Images de page
PDF
ePub

Empesé, ée , part.

Empirique, adj. Médecin empirique. Empeser , v. a. Mettre de l'empois. Ce mot lignifie , Savant par Empeseur, euse, f. m. & f. Celuiou experience. Il ne faut pas écrire celle qui empese.

empyrique, comme font quelques Empette, ée, part.

Auteurs. Empester , v. a. Prononcez l'S. In. Empirisine, f. m. Médecine pratifecter de pelle.

que fondée sur l'expérience. Empêtre, ée, part.

Emplacé , ée, part. Empêtrer, v. a. Embarasser les pieds. Emplacement, 'f. m. Empetrum, f. m. Plante.

Emplacer, v. a. Mettre quelque Emphase, f. f. t. de Rhétorique. chose en sa place.

Expression forte, & qui dit beau. Emplastique, adj. de tout genre, t. coup.

de Médecine. Emphasé, ée, adj. Enflé.

Emplaftration, f. f. t. de Jardinier. Emphatique , adj. de tout genre. Emplâtre, f. f. Onguent étendu sur Qui a de l'emphase.

un morceau de linge. Emphatiquement, adv. Avec em- Emplâtré, ée, part. phase.

Emplâtrer , v. a. t. de doreur sur Emphractique, adj. de tout genre. cuir. t. de Pharmacie.

Emplâtrier, f. m. t. d’Apothicaire. Emphysème, 1. m. t. de Méde- Emplete, f. f. Achat, cine.

Empli, ie, part. Emphytéose, f. f. t. de Palais. Emplir , v. a. Rendre plein. Emphytéote, ou Emphyteutaire, Emploi, f. m.

f. de tout genre. t. de Jurispru- Employé, f. m. Commis. dence.

Employé, ée, part. Emphytéotique, adj. de tout genre. Employer, v. a. Mettre en usage. Empiégé, ée, adj. Qui eft pris dans J'emploie, tu emploies, il em

un piege. L'usage de ce mot n'est ploie : nous employons , pas commun.

employez , ils emploient. J'emEmpiété, ée, part. & t. de Vénerie. ployois, &c. nous employions, Empiéter , v.a. Usurper.

vous employiez, ils employrient. Empifré, ée, part.

J'ai employé, &c. J'employai, Empifrer, v. a. Causer une grande &c. J'emploirai, tu emploiras , réplétion.

&c. J'emploirois, &c. Emploie, Empilé, ée, part.

employez. Que j'emploie, &c. Empilement, f. m. Action d'em Que nous employions, &c. Empiler.

ployant Empiler, v. a. Mettre en pile.

On écrit auffi J'emploierai, &c. Empirance, f. f. t. de Monoyeur. J'emploierois, &c. mais on proEmpire, f. m. Autorité ; Domina nonce J'emploirai , &c. J'emploi

tion. L'étendue du pays soumis à rois , &c. & l'Académie l'écrit la domination d'un Empereur ; ainsi. la durée de son regne.

Emplumé, ée , part. Empiré, ée, part.

Emplumer, v. a. Garnir de plumes. Empirer , v. a. Rendre pire. Empoché, če , part.

VOUS

Enpocher , v. a. Il n'est que du Emprunt, f. m. Tout ce qu'on

tyle familier. Mettre en poche. emprunte. Empoigné, ee, part.

Emprunté, ée, part. Empoigner, v. a. Prendre avec Enprunter, v. a. le poing.

Enprunteur, ese, f. m. & f. Empointé, ée , part.

Empuanti, ie, part. Empointer, v. a. t. de Tailleur. Empuantir , v. a. Rendre puant. Empois, s. m. Sorte de colle. Einpuantisement ,, f. m. Il n'est Empoisoné, ée, part.

guere en usage. Etat d'une chose Empoisonement, f. m.

qui s'empuantit. Empoisoner, v. a.

Empyeme, f. m. t. de Médecine. Empoisoneur, euse, l. m. & f. Sorte d'abscés. Empoiffé , ée, part.

Empyrée , adj. Le Ciel empyrée. Il Empoisler , v. a. Enduire de poix. se dit du plus haut des Cieux. Empoissoné, ée, part.

Empyreume, 1. m. Huile qui sent Empoitonement, 1. m. Action le brûlé. d'empoiffoner.

Empyreumatique, adj. Huile emipyEmpoiffoner, v. a. Peupler un reumatique. Etang

Ému, émue, part. du verbe émouEmporté, ée, part. Il est aussi voir. quelquefois fubftantif.

Émulateur, f. m. Concurrent. Emporiement, l. m. Colere. Émulation, f. f. Désir d'égaler ou Em-porte-piece , l. m.

de surpasser quelqu'un. Cordonier.

Emulatrice, f. f. Concurrenie. Emporter , v. a. Ôter d'un lieu. Emule, f.'m. & F. Rival; antaEmpoté, ée, part.

goniste. Empoter, v.

v. 1. Mettre en pot. Émulgent, onte, adj. t. d'Anatomie. Empoulete, f. f. t. de Marine. Emullion, f. f. t. de Pharmacie.

L'Académie prefere Ampoulere. Émunctoire, 1. f. Glande. Empouppé, ée, part.

L'Académie prefere Emoncioire. Empoupper , v. a. Vieux terme En, Preposition de lieu & de temps. de Marine.

Enallage, f. f, t, de Grammaire. Empourpré, ée, part.

Enarrhé, ée, part. Empourprer a. Colorer de Enarrhement, 'l. m. Action de rouge, t. Poétique.

donner des arrhes. Empreindre, v. a. Imprimer. Enarrher, v. a. Donner des arrhes. Empreint, einte, part.

Enarthrose, f. f. t. d'Anatomie. Empreinte, f, f. Marque.

Eu avant,

adv. Emprese, ée , part.

En bas , sorte d'adverbe. Empreslement, f. m. Action d'une Encabanement, 1. f. t. de Marina. persone qui s'empresie.

Encadré, ée, part. s'Empresser, v. recipr. S'agiter Encadrement, f. in. Allion d'en

pour le succès d'une afaire. câdrer, ou l'effet de cette action. Emprisoné, ée, part.

Encadrer , v. a. Mettre dans un Emprisonement, 'f. m.

câdre. Einprisoner, 1. a.

On écrit aut Encadré, Enca

t. de

V.

Encenseur,

m.

drement, Encadrer, mais l'a Encelade, f. in. Le plus puissant s'y prononce long.

des Giants qui voulurent esEncagé, ée, part.

calader le Ciel. Encager, v. a. Mettre en cage. Encenies, 1. f. plur. Fêtes chez Encaillé ée, part.

les Juifs. Encaissement, 1. m.

On prononce Incénies.
Encailler , v. a. Mettre en caisse. Encens, f.m. Gomme odoriférante.
Encan, f. m. Vente publique. Encensé, ée, part.
Encanaillé, ée, part.

Encensement,

1. m. Encanailler, s'encanailler, v.récipr. Encenstr, v. a. Frequenter la canaille.

s. Encape, ée , adj. t. de Marine. Encensoir, f. m. Encapuchosé, ée , part.

Encéphale, adj. m. & f. t. de Mé-mat s'Encapuchoner, v. récipr. Il est decine. Ver qui est dans la tête. du style familier.

Encéphalite , l. f. Pierre imitanti Encaqué, ée, part.

le cerveau humain. Encaquer, v. a. Mettre en caque. On prononce Incéphale, Incé. Encaitelé, ée , part.

phalite. s'Encasteler, v. récip. Il se dit pro- Enchaîné, ée, part.

prement d'un cheval qui a le Enchainement, 1. m. Il n'est gueren talon trop serré.

uhté qu'au figuré. Liaison de
Encattelure, f.f.ou Encastélenient, plusieurs choses.
f. m. t. de Manege.

Enchaîner, v. a. Lier avec une
Encastillage , f. m. t. de Marine. chaîne.
Encastillé , ée , part.

Enchainure, £ f. Il ne se dit que li Encastillement, s. m. Action d'en.

des ouvrages de l'art. Liaison calliller , ou son effet.

des parties. Encalliller, v. a. Enchaffer.

Enchanté, ée, part. Encastré, ée, part.

Enchanteier, v. a. Miettre sur les Encastrement, f. m. Action ou chantiers. elle: d'encastrer.

Enchantement,

s. Encaftrer , v. a. t. de Charpen Enchanter , v. a.

terie. Joindre ensemble. Enchanterie, f. f. Effet provenant Encaustique, adv. de tout genre.

d'une science magique. t. de Peinture.

Enchanteur, terefle, 1. m. & f. On prononce Incaustique. Enchaperoner, v. a. Il n'est plus line Encave,ée, part.

en usage qu'en parlant des céEncavement, I. m. Action d'en Témonies funebres. Couvrir d'un

Chaperon.
dit
que

Enchâslé, ée, part.
du vin ou autres boissons. Enchalier, v. a. Mettre dans du
Encaveur, f. m. Celui qui encave. bois ,, dans de la pierre , &c.
Enceindre, v. a. Entourer.

La feconde fyllabe de ce mot
Enceint, einte, part.

eft longue. C'est pourquoi on Enceinte , f. f. Circuit.

un accent circonflexe. Enceinte, adj. Grossc d'enfant. Enchållure, f. f. Action d'enchäfser.

2.1.2.

m.

caver,

Encaver,

a. Ne

se

y met

a.

Enchaussé, će, part & t. de Blason. on n'y prononce qu'une r.
Enchantier , v. a. t. de Jardinage. Enclos, i. in. E{pace de terre en-
Enchenots, s. m. plurt. d'Ouvriers fermé.
de cariicies d'ard ises.

Enclos , ose, part:
Enchere , f. f. Oltre que l'on fait Enclotir v. a. t. de Chasse.
au dessus de quelqu'un.

Encloture, f. f. t. de Brodeur. Enchéri , je, part.

Encloué, ée, part. Enchérir , v.

Enclouer, v.a. Piquer avec un clou. Encheriflement, f. m.

Encloues, ou Enclouses, f. f. Encherifleur, f. m.

plur. t. de Papeterie. Enchevauchure , f. f. t. d'Artisan. Enclouure , f. f. Le mal d'un Enchevêtré, ée, part.

cheval encloué. Enchevêtrer, visa. Mettre le licol Euclume, f. f. Masse de fer sur à une bête de somme.

laquelle on bat le fer. Enchevétture, 1.f.t. de Charpentier. Enclumeau, f. m. Petite enclumnc. Enchevillé, ée, adj. t. de Chirurgie. Encoché, ée, part. Enchifrené, éc, part.

Encochement', 'l. m. État de ce Eachifrénement, 's. m. Rhume qui elt encoché. de cerveau.

Encocher, v. a. Mettre dans une On prononce dans ce mot coche. le second e parce que le troi- Encochure , l. f. t. de Marine. fieme eft much.

Encofré, ée,

part. Enchifrener, v. a. Causer un rhume Encofrer,v.a. Mettre dans un cofre. de cerveau.

Encoignure, f. f. Angle ; coin. Enchyrnôse, f. f. t. de Medecine. On ne prononce point l'i. Enciré, ée, part.

Encolage, f. m.t.de doreur sur cuir. Encirer, v. a. Mettre en cire."

Encolé, ée, part. Enclave, s. f. Chose enfermée Encoler, v. a. t. de Doreur. dans une autre.

Encolure , f. f. Le col d'un cheval. Enclavé, ée, part. & t. de Blason. Encombre , f. m. Empéchement. Enclavement, f. m. L'effet d'en Il est vieux. clarer.

Encombré, ée, part. Enclaver , v. a. Il ne se dit gucre Encombrement, i. m. t. de Ma

que d'une piece de terre enfer rine. mée dans une autre.

Encombrer , v. a. Embarasser une Enclin, ine , adj. Ce mot ne se rue, un passage, &c. de gravois,

dit qu'en parlant des choses mo de picrres.
rales, & plutôt du mal que du Encomiatte , l. m. Panegyriste.
bien.

Encontre , s. f. Aventure. Vieux Encliner, v. n. Pencher d'un cer mot qui n'est plus en usage. tain côté.

à l'Encontre , preposition qui fie Encloitré, ée, part.

gnitie contre. Encloitrer, v, a. Mettre en cloitre. Encoqué, ée, part. Enclore,

v.a. Il seconjugue con me Encoquer, v. a. t. de Marine. clore. Clore des murs.

Encoquure, f. f. t. de Marine. OA ecrit audi Enclorre ; mais Encorbolement, f. m. t. d'Archit.

[ocr errors]

Encore , adv. de temps.

Encrier, f. m. Vase à l'encre. On ne doit écrire encor qu'en Encrové, adj.t.des-Eaux & Forêts. Poéfie, quand la rime ou la me- Encroûté, ée, part.

sure le requiert , autrement non. Encroûter, v. a. Faire un enduit Encore que, Conjonction.

sur une muraille. Encornail ,

Ć m. t. de Marine. Encuirassé, ée, part. Encorné, adj. de tout genre. Il ne s'Encuirasser, v. recipr. Devenir

se dit que dans le style familier. Tale ; crasseux ; rouillé. Encorner, v. a. Revêtir de cornes. Enculaffe , ée , part. Encorneté, ée, part.

Enculafler, v. a. t. d'Arquebusier. Encorneter, v. a. Mettre dans un Encuvé, ée part. cornet de papier.

Encuvement, l. m. t. de Tanneur. Encouragé, ée, part.

Encuver,v.a. Mettre dans une cuve. · Encouragement, i, m. Ce qui en- Encyclopédie , f. f. Science unicourage.

versele Encourager, v. a. Exciter, animer. Ou trouve dans Richelet enciEncourenent, f. m.t. de Coutume. clopédie , fans y; c'est une faute, Encourir,v.a. Il se conjugue comme parce que ce mot tire son étymolo

courir. Meriter; subir, s'attirer. gie du Grec. V. le Dict. des Arts. Encourtiné , ee , part.

Encyclopédique,adj. de tout genre. Encourtiner, v. a. Fermer de Endante', ou Endente, f. f. t. de courtines.

Charpentier. Encouru, ue, part.

Endecagone, f. m. t. de Géométrie. Encrassé, ée, part. Endécavillabe ,

Vers como Encrasser, v. a. Il est aussi n. Ren. posé d'onze syllabes.

dre sale ; se remplir de craffe. On prononce Indécagone, InEncre, f. f. Liqueur dont on se décasyllabe. sert pour écrire.

En dedans, adv. V. Dedans, On trouve ancre avec un a dans En dehors, ado. V. Dehors. Richelet & Joubert ; les imitera Endemique, adj. Maladie endéqui voudra. Ménage dit que ce mique ; maladies communes en mot vient de l'Italien inchioltro, tout temps en certains Pays. qui a été fait du Latin encaustrum. On prononce Indémique. Mais je ne sais dans quel Dictio. Endenté, ée, part. & t. de Blason. naire, il a trouvé ce mot, qu'El. Endenter, v.a. Mettre des dents tienne & Budée dérivent du Grec à une roue de moulin. dont les Latins ont fait encaustrum, En dépit , Sorte de préposition. les Polonois incaut, les Flamands Endete, ée, adj. Qui doit beaucoup. inke, & les Anglois inke. Dans Endéter, v. a. Charger de dettes. du Cange on trouve Incausirum On écrit aussi Enderré, Endere pro encaujfrum; Italis inchiostro ;

ter, parce quils vienent de Derre; Gallis encre. Or il est certain que mais on n'y prononce qu'un : les mots François dérivés des La- Endêvé, ée', 'adj. Il est aussi f. tins qui commencent par en ou Il est bas. Méchant; furieux. in, veulent un e.

Endêver, v. n. Il eft bas. Enrager. s'Encrêper, v. récipr. Prendre un Endiablé, ée, adj. Il est ault 1. crépe..

Extrémement méchant,

f. m.

« PrécédentContinuer »