Images de page
PDF
ePub

Bigordan, ane, f. m. & f. Qui Billebaude, f. f. Il ef du flyle faeft de Digorre.

milier. Confusion. Bigorne, f. f. Outil de Sérurier. à la Billebaude, façon de parler Bigorner , v. a. t de Mineurs. adverbiale. Sans ordre. Bigot, ote, auj. & f. Faux dévot. Biller, v. a. t. de Navigation. Bigorere, ou Bigoiele. 1. f. Piece Billet, f. m. Petit écrit.

d'étoie ou de cuir, dont on se Billeté, ée, adj. t. de Négoce & servoit autrefois pour tenir la de Blafon. montlache relevée.

Billete , f. f. Acquit de la Doưane. Bigoteric, f. f. Devotion fauffe & Instrument des Tondeurs de outrée.

draps, & des Verriers. En blason, Bigolifme, f. m.

c'cil une petite figure quâree. Biguer, v. a. t. de Jeu. Troquer. Billetes, f. m. plur. Sorte de ReBigues, f. f plur. 1. de Marine. ligieux. Diis, C. m. Poids & mesures dont On écrit auffi Billette, & Bilon se fert aux Indes.

lerres ; mais rien n'exige ce

douBijon, f. m. t. de Pharmacie. blement que l'usage néglige Bijou , l. m. Ornement précieux. dans la prononciation. Bijouterie, s. f. Profeífon de Bi- Billetier, 1. m. Commis qui expédie joutier.

les billetes. Bijoutier, l. m. Celui qui fait trafic Billevesée, 1.f. Il est du style famide bijous.

lier. Discours frivole. Bilan, f. m. Petit livre qui fert aux Billion, f. m. t. d'Arithmétique. Danquiers & Marchids, pour On

prononce Bilion comme écrire leurs dotes actives & pas Milion, mais on écrit Million & fives. Meitre fon Bilan au Grefe , Billion,

, parce qu'ils viennent de c'est faire banqueroute.

Alille & Bis Mille. Bilboquet, f. m. Jeu d'enfant. Billon, f. m. t. de Monoie. Bile, io m. Humeur jaune & âcre. Billonage, f. m. Trafic illicite de Bilaire , adj. 1. d'Antomie.

celui qui billone. Bilieux, euse, adj & f. Celui ou Billoner, v. n. Pris en bonne part, celle qui a de la' bile.

c'est recueillir les especos défecBill, s m.t. Anglois Projet d'acłe. tueuses. Puis en mauvaise part, Billaril, f. m. Jeu d'adrelle. ilfignifie substituer des especes deBillarré, ée, part.

frctueuses à la place des bonnes. Billarder, v. n. Toucher deux fois Billoneur, f. m. Celui qui billone. sa bille pour un seul coup.

Pillot, f. m. Gille, . f. Boule d'ivoire.

Bimauve, f. m. Plante. Billebåre, ée, part.

Bimbelot, f. m. Pelit jouet d'ensant. Billetårer, v. a. Il es du fyle fa- Bimbelotier, f. m. Celui qui fait, milier. Mettre des couleurs peu

ou qui vend les bimbelots. convenantes & différenies sur Binaire, adj. Composé de deux un habit.

unités. On écrit auflı Billebarrer: mais Binard, r. m. Chariot à quatre on néglige le doublement, &. on roues d'égale hauteur. alonge l'a en prononçant Bille- Dire, ée, part. barer. .,

[ocr errors]

la pale.

Binement, f. m. t. d'Agriculturc. proprement que du pain ou de Ener, v. a. Donner une seconde

façon à la vigne : & en général, Bis, adv. pris du Latin. Doubledoubler.

ment. On y fait fentir i's. Binet, f. m. Ce qu'on met sur un Biluge, f. m.i. de Teinturier.

chandelier pour achever de con- Bisaieul, eule, s. m. & f. t. relatif. sommer une chandele.

Pere & mere de l'aïeul ou de Eini, f. m. Compagnon d'un Reli l'aïeule, gieux qui sort.

Bisannuel, ele, adj. t. de BotaniBinocle, i, m. Espece de lunette. que. Qui dure deux ans. Binoculaire, adj. Qui sert aux Bisbille, 1. f. t. populaire. Quierele. deux ieux,

Biscapit, f. m. Mot francia en Binome, f. m. t. d'Algebre.

usage dans la chambre des Biographe, s. m. Auteur qui écrit Comptes de Paris.

des vies ou de Saints, ou d'au- Biscayen , ene', f. m. & f. Qui est tres.

de Biscaie. Biographie , f. f. Histoire de la vie Biscornu , ue, adj. Mal fait. des particuliers.

Biscotin, f. m. Páte caite avec du Bipedal, ale, adj. Qui a deux pieds. sucre. Bipede, adj.qui marche à deux pieds. Biscuit, f. m. Bipenne, 'f. f. Sorte d'arme des Bife, 1.f. Vent du Nord. Anazones. Double haehe. Biseau, f. m. Extrémité coupée en

On y conserve les deux nn, parce talus, ou baisure du pain.

qu'il vient du Latin Bipennis. Biser, v. a. t. d'Agriculture. Bique, f. f. La femele du Bouc. Bifet, l. m. Pigeon sauvage. Biquelar, l. m. Cuisinier du Divan Bisete, f. f. Petite dentele de peu d'Alger.

valeur. Biquet, f. m. t. de Monoie. Sorte Biseur, f. m. Teinturier du petit

de trebuchet. Ou le petit d'une teint. bique.

Biflingua, f. m. Arbrifleau. Biqueler, v. a. Peser avec le biquet. Bismuth, f. m. Corps mineral.

Il se dit auffi de la bique qui pro- Bison, f. m. Bæuf sauvage des duit fes biquets.

Indes. Birainbrot, f. m. Sorte de soupe Bisquain, s. m. Peau de mouton chez les Hollandois.

en laine. Bire, f. f. Intrument d'ofer pour Bisque, l. f. L'avantage qu'un des prendre du poisson.

joueurs donne à l'autre au jeu de Birerne, f. f, Ancien vaisseau qui la paume, & qui vaut quinze.

aroit deux rangs de rames. C'est aussi une espece de polage. Birele, f. f. Bonet dont le ser- Billac, f. m. Sorte de fac ouvert voient les Jésuites pendant leur par le milieu , & fermé

par

les Noviciat.

deux bouts. Biribi, f. m. Jeu de hazard. Bisle, f. m. Serpent, ou t. do Birloir, f. m. Ce qui arrête un blafon. Chaisis lorsqu'il est levé.

Lorsqu'il signifie une forte de Bis, bife, adj. Brun. Il ne fe dit foie on doit écrire Byta, V. Byre.

[ocr errors]

maux.

Billexte, f. m. t. de Chronologie, assez que nous affujétitions notre

jour qu'on ajoute à l'année tous langue aux étymologies tirées du les quatre ans,

Lalin, du Grec & de l'Hébreu Billextil, ile, adj. Qui fe dit de fans l'assujétir encore à celles qui

l'année où se rencontre le bissexte. se tirent des langues vulgaires Billoquet, s. m. Instrument de Les Italiens sont maitres de leur billard.

langue, & nous de la nôtre : laisBittone, f. f. Plante.

fons-les écrire Bizzarro ; & Bittotier, f. in. t. de Pharmacie. écrivons Bizare, puisque nous Bittouri, f. m. Instrument de Chi

le prononçons ainī. rurgie.

Bizert, f. m. Oiseau de passage. Billourné, éc, part.

Blafard, arde, adj. Il ne fe dit Biltourner, v. a. Tordre les ani guere que d'une couleur terne,

ou d'une lumiere foible. Biltre, . f Drogue dont se servent Blaireau, f. m. Animal. C'est ainsi les Peintres.

que l'écrivent l'Académie, le Bifulque, adj. t. de Naturaliste. Dich des Arts, Furetiere & DaFendu.

net. Mais Ménage , d'après SauBites , s. m. plur. t. de Marine. maise , eft d'avis qu'on doit écriBithynien, ene, f. m. & f. Qui re bléreau, parce que ce mot eit de Bithynie.

nous vient de blerellus , tiré de Observez

que
dans ce mot,

glerellus, en changeant la pre-
c'est la seconde fyllahe qui doit iniere lettre.
avoir ly, parce qu'il vient du Blåmable, ad;.

latin, Bithynia.
Biton, f. m. t. de Marine. Blâmé, ée, part.
Bitonieres, f. f. Plur. t. de Marine. Blâmer, v. a.
Bitord, [ m. terme de Marine. Blanc. !. m. La couleur blanche.
Bitume, s. m. Limon gras & épais. Blanc, anche , adj.
Bitumineux, euse, adj.

Blanc-Bec, f. m. Jeune homme
Bitariges, f. m. plur. Ancien peu fans expérience,
ple de la Ganle.

Blanc-être, s. m. t. d'exploitation
Bivalve, f. f. t. d'Histoire naturele. de bois.
Bivenler, f. m. t. d'Anatomie. Planchaille, f. f. Menu poisson,
Biviaire, adj. Lieu où deux che- Blanchards, f. m. plur. Sorte de
mins aboutissent.

Toile de lin.
Bivoie, f. f. Chemin fourchu. Blanchâtre, adj. Tirant sur le blanc.
Bivouac, f. m. t. de Guerre.

Richelet écrit blancheâtre. Je
Bizare , adj. Fantasque.

ne comprends pas pourquoi il Bizârenient, adv.

ajoute un e devant l'a. Il est vrai Biz arerie, f. f. Caprice.

qu'on doit écrire rangedtre, parOn écrit aussi Bizarre, &c. ce que

le
g
devant un a

fait

ga ce que l'on prétend Tonder fur Pour donner à cette syllabe le l'Italien : mais il faudroit donc son d'un j long, on eit contraint écrire Bizzarre; car les Italiens d'insérer un é entre ces deux écrivent Bizzarro. N'est-ce pas lettres ; mais cette raison ne le

Blâme,

f. m.

Frites da chire.

Iebreu,

& t. d'Imprimerie

terne,

ordinairement

d'argent.

f. m

m.

есі. / ci ir,

Blasoner, v. a. Peindre des armoi

s notre rencontre pas dans le mot blan- Blafphématoire , adj. Qui tient du

blafpheme. anchement , adv. Il n'a guere Blasphême , f. m. Parole injurieuse -lles qui d'ulage qu'en cette phrase ; Te contre Dieu , ou les Saints.

air blanchement, c'e-a-dire, en Blafphemer , v. n. Il est autli quelde leurlinge blanc.

quefois actif. -e : laiflancherie, f. f. Lieu où l'on blan. L'e penultieme s'allonge & ; & chit la cire.

prend le circonflexe quand la dere nousplanchet, 1. m. Sorte de camisole, niere syllabe eit muete. Ainsi on

prononce & on écrit. Je blaspheflage, Sancheur, f. f. Couleur blanche. me, tu blafphême, il blafpheme nous te di lanchie, ie, part.

blasphemons, vous blafphemez, unchiment, '. m. Il ne se dit ils blafphement.

que

des pieces de Blatier , f. m. Il ne fe dit guere que It aici toiles entieres , & de la monoie

de ceux qui transportent du blé le

sur des chevaux d'un marché à & Da- Banchir , v. a. ou n. ; Seim . Blarichilage, I. m. Action de blan- Ble,

l'autre, ou qui en vendent.

On écrit aussi bled au fingulier, emot Blanchiferie , s. f. Lieu où l'on

& bleds au pluriel. Furetiere re de Blanchisseur, eufe, f. m. & f. Celui

écrit blé au fingulier, & blés au pluriel. Dans le Diclionaire

des Arts on trouve blé au finguanc-manger, f. m. Sorte de meis.

lier, blés au plur. Calepin écrit

blé; du Cange blé & bled. L'Ausaque, f. f. Jeu de hazard.

teur de l'Officina Larinitatis dit Eiche. banquete , I. f. Sorte de Poire ,

que blé est aujourd'hui plus en usage que bled. Richelei , à la

lettie B, ne veut absolument que on me

ble ; cependant on trouve bled otion

avec un d aux mots ; Muid, Munition , Nielle , Pampe, Pipe, Ra.'

vellene, Remblaver Survider, & o de

ailleurs dans son Dictionaire.
D'où l'on doit inférer qu'il n'é-
toit
pas

certain de la réuilite de Je

cette Orthographe. Dans les preV. a. ou n User il

mieres Éitions de ce Diction i

par les excès du vin. yrai

raire, on a mis blid au fingulier af

& bleds au plur. ; on fe fondoit

sur l'étymologie de ce mot, qui le

nous vient ou du Latin Bladım, int

ou du Saxon blad qui fignitie

fruit ou semence. Mais plus les le

mots sont comuns dans une Langile, plus celte langue les

blanchit le linge ou la toile.

pre

ou celle qui blanchit du linge.

Bandices , I. . plur. Flateries. Il

ell vieux.

ou petit vin blanc, ou friquassée
blanche.
Banquille, 1. f. Petite monoic qui

a cours à Maroc.
Enque, 1. f. Velfie où l'on met du

tabac. Blare , f. f. Monoie de cuivre qui a cours à Berne.

part. Blafer, ou se blaser,

ou s'user Blason, f. m. Science qui apprend

à déchifrer les devises & arines depeintes sur un écu,

Blase, be,

[ocr errors]

Elafoné, ée, part:

[ocr errors]
[ocr errors]

Elafphemateur, f. m.

approprie a fon ulage en négli- Bloquer, v. a. Occuper toutes le geant leur étymologie. L'usage avenues d'une place. Ent. d’lm prévaut aujourd'hui pour blé au primerie, c'eft mettre exprès un fingulier, & blés au plur. c'est lettre à la place d'une autre. ainti qu'on le prononce , & c'eft Blossac , nom d'une magnifiqu ainsi que l'Académie l'écrit.

Promenade de la Ville de Poi Blêche , adj. Homme mou & ti tiers que l'on doit à Monsieur ! mide.

MARQUIS DE LA BOURDONNAYI Pléer, v. a. Ensemencer du blé.

ET DU TYMEUR, COMTE DI Bleime, f. f. t. de Manege.

BLOSSAC, Intendant de la Pro Blême, adj. Palc.

vince , & premier Président de Blêmir , v n. Pålir.

Confeil Supérieur. Ce grand Ma Blemisleinent, f. m. Pâleur.

gillrat a toutes les vertus qui on Bléreau , f. m. V. Blaireau.

toujours atiré à son Illufire Niai Bletlé, ée , part.

fon, l'amour & l'atachement de Blesser, v. a.

la Bretagne. Blessure, 1. f. Plaie, outrage, injure. Blot , s. m. t. de Marine & de Flere , f. f. Plante.

Fauconerie, Bleu , bleue, adj. & f. Au plur. Bloti , ie, part.

bleus, & bleues. Ce qui eit de Blotir , v. a. Il n'est d'usage qu'ala couleur du Ciel.

vec les pronoms pertonels. Se Bleuâtre, adj.

tapir , se cacher. Pleui, ie, part.

Blouse , f. f. Trou d'un billard. Eleuir, v. a Rendre bleu.

Bloulé, ée, part. Blin, f. m. t. de Marine.

Blouser, v.a. pouffer une bille dans Plindé , ée, part.

une blouse. Blinder, v. a. Garnir de blindes. Plouffe , f. f. Laine courte. Blindes , f. f. 1. de Forlification. Bluet, f. m. Perite fleur bleue. Bloc, l. m. Piece de marbre, telle Bluete, f, f. Petite étiricelle de feu

qu'on la tire de la carriere. C'est Bluté, ée, part. aussi un t. collectif.

Bluteau , f. in. Tamis. Blocage, f. m. ou Blocaille , f. f. Blnter, v. a. Séparer la farine d'aves Menu moilon. Ent. d'Imprimerie

le fon. Blocage fe dit d'une lettre misc Bluterie, 1. f. Lieu où les boulanger: expres à la plice d'une autre. blutent la farine. Blochet, f. m. I. de Charpentier. Blutoir , f. m. Il fignifie la même Blocus,

f. C'est quand on occu chose que Bluteau. pe toutes les avenues d'une place. Boboche , f. f. Le trou d'un chan Blond, onde , adj.

delier , dans lequel on met la Blond, f. m. La couleur blonde. chandele; & le petit inftrumen Blonde, 1. f. Deniele de foie. que l'on met dans le chandelier Elondin , ine, f. m. & f. Celui vu pour empêcher que le suif ne ki celle quia les cheveux blonds.

gåte. Plondir, v. n. Devenir blond. Bobine, f. f. loftrument pour dé Blondifiant, ante, adj. Qui blondit. vider de la foje ou du 61. Bloqué, ée, part.

Bobiné , ce , part.

Bobiner

m.

« PrécédentContinuer »