Images de page
PDF

3° Guillaume Goethals, mort en célibat;

fip Georges Goethals, écuyer du comte de Nevers, créé chevalier à la bataille de Nicopolis en 1396, puis conseiller honoraire de Charles VI, roi de France. Il acheta du duc Jean-sans-Peur le, polder de Beveren-lès-Anvers (1), conjointement avec Jemn de Liedekerke, Louis van der Moere, Pierre van Steelandt, Josse Vyts et Jean Sersanders , par acte passé devant le magistrat de Gand, le 1er octobre 1414. Georges Goethals fut à diverses époques échevin de la ville de Gand et électeur au renouvellement de son magistrat, savoir, de la part de la ville en 1459, et de la part du duc en 1440. (L'Espinoy, pp. 628, 635, 644 , 655, 656, 657). II avait épousé Godelive vander Hecke (2), dont il eut sept fils et (Jeux filles:

A. Paul Goethals, capitaine des Gantois, tué au combat de Gavere, le 23 juillet 1453, avec «trois de ses frères;

B. Georges Goethals, mort en bas âge;

C. Henri Goethals, tué à la bataille de Gavere;

D. Baudouin Goethals, échevin de la seigneurie de Saint-
Bavon-lès-Gand;

E. Louis Goethals, échevin de la seigneurie de Saint-
Pierre-lès-Gand;

* ■ F. Jacques Goethals, \

$ tués à la bataille de Gavere; • G. Jean Goethals, )

H. Marie Goethals, épouse de Pierre Goetghebuer (3), qu'elle rendit père d'une fille:

Isabeau Goetghebuer, mariée à Giselbert de Gruutere, sêigneur de Loovelde. Tous deux furent inhumés aux dominicains de Gand. Ils laissèrent:

Giselbert de Gruutere, chevalier, seigneur de
Loovelde, marié avec Gêrtrude d'Ydeghem (4).
Elle mourut le 4 octobre 1564. Son mari était
décédé le 10 mai 1546, et tous deux furent
inhumés au milieu de l'église Saint-Jacques
à Gand. Ils laissèrent pour enfants:

AÂ. Jean de Gruutere, chevalier du Saint-
Sépulcre de Jérusalem, seigneur de Loo-

(1) Ce polder contenait deux mille sept cent douze arpents.

(2) Vam Der Hecke : de sinople, à 3 chevrons d'argent, à la bordure engrêlée d'or.

(5) Goetchebdeb : d'argent, à 3 trèfles de sinople. (4) D'ydegheh : d'or, à 2 fasces de sable; en abîme, un éeu de sinople au lion d'argent, qui est de Wiese.

velde, marié avec Jacqueline de Waele, dite. Axpoele, morte le 26 août 1561 et inhumée à Saint-Jacques à Gand. Jean lui survécut jusqu'au 19 juillet 1585, et fut enterré à Ileusden-lès-Gand. Leurs enfants furent:

aa. Giselbert de Gruutere;

bb. Gertrude de Gruutere, dame de Loovelde, née en 1555, mariée, le 15 mai 1571, à Philippe de Crombrugghe (1) , seigneur de Douve , de Broucke, de Bolaere. Ils moururent lui le 4 janvier 1618 et elle le 18 septembre 1638. Elle fut enterrée en • l'abbaye de Groeninghe-lès-Cour

tray; •

.ce. Barbe de Gruutere, épouse de Jean Sersanders (2), mort en 1582;

dd. Philippoté de Gruutere, mariée à Guillaume van den Broucke, mort le 31 décembre 1595;

BB. Philippe de Gruutere, premier échevin
de la Keure de Gand en 1577, marié à
Philippoté de Waele d'Axpoele, mort sans
postérité;

CC. Giselbert de Gruutere, tué au siège de
Metz en 1552;

DD. Guillaume de Gruutere, qui a eu de
son alliance avec Françoise ml :

aa. Philippe de Gruutere; ,
bb. Gertrude de Gruutere;
ce. Marie de Gruutere.

EE. Jossine de Gruutere, mariée : 1" avec
André de Smet(5); 2°. avec Jean Damours;

FF. Anne de Gruutere, religieuse au mo-
nastère de Galilée à Gand, morte en
1579-

(1) De Crombrdgghe : de gueules, à 3 mollettes d'éperon à queues d'argent.

(2) Sebsahders, marquis de Luna : de gueules, au croissant d'argent.

(3) De Smet : coupé d'azur et de sable, à 3 anémones d'argent, boutonnées de sinople, posées sur le tout, 2 et 1.

[ocr errors]

GG. Catherine de Gruuterë, morte le 15 janvier 1589, femme dé Pierre de Cortewyle, haut échevin du pays de Waës, décédé le 5 juillet 1595;

HH. Gérardine de Gruuterë, alliée avec Antoine' de Stoppelaere;

II. Françoise de Gruuterë, mariée à Jean van Overbeke, dont elle n'eut pas d'enfants;

JJ. Gertrude de Gruuterë, morte le 22 avril . 1568, première femme de Jacques de Cortewyle, seigneur de Laecke, dont-:

François de Cortewyle, seigneur de • Laecke, mort célibataire. •

I. Élisabeth Goethats, épouse de N.... van der Haghen;

5° Louis Goethals, conseiller, etc., marié avec Jeanne de Ketelboetere (1), on ignore s'il a laissé des enfants';

6" Baudouin II, qui a continué la postérité;

7° Mechtilde Goethals, née vers l'an 1564 , épouse de Roger Everwyn, qu'elle rendit père de:

Roger Everwyn, investi des clergies de Lens et du bailliage des 4 métiers par décisions souveraines des 17 septembre et 50 octobre 1419. (Registre des Chartes, archives de Lille.)

XV. Baudouin Goethals, II* du nom~, échevin de Deynse, èut pour femme Marie Van Ingoyghem. De leur

» a

d'or .U chet de mariarre sont nes trois fils.

gueules, charge O

de 3 étoiles d'sr- . »

6""' 1° Michel Goethals, officier du duc Jean-sans-Peur, marié

avec Claire de Wittem (2). Il en eut une nombreuse postérité, savoir: *

A. Michel Goethals, franc-archer de la garde de Charlesle-Téméraire. Il fit la guerre contre les Suisses et surprit le fort de Saint-Michel en Lorraine avec Louis de Joigny, Paul van den Walle, Guillaume Damman, Baudouin de Roucourt, Gérard Uutenhove et Louis • van den Bundere; ,

(1) De Ketelboetere: de gueules, à 5 cloches d'argent, posées 1,2 et 2 : au franc canton d'or, chargé de 5 merlettes de sable, posées 2 et 5, ët à la bordure engrèlée d'argent.

(2) De Wittem : de sable, au lion d'or, lampassé,.armé et couronné de gueules,

B. Jean Goethals, page, puis franc-archer du même prince. Il se trouva au siège de Nuys, près Cologne , et fut tue, le 5 janvier 1476 (r. st.), à là bataille de Nancy, où il commandait 88 picquenaires;

C. Baudouin Goethals. Il fut aussi page et franc-arclier du duc de Bourgogne. Blessé et fait prisonnier à la bataille de Montlhéry, le 16 juillet 1465, puis délivré par une réaction , il fut envoyé en mission , en 1470, vers le roi d'Angleterre. Après la mort de Cbarles-leTéméraire, il s'attacha au duc de Gueldre, et mourut à Nimègue en 1496;

D. Adrien Goethals, moine de l'abbaye d'Afflighem;

E. François Goethals. On le trouve inscrit au registre du corps de métier des fendeurs de bois, en 1514. Il eut deux femmes: 1° demoiselle van Provins (1); 2° demoiselle van Sicleers (2);

F. Simon Goethals. Admis dans les archers de Charlesle-Téméraire, il fut l'un des 80 gentilshommes que ce prince arma chevaliers la veille de la bataille de Nancy. Après l'issue funeste de cette bataille, Simon Goethals servit l'archiduc Maximilien, et son fils, Philippe-le-Beau, roi de Castille, qu'il suivit en Espagne l'an 1506. Il mourut l'année suivante à Tolède;

G. Olivier Goethals, qui se trouva aux sièges de Liège et de Dinant, comme franc-archer du duc de Bourgogne. Il devint par la suite conseiller de l'empereur Maximilien. Il eut pour femme Marie le Roy (3), et pour fils:

Jean Goethals, époux de Marie van Thielt (4), dont il eut:

I. Olivier Goethals, tué à la bataille de Pavie, en 1525. Il était âgé de 19 ans;

II. Anne Goethals, 1

\ mortes en bas âge;

III. Catherine Goethals, )

II. Alexandre Goethals, chapelain de la comtesse de
Charolais, mort en 1470; *

[graphic]

(1) Van Provins : d'azur, à la fleur de lys d'or, accompagnée de 6 étoiles à 6 rais du même, 3, 2 et 1.

(2) Van Sicleers : de gueules, au lion d'argent.

(5) La Roy : d'azur, à l'aigle d'or, accompagnée de 3 roses du même.

(4) Van Thielt : de gueules, à 5 roses d'argent, 3 et 2; au chef d'or, chargé d'un cerf élancé de sinople; à la bordure engrêlée de gueules.

I. Jossinc Goethals, femme de N.... Valette (i);

• J. Claire Goethals', religieuse au monastère de Groe

ninghe-Iès-Courtray;

K. Catherine Goethals, religieuse à l'abbaye de Marquette, près de Lille;

2° Hugonin, dont nous allons parler;

3° Jacques Goethals. Il était agrégé au corps de métier des tailleurs à Gand.

XVI. Hugonin Goethals, épousa, vers 1424 . CaPoumthhih therine Poubstraete. De ce mariage sont provenus

en pal.

1» Arnould Goethals, né en 1425, moine de l'abbaye de SaintAndré-lès-Bruges, dont il écrivit la Chronique (2). Ce savant religieux mourut à l'âge de 90 ans, en 1515;

2° Baudouin Goethals. D'abord membre du conseil provinA- cial de Flandre, et l'un des jurisconsultes les plus mar

quants de son époque, il embrassa l'état ecclésiastique et
devint chapelain et conseiller des ducs de Bourgogne, Phi-
lippe-le-Bon et Charles-le-Téméraire. Lors de la para, dite
Sinte-Lievens-Vrede, en 1469, il présida, la députation en-
voyée par les Gantois vers le duc Charles-le-Téméraire,
pour lui demander grâce des actes de violence que le peu-
ple avait commis à son égard, lors de sa joyeuse entrée.
Baudouin Goethals habitait.à Bruxelles le palais des comtes
de Flandre, dont il était commensal, et fut souvent délé-
gué par le souverain pour la réformation des lois et le
renouvellement du magistrat dans la West-Flandre. Il
mourut à Bruges en 1487, et fut inhumé dans l'église de
Saint-Donat, où l'on voyait, au milieu du chœur, une
pierre sépulcrale portant'celte inscription:

Tristia fata Goethals hoc marmore condunt,
Balduini ad famee sidera nomen adit.

Presbyter hic Phœbi et dodus arte magistér,
Ni juris Baccâ tempora jlincta tulit.

Hujus et etoquium durus dum mulceret aures ,

(1) Valcke: de gueules, au faucon d'or, sur une terrasse de sinople.

(2) M. Jules van Praet, à la suite de son Origine des communes de Flandre, a traduit un chapitre de cette chronique. Ce morceau fait sentir l'importance que la publicité pourrait donner à ce manuscrit. (Voir les Miscellanées, n» 5, par M. de Saint-Genoi9, et le Byvoegsel de M. van Vaernewyck.)

« PrécédentContinuer »