Images de page
PDF
ePub

Co.

Ampoulé, ée, adj. Enflé.

Richelet. Joubert retranchent Ampoulete, f. mn. Nom de l'hor. l'h de ce mot, pour empêcher loge d'un Navire.

peut-être qu'on ne prononce cho Amputation, f. f. Retranchement

au lieu de

Mais ils ne sont de quelque membre.

pas attention qu'en prévenant Ampulé, ée, part.

cet inconvenient, ils font euxAmputer, v. a. t de Chirurgie. mémes une faute en dérogeant Amulete, f. m. Medicament com à l'usage & à l'étymologie, de ce posé de simples.

mot qui vient du Grec, dont les Amurca , f, f. t. de Pharmacie. Latins on fait Ainachoreta , qui Amurer, v. a. t. de Marine

vaut mieux, selon MM. de PortAmures, f. f. pl. t. de Marine.

Royal, qu'Anachorita qui se Amusant, anle , adj. Qui amuse. trouve dans S. Jerôinc & Calepin. Amusé, ee, part.

Anachotie, f. f. Elofe de laine Amusement, l. m. Tout ce qui sert croisée. à distraire & à divertir.

Anachronisme, f. m. Erreur dans Amuser, v. a. Distraire ou divertir. la Chronologie. Amusete, f. f. Bagatele qui amule. Anacreontiqne , adj. t. de Poésie. Amuseur , f. m. Celui qui amuse. Anagallis, s m. Plante qu'on nomAmufoir, f. m. Chole qui amuse. me Mouron. Amydon, f. in. Påle de fleur de Anagogie, C f. Élévation de l'esprit froment.

aux choses celelies. Amydonier , l. m. Marchand d'a. Anagonique, adj. Mystique. mydon.

Anagrammatiser, v. a. Faire une On écrit aussi Amidon & Ami anagramme. donier : mais ce mot vient du Anagrammatille s. m. Celui qui Latin Amylum : en forte qu'on fait des anagram mes. devroit écrire & prononcer Amy- Anagramme, i f. Tranfpoftion des lon par l au lieu de d.

lettres d'un nom, pour y trouver Amygdales, s. f. plur. Petites glan un mot à l'avantage ou au déla

des qui sont aux côtés de la gorge. vantage de quelqu'un. Acad. Joub.

On lait ce moi féminin : mais Ce mot tire son origine du La abutivement ; les mols Monotin Amygdala : ainfi Richelet & gramme & Programme font mal

Danet on tort d'écrire Amigdales. culins : c'est qu'en efiet le neutre An, f. m. Intervalle de douze mois. des Grecs & des Latins se conAna , f. m. Nom que l'on donne à vertit ordinairement parmi nous

certains recueils dont les noms en masculin. font ainsi termines.

Anagrajnmer, v. a. Faire l'anagraAnabaptifine, f. m. Hérésie. mme d'un nom. Anabapuitte, f. m. Hérétique qui Anagyris , f. in. Arbre aussi nomenseigne qu'on doit rebaptiser les

me Bois puant. enfans loilqu'ils ont l'âge deraison. Analectes , f. m. plur. Fragmens Anabrosis, i ft. de Chirurgie. choisis d un Auteur. Anacarde , f. m. Frit.

Analéme, f. m. Projection de la Anachorete , f. m. Ermite. Acad, sphere. Dan.

Analeptique,

[ocr errors]

ice cho e font

enant teux. geant

pot les

chose elt composée. Analyse, ce, part.

Analyser,

nom.

l'analyle.

Anaitomose , f. f. t. d'Anatomie. Anchise, s. m. Prince Troven.
Anallomotique, l. m. Surte de Anchois ,

mchent Analeptique, adj

. t. de Médecine. thématizer, & fuit aina l'Orthovecher Restaurant.

graphe des Grecs. V. Pr. lett. Z. Analogie, 1. f. Convenance, pro Richelet écrit anatemarizer quelportion.

cin : cette maniere d'ecrire est Analogique, adj. Qui a de l'ana ridicule logie.

Anathématisme , f. i. Canon qui Analogiquement , adv. Avec ana

porte anathôme. de ce logie.

Anathême, f. m. Excomunication. Analogisine, f. m. Argument de Ce mot vient du Grec, que . qui la cause à l'effet.

les Lalins ont iinité en écrivant = Porte Analogue , adj. Qui a du raport.

Anathema: AinRichelet eti blin si le Analyle, 1. f. Reduction, refolu

mable d'avoir écrit ce moifans h. lepin.

tion des principes dont une C'est abufivementquel on alonge laine

la dans Anatheme , puisqu'il est

bref en Grec en Latin. dans

1. a. Faire l'analyse. Analocisme , f. in. Surle d ulure. Analyfe, 1. m. Verfe dans l'analyse. Anatolie; 1. F. Nom que les Grecs bele. Analytique, adj. Qui tient de

ont donné à l'Ave mineure.

Anatomie, 1. f. Dillection d'un corps Analytiquement, adv. Par analyse.

humain, ou de quelque bête. esprit

Anamorphose f. f. Tableau qui Anatomique, adj. Qui apartient
presente différents points de vue.

à l'Anatomie.
Ananas , 1. m. Plante des Indes Anatomniquement, adv.

qui produit d'excellens fruits. Anatomilé, ée , part.
Anapette

, I. m. t. de Pocfie Latine. Anatomiser, v. a. Faire l'anatomie. qui Anapefiique, adj. Il le dit d'un Anatouille, 1. in. Savant en ana: vers compose d'anapestes

tomie, Anaphore, I. f. Figure de Rhéto- Anatron, f. m. V. Natron, elaAnaplerotique, adj. t. de Médecine. Anc tres , f. m. plur. Aieux.

Ance, f. f. Voyez Anse. Anarchie, i, f. État qui n'a point Anche , l. f. Fetite languete qui nais Anarchique , adj. Qui tient de l'a

fert à donner du vent aux intmala

truinens de Muique.

Anché, adj. t. de Blaton. Anargyre, f. m. Qui est sans argent. Ancher, v. a. t. de Mutique. Anaftomatique, adj. t. de Médecine.

Anchilops, 1. m. Tumeur cui vient à l'angle de l'ail.

Petit poillon Joubet écrit anchois & Anchoix. Ménage derive ceniot de l'lialien anchiou, Fur. de l'Italien anchoia.

Pour moi, comme il me paroit la

qu'il y a faute dans l'ail de

cus deux Auteurs, je me range e,

du côté du plus grand nombio

une

des

ver

rique.

de chef.

010

narchie.

tro

[ocr errors]

Anasarque , f. t. Entiure.

[ocr errors]

f. m.

[ocr errors]
[ocr errors]
[merged small][merged small][ocr errors]

& préfere anchois. L'Académie Andain, f. in. Ce qu'un faucheur l'écrit ainli; l'Espagnol dit An coupe d'herbe d'un seul mouvechora.

ment avec sa faux, Anchue, t. de Manufacture de Andante , adv. & f. m. t. de lainage. La trame d'une étoffe.

Musique, Ancien, ene, adj. Qui exifle de- Andouille . f. f. Boyau farci.

puis long-temps. Il est de trois Audouiller, f. m, t' de Vénerie. llabes,

Petite corne qui vient au bois Anciunement, adv.

d'un cerf. Anciéneté, f. f.

Andouillete, f. f. Petite andouille. On écrit auifi Ancienne , An- Andratomie, f. f. t. d'Anatomie, ciennement , Ancienneté : mais la Diflection du corps humain. prononciation ne double pas plus Andriene, f, f. Robe à l'usage I'n dans ces mots , que dans des Dames,

divine , divinement , divinité, &c. Androgyne , mâle & femele, f. m. Anciles, f. m. plur. Nom de cer C'est ainti qu'écrivent MM. de

tains boucliers que les Romains l'Acadéinie , Danet & Joubert.

prétendoient être tombés du ciel. Richelet écrit androgine ; mais il Ancolic, f. f. Herbe.

ne se contenie pas d'écrire en L'Académie écrit ainfi, & non François contre l'usage , il porte pas Ancholie , avec une h, qu'on sa réforme jusques sur l'Orthogran'y prononceroit pas.

phe Latine , en écrivant androgiAnçon, f. m. Sorte d'arme anciene. nus, au lieu d'androgynus qui se Anconé, f. m.'t. d'Anatomie. M,

trouve

avec un y chez tous Winslow dit toujours anconé. les bons Auteurs. Ancrage, s. m. t. de Marine. Androide , f. m. Figure d'homme Lieu propre à jeter l'ancro.

qui parle & marche par le seAncre , f. f. t. de Niarine. Grosso cours des ressorts.

piece de for qu’on jete au fond Androinaque, f.f. Femme d'Hector.

de l'eau pour arrêter les vaisseaux, Andromede, s. f. t. d'Atronomie. Ancré, ée, part.

Androsace,

f. Plante. Ancrer, v. a. t. de Marine. Jeter Åne, f. m. Bête de somme. l'ancre.

Anéanti, ie, part. Ancrure , f, f. t. de Tondeur de Anéantir, v. a. Réduire au néant, draps.

J'anéantis, tu anéantis, ilanéAncycomele, f. m. Instrument de antit : nous anéantisions, vouş Chirurgie. Sonde courbe.

ancantiffez, ils anéantissent. J'aAncylotome, f. m. Efpece de bif néantiflois. &c. J'ai anéanti, &c. touri courbe.

J'anéantis, &c. J'anéantirai, &c. Ancyroides, 1. f. plur. t. d'Ana Que j'anéantiffe. J'anéantirai. tomie,

Anéantissement, s. m. Andabate, f, m. Sorte de Gladia. Anecdote, f. f. Histoire fecrete. teur,

Anemometre, f. m. Machine qui Andaillots, f. m. plur. t. de Marine. mesure les vents.

Anneaux qui seryent à amarrer Anémone , s. f. Fleur. la voile mise sur le grand étai. Anémoscope , s. m. Machine de

m.

corps humain.

e.

e.

[ocr errors]

t.

détours & d'inegalites.

Angeronc, f. f. Dieffe du filence, Anguleux, euse, adj. Qui a des

Géométrie qui fait connoitre le Angerin, ine, 1. m. & f. Qui eft beau & le mauvais temps.

d'Anjou. de

Arepigraphe,adj. Qui est sans titre. Angine, f. f. Maladie de la gorge.

Og lit dans le Dictionaire de Angiologie, f. f. t. d'Anatoinie. La l'Académie Anégygraphe. C'est ap

partie qui traite des vaisseaux du paremment une faule d'impresje.

fon. Dis

Angiosperme, adj. t. de Bota-
Ånerie, f. f. Ignorance, Nupidité.. nique.
Anesie, . f. Femele de l'ane.

Angle, i, m. Rencontre de deux
Aneth, s. m. Fleur ou plante.

lignes qui se coupent, Ce mot vient du latin anerhum. Angle, adj. t. de Blafon. Furet & Daret écrivent anet Anglet, f. in. Petite cavité creusée sans h contre l'élymologie.

en angle droit, Anevrisme , f. m. Tumeur mole Angleux, euse, adj. Epii hete qui

qui obéit au toucher. He

se donne à des noix dificiles à Anfractueux, euse , adj. Plein de

tirer de leur coque. il Anfracluofité, f. f. Détour & iné

Anglican, ane, adj. Celui ou celle

qui profcfie en Angleterre la galité.

Religion dominante.
Angar, f. m. Espece de remise.
L'Académie écrit Angar &

Anglicilme, f. m. Façon de parler

Angloise. Hanger avec une h aspirée. Mais Anglois , oise, f. m. & f. Qui est du Cange & Furetiere raportent

d'Angleterre.
plusieurs passages, qui prouvent Angoile, 1. F. Douleur violente.
qie ce mot vient du Latin ange- Angon, f. m. Efpece de javelot
rium,

dont se fervoient les anciens
Ange , f. m. Esprit celeste. François
Ange, 1. f. Poisson de Mer.
Angeiologie, 1. F. V. Angiologie.

Angoumoihin, ine, f. m. & f. Qui

et de l'Augoumois. Angelique, adj. Qui appartient à Angouria , l. m. Efpece de mclon

d'eau. Angelique , f. f. Plante, ou instru. Anguichure, f. f. Baudrier qui fert Angeliquement , adv. D'une ma

aux Veneurs à porter leur Cor

de chasse. Anguillade, f. f. Sorte de fcuet

fait de la peau des Anguiiles. Angelot, f. m. Espece de petit fro- Anguille, 1. f. Poilon.

men ou Monoie qui a eu cours Anguillers, f. m. t. de Marine. Ca. Angelus, f. m. Mot Latin francisé.

naux qui sont à fond de cale pour

conduire les eaux à la poinpe. . Angulaire , adj. Qui a des angles.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

ment de Musique

niere Angelique.
Angelolatrie, 1.1. Culte des Anges.

Priere à la Vierge.

del avoit recours dans les maux, augurticlave, f. m. Tunique des

angles.

Chevaliers Romains.
Anguitie, de, adj. Eroit.

à laquelle, selon quelques-uns, & particulièrement contre l'elquinancie.

Anicroche, 1. f. Difficulté.

On prononce Aneau ; mais on On écrit aufti Hanicroche , conserve les deux nn , parce qu'il mais sans aspirer l'h : l'Acadé vient du Laiin Annulus. mie prefere Anicroche.

Année, f. f. Le temps que le soleil Anier, iere, f. m. & f. Qui con

emploie à parcourir les douze duit des ânes : on appele Rude fignes du Zodiaque. ânier, un Pedagogue qui traite On prononce Ariée ; mais on rudernent ses écoliers.

y conserve les deux nn, parce Anil, f. m. Plante du Brefl, dont les qu'il vient du Latin Annus, feuilles fervent à faire l'Indigo.

Annelé, ce, part. Anille, 1. f. t. de Blason.

Anneler, v.

a. Friser

par boucles. Animadversion, f. f, t. de Palais. Annelet, f. f.'t. d'Architecture & Correction.

de Blason. Petit anneau. Animal, s. m. Tout corps organisé Annelure, f. f. Frisure de cheveux qui a de la vie & du mouvement.

par boucles. Animale, ale, adj. Qui apartient à Annexe, f. f. Ce qui est dépenl'animal.

dant d'un autre. Animation, f. f. t, de Médecine.

Annexé, ec, part:
Arimalcule, l. m. Petit animal. Annexer , v. a. Joindre, unir.
Animé, ée, part.

Annihilation, f. f, Réduction d'un Animer, v. a. Donner la vie, exci. corps à rien. ter, encourager.

Annihilé, ée , part. Animonté, f. f. Haine.

Annihiler, y. a. Anéantir. Anis, f. m. Piante, ou Dragée. Obfervez qu'on double l'n dans Ankiloglolfe, f. m. t. de Médecine. Annihiler, & qu'on ne la double Vice du filet de la langue. pas dans Anéantir ; &

que

l'un Ankilófe, f. f. t. de Medecine. vient du Latin Annihilare; & que Maladie des jointures du corps l'autre vient du François Niant. humain.

Annille, f. f. t. de Blason. On écrit aussi Ankiloglaffe & Annion, t. de Droit. Délai d'un Ankilöse.

an accordé par la Chancelerie Annal, ale, adj. Qui ne dure qu'un à un débiteur.

Anniversaire, f. m. & f. Ce qui Annales , f. f. plur. Histoire de ce se fait tous les ans.

qui s'est passé chaque anrrec. Annoile , f. f. Plante. Annalifle, f. m. Hitorien qui écrit Annonaire , adj. Nom des Provindes Annales.

ces & des Villes d'Italie qui Annate, f. f. Droit que l'on paye étoient obligées de fournir par

au Pape. C'est le revenu d'une une certaine quantité de

année d'un bénéfice confiftorial. vivres à la Ville de Rome. Anne, f. f. Nom de la Mere de la Annonce, s. f. Publication. Sainte Vierge.

Annoncé, ée, part. Onprononce abusivement anne; Annoncer, v. a. Faire savoir. au lieu de prononcer comme en Annonceur,f.m. Celui qui annonce. Latin, Anna, Anne.

On

prononce Anoncor , &c. Anneau, f. m. Cercle,

Mais on conserye les deux nn,

an.

an

« PrécédentContinuer »