rancé, baron de Verrey, lieutenant-général de la marine en Picardie, dont Maximilien Chalvet de Rochemonteix , comte de Vernassal, liculenant-général des armées du roi , commandeur de l'ordre de Saint-Louis, gouverneur de Rocroy, mort à Paris le 18 juin 1755.

épousé, par contrat du 26 août 1676, passé devant Agier, notaire royal, damoiselle Amable Genebrard , dw,,""w>«'<i» fille de Pierre Genebrard, procureur au présidial de "n°PleKiom, et d'Anne de Richevoix, et sœur du célèbre et savant Gilbert Genebrard , bénédictin de l'ordre de Cluny, archevêque d'Aix, si connu par son dévouement outré à la ligue. De ce mariage sont nés:

Seigneurs De Mezières.

chambre , syndic de la noblesse d'Auvergne, et de Renée d'Urfé. François de Bonnevie fut maintenu dans sa noblesse de race par jugement de M. de Tubeuf, intendant en Bourbonnais, du 12 mars 1669. En la même année et plusieurs fois jusqu'en 1685, il fit hommage pour les château , domaine et seigneurie de Marcillac, et pour la maison noble de Serviat, paroisse de Charbonnières-les-Vieilles. {Chambre des comptes, reg. 499, p. 200; reg. 500, p. 19 ; reg. 503, p. 562; 'S. 504, p. 23.) Il vivait encore en 1698 , époque à laquelle il fit registrer ses armoiries à l'armoriai de la généralité de Riom. (Voir à la Bibliothèque du Roi, p. 27, n° 99.) Il eut de mademoiselle de Rochemonteix deux filles:

1° Marie-Anne de Bonnevie, dame de Mezières et de Marcil-
lac, mariée, par contrat du 8 février 1690, reçu par Du-
puy, notaire royal, avec Charles-Ignace de Beauverger de
Montgon (1), qu'elle rendit père de:

Charlotte de Beauverger-Montgon, mariée, en 1721, avec
Claude, comte de la Rochelambert (2);

2° Anne de Bonnevie , dame de la Tour de Serviat, en Bour-
bonnais, pour laquelle elle fit hommage en 1717 et 1723.
Elle était veuve à cette dernière époque d'Antoine Ra-
buchon, écuyer, seigneur des Granges, capitaine de dra-
gons. (Chambre des comptes, reg. 507, fol. 219; reg. 508,
fol. 118.)

[ocr errors]

1» Gilbert, Ier du nom, dont on va parler;

2» Antoine de Bonnevie, écuyer, marié avec Antoinette de
Beaubois, et père de:

A. N... de Bonnevie de Pogniat, écuyer, seigneur de la
Souche, marié avec Marguerite de Chaslus, veuve de
lui lorsqu'elle fut marraine de Guillaume-Joseph de
Bonnevie le 5 août 1657;

B. Jacqueline de Bonnevie, épouse de Jean de Matucières,
dont elle était veuve en 1669, lors d'un hommage
qu'elle rendit pour le domaine noble de la Souche, pa-
roisse de l'Espinasse, au ressort de Riom. (Chambre
des comptes de Paris, reg. 499, p. 144);

3° Gervais de Bonnevie, écuyer, vivant le 15 juillet 1617.

[ocr errors][ocr errors][merged small]

V. Gilbert De Bonnevie , I" du nom , écuyer, seigneur de Pogniat, de Lavort, etc. , servit long-temps comme homme d'armes dans une compagnie des ordonnances du roi. Gilbert épousa: i° par contrat du 16 septembre 1608, reçu par Juge, notaire royal, damoiselle Jacquette De Basmaison , morte le 5 juin i632 , et inhumée le 6 dans l'église d'Aubiat, fille d'Amable de Basmaison, contrôleur des finances à Riom , et de Catherine de Murât; 2° à Prondines , par contrat du 17 mai i633, reçu par Boniol, notaire royal, et insinué à la sénéchaussée de Riom , damoiselle Charlotte De Cana De Prondines , morte le 23 janvier i63g, fille d'Antoine de Chaslus, écuyer, seigneur de Prondines, de Vialvelour et de Faugières, issu en ligne directe de Gui de Chaslus, chambellan du roi Charles V en 1080, et d'Étienne de Chaslus, seigneur de Tour, chambellan du roi Charles VI, et de Catherine le Loup; 3° Jeanne Rouher , dont il n'eut pas d'enfants. Gilbert de Bonnevie mourut le 17 novembre 1664, et fut inhumé dans l'église d'Aubiat, au tombeau de ses ancêtres, qui se voit encore aujourd'hui et où sont sculptées les armes de la famille (1). Il avait eu pour enfants;

(1) On trouve à la Bibliothèque royale, vol. 280 des Généralités, année 1650, la note qui suit : t Le sieur de Pougnat, de la fa• mille de Bonnevie, réside ordinairement dans la paroisse d'AuDu premier lit:

1° Louis de Bonnevic, baptisé le 5 octobre 1609;

2° Pierre de Bonnevie, écuyer, seigneur de la Mothe, mort au service du roi;

3° Jean-Baptiste de Bonnevie, baptisé le 19 septembre 1616, vivant le 5 décembre 1632;

4° Louis-Gilbert de Bonnevie , baptisé le 12 novembre 1619;

5° Anne-Quentianne de Bonnevie , baptisée le 14 octobre 1614;

6» Rose de Bonnevie , baptisée le 13 juillet 1617;

7» Jeanne de Bonnevie. Elle vivait le 2 novembre 1632;

Du second lit:

8° François, qui a continué la postérité;

9° Antoine de Bonnevie , né le 11 octobre 1636, mort en garnison à Bôthune, en Flandre, vers l'an 1658;

10° Peyronelle de Bonnevie, mariée , le 29 mai 1650, avec messire Jean de Belvezeix (1), écuyer, seigneur de Vaux;

11» Gilberte de Bonnevie, née le 7 décembre 1638, morte en bas âge.

VI. François De Bonnevie , écuyer, seigneur de Pogniat, de Lavort, de Crousaloux, etc., né le iet septembre 1634. épousa, par contrat du 29 novembre 1655, damoiselie Catherine Rouher, fille de noble homme comm°TiâP. c Guillaume Rouher, conseiller du roi, lieutenant-général et commissaire examinateur en l'élection de Gannat, et de Françoise Prieur. François de Bonnevie fut maintenu dans sa noblesse de race, conjointement avec François de Bonnevie , seigneur de Mezières , son cousin, par jugement de M. de Tubeuf, commissaire départi en la généralité de Moulins, du 12 mars 1669. Ce jugement fait mention de douze certificats de services

■ biat. C'est un bon gentilhomme dont les prédécesseurs sont pres

• que tous morts au service; son alliance est dans la famille des

• Basmaison, en Auvergne, laquelle est cognuepar leur députation

■ aux états-généraux de Blois , et dans la famille de Chaslus de

■ Prondines , sortie de la maison du Loup. Le bien dudit Pougnat

• consiste en 5 ou 6 mille livres de rente. »

(1) De Belvezeix : d'argent, à la bande de sable, chargée de 3 étoiles d'or.

« PrécédentContinuer »