Images de page
PDF
ePub

Aye , forte d'interjection dont le Azur, 1. m. Pierre minérale de fervent les Charetiers, & qui couleur bleue. paroit faite de aille, Impératif Azuré, ée , adj. d'aller.

Azurer, v. a. Mettre en couleur Azamoglan, f. m. Enfant qui sert

d'azur. dans le serail : les Turcs disent Azigos, f. m. t. de Médecine. Agiam-Oglan , c'et-à-dire, enfant Azymus, f. m. & adj. Pain azyme, étranger.

c'est-à-dire, sans levain. Azebro, f. m. Espece de cheval Richelet écrit Azime ; mais non

qui se trouve en Ethiopie. content de réformer l'OrthograAzédarac, f. m. Arbre.

phe Françoise, il n'épargne pas Azerbe, 1. f. C'est la muscade même 1 Orthographe Latine, en mâle,

écrivant azimus , fans se soucier Azerole, f. f. Fruit qui croît en de l'usage auquel tous les Savans Provence.

se soumettent , & lans s'embaAzerolier, f. m. Arbre.

railer de l'étymologie de ce mot, Azimut, f. m. t. d'Astronomie. qui a été formé du Grec, & Azimutal, ale, adj. Qui apartient qu'on doit par conséquent écrire à l’Azimut.

avec un y, comme on l'ecrit en Azone , f. m. & f. Dieu recconu Latin, Azymus.

& doré par tous les peuples. Azymite, f. m. & f. Qui le fert de Azoth , f. in. t. de Chimie.

pain sans levain.

[ocr errors]

P

B,

[merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

B, Substantif masculin, seconde Lettre de l'Alphabet,

& premiere des Consones. QUARE, & B Babouche, f. f. Soulier des Turcs.

Mol, f. m. t. de Babouin, f. m. Gros finge.

mufque. Babouiner, v. n. Faire le boufon, B

On écrit aussi Babylonien, ene, 1. m. & f. Béquarre ou bé. Bac, f. m. Grand bateau plat: au carre & Bémol : plur. Bacs. mais ces

mots Bacalas, t. de Marine. tirent leur etyinologie de la lettre Bacaliau, 1. m. Autrement morue B, que l'on prononce : en sorte seche. que l'un tignifie un B dont la fi- Baccalauréat, s. m. Degré dans gure est équarie, & l'autre un B l'Université qui defigneun son adouci & pour Bacchanales, f. f. plur. Fêtes en ainkdire amoli: on distingue aussi l'honeur de Bacchus. le Be fa-fi, qui eit un des lept Bacchanaliser, v. n. faire la déa fons de la gamme.

bauche. Babel, Tour bâtie par les hommes Bacchantes, f. f. plur. Femmes qui après le déluge.

célébroient la Féte de Bicchus. Bas-heure, 1. m. Lait de beure qui Bacchus, f. m. Dieu des Païens , n'est pas encore pris.

fils de Jupiter & de Semnele. Babil, i'm. Superfluité de paroles.

Dans tous ces
Babillard, arde, adj.

prononce pas l'h.
Babiller, v. n.

Bacha, f. m. Officier Turc.
Babine, 1. f. Il ne fe dit proprement

Les Turcs prononcent Pacha , que de quelques animaux.

& les Italiens Bafa ou Bafle. Babiole, I. '1. Chose de peu de va- Bachelier, 1. m. Qui a le degré de leur.

Baccalauréat. Babord, 1. m. t. de Marine. C'eft Bahique, adj., m. & f. Qui apare le côté gauche du navire quand tient à Bacchus. on va de la poupre à la proue.

Bachot, f. m. Petit bateau qui On écrit auft Bas-bord : l’A sert à pafer une riviere. cadémie prefere Båbord.

Bachotage, 1. f. Vacation du bae

L

mots

on

ne

B,

[ocr errors][ocr errors]

telier qui conduit un bachot. de guerre; hardes qu'on porte Bachoteur, f. m. Batelier qui con

en voyage. duit un bachot.

Bagare, f. f. Ilet du style familier. Bacile , s. m. ou Fenouil marin, Bruit, tumulte. Plante.

On écrit auffi Bagarre, mais Baclage, f. m. L'arrangement des on prononce Bagare. Bateaux dans un Port.

Bagasle, 1. f. t. populaire. FemBaclé, ée, part.

me livrée au désordre, & t. de Eecler, v. a. Fermer avec des Rafinage de sucre. chaines & des bâres.

Bagatelle, f. f. Chose de peu de Bacquet, f. m. Voyez Baquet. conséquence. Bictreole, f, f. Ce sont les rogou- Bagne, 1. m. Lieu où l'on renres des feuilles d'or,

ferme les forçats. Baculer, v. a. Donner des coups Bagnolete, f. f. Coëfure defemme. de bâlons.

Bagnolois, oile, f. m. & f. Qui eft Baculoinétrie, f. f. ou Mesure des

de Bagnols. hauteurs acceflibles avec des bâ- Bague, 1. f. Anneau. tons.

Bagnaude, f.f.fruitdubaguenaudier. Badaud , aude, f. m. & f. Niais. Baguenauder, v. n. Ce motest du Badaudage, f. m. Action de badaud.

1lyle familier. S'amuser à des Badauder, v. n. Faire le badaud.

chores vaines. Badauderie, f. f. Sotise.

Baguenaudier, f. m. Petit arbre. Badiane, f. f. Fruit que porte l'ar- Baguenaudier, f. m. Il ett du style

bre d'Anis qui croit à la Chine. familier. Celui qui hagueraude. Badigeon, f.m. t.de Maçonerie. Baguer, v. a. t. de Tailleur.

Prononcez Badijon. C'est un Baguete, f. f. Verge, housline. mortier fait des recoupes de Baguier, f. m. Petit cofret pour pierre de taille.

ferrer des bagues. Badigeoné, ée, part.

Bahut, f. m. Le i ne se prononce Badigeoner, v. a. Peindre avec point. Cofre dont le couvercle du Badigeon.

est arondi. Badin , ine, adj. Il eit ausi f. Bahutier, f. m. Artisan qui fait Badinage, f. m. Folâtrerie, plaj

des Bahuts. fanterie.

Bai, aie, adj. Couleur de rouge Badinant,f.m. Cheval surnumé

brun. Il ne se dit que du poil raire dans un atelage.

des chevaux. Badine, s. f. Petite pincete. Baianisme, f.m Doctrine de Baius. Badiner, v. n. & a. Faire le badin. Baianifle, f. f. Disciple de Baïus. Badinerie, 8. f. Bagatele, puérilité. Baie, f. f. Plage, ou fruit charnu. Bafoué, ée, part.

Il signifie aussi tromperie , & Bafouer,v. a. Traiter indignement. n'est alors que du fiyle familier. Bafre, f. f. Goinfrerie.

Baigné, ée, part. Båfrer, v. a. Il est bas. Manger Baigner, v.a. Mettre dans le bain.

Baigneur, euse, s.m. & f. Qui Bifreur, f. m. Gourmand.

se baigne ou qui tient bain. Bagage, f, m. Equipage de gens Baignoir,l.m Lieu oùl'on se baigne.

avec avidité.

is

1

le

le

de cure.

[ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors]

Baignoire, f.f.Cureoù l'on sebaigne. Bâillonné, ée, adj. t, de Blafon.
Baigu, ou Bégu, f. m. t. de Manege. Bâilloner, v a. Mettre un bâillon
Bail, 1. m. t. de Palais.

dans la bouche de quelqu'un. Bans ce mot l'i ne sert qu'à Bain, f. m. Action de le baigner. mouiller 1, en sorte que c'efi la Lieu propre à se baigner. Eauou seul qui se prononce.

autre liqueur où l'on se baigne. Baile, f. m. Nom qu'on donneaux Bain-Marie, s. m. Eau bouillante

Ambassadeurs de Venise , rési dans laquelle on met cuire ou dens à Conftantinople.

chauser quelque chose renfermé Baillarge, 1. f. Sorte de blé.

dans un vase. Baille, 1. F. t. de Marine. Espece Baionele, 1. 1. Sorte d'épée courte,

qui tire son origine de baione. Baillé, ée, part.

Baionois, oile, 1. m. & f. Qui est Baillée, f. f.

de Baïone.
Baillement, f. m Action de bailler. Baroque, ff. Petite monoicd'Italie.
Bailler, v. n. Respirer en ouvrant Bairam , f. m. Fête des Turcs.

la bouche. La premiere fyllabe Bailé, ée, part.
longue.

Paiemain 1. m. t. qui n'a présenBailler, v. a. Donner; la premiere tement d'usage qu'en matiere fyllabe eft breve.

feodale. Bailleresse , 1, f. Il n'est d'usage Baisement, f. m. Il ne se dit gnere qu'cn ftyle de Notaire.

que de l'action de buiser les pier's Bailiet, adj. m. Cheval de poil

du Pape. roux tirane sur le blanc. Baiser, v. a. Appliquer sa bouche Bailleul, f. m. Celui qui remet ou la joue fur le visage ou les les os dinoques.

mains de quelqu'un. Bailleur, 1. m. Celui qui baille. Baiser, 1. m. Action de celui qui Eailleur, f. m. t. de Pratique. Il ne baile.

se dit guere que de celui qui Baileur, cuse, adj. Qui se plaît à baille, qui donne.

bailer. Bailli, f. m. Au pluriel, Baillis. Baisoler, verbe riminutif & fré

Officier Royal qui rend ou fait quentatif. Il eft d:: Nyle danilier.
rendre la justice.

Baille, s. f. Déchet.
Furetiere, Danet, Ménage ont Barfe, te, part.
écrit Baillif

. Mais Richelet, Jou. Laisser, v. a. o' n. Mettre plus bert, & le P. Buffer écrivent bas, ou descendre plus bas. Bailli , & au plur. Baillis , fans Paiffiere, 1. f. Vin qui eft an has. f, & l'Académie a suivi cette Baisure, s. f. Endroit du pain qui Orthographe.

est le moins cuit, & qui dans le Baillage, 1. m. t. de Palais. Tri

sour a touché à un avire pair. bunal du Bailli.

Bajcu, f. m. t. de Charpentier,
Baillivc, f. f. Femme d'un Bailli. Bajcue, 1. f. Partie de la tête d'un
Eaillon, f. m. Morceau de bois cochon.
qu'on met dans la bouche de I

Ia pues, f. f. plur. l. de Vileier. quelqu'un pour l'empécher de la , s. m. Asemblie de persones crier ou de parler.

Pour darler,

Baladin, f. m. Voyez Balladin. Palcon, f. m.
Balafre, l. f. Taillade sur le visage. Baldaquin, f. m. Espece de Dais
Balafré, ée, part:

qu'on porte sur la tête du Pape. Balafrer, v- a. Faire des balafres Caleine , f. f. Poisson.

fur le visage de quelqu'un. Baleineau, f. m. Le petit d'une Balai, 1. m. Inftrument dont on baleine. se sert pour nétoyer.

Balenas, f. m. Le membre de la Balais , adj. m Qui ne s'emploie baleine. qu'avec le mot Rubis.

Balestrille, t.doMarine. Instrument Balance, f.f. Inttrument pour peser. avec lequel on prend les hauteurs. Balance, f. f. Un des signes du Balevre, 1. f. i. d'Architecture. Zodiaque..

Bali, f. m. Langue dans laquelle Balance, f. m. t. de Danse. sont écrits les livres des Bramines. Balancé, ée, part.

Balin, 1. m Grand drap qui reçoit Balancement, T. mi

le grain quand on le vane. Balancer, v. a. Tenir en équilibre. Baline, f. f' Grolle étofe de laine Examiner; Héliter.

qui sert à faire des embalages. Balancier, f. m.

Balile, f. f. t. de Marine. Signal Balancines, f. f. plur. t. de Marine. que l'on met dans les lieux Balançoire, s. f. Piece de bois milo dangereux.

en équilibre, sur laquelle on fe Baliseur, f. m. t. de Marine. Celui

balance;on en fait aufi de cordes, qui est chargé de veiller aux Balandran, f. m. Manteau de terres des riverains. campagne.

Ealitior, f. m. Plante. Balusdre, f. f. Sorte de Bâtiment Baliile , fi'f. Machine de guerre.

Balivage, f. m. t. des Eaux & Balant, f. m. t. de Marine, Foiets. Marque des baliveaux. Bilanus, t. d'Anatomic.

Baliveau, s m. Arbre qu'on laisse Diafie, f. f. Sorte de coite de lit d'espace en espace dans un bois à l'usage des pauvres, formce de qu'on coupe balle d'aveino, envelopee dans Baliverne, f. 1. Discours inutile. de la toile. I' fignifie aussi un bal Baliverner, v. n. Il est du tyle fade campagne

milier.S'occuper des balirernes. Balaulle, 1. F. Fruit du Grenatlier Ballade, 1. f. Espece d'ancienne fauvage.

poesie Françoile par couplets, Balaustier, f. m. Grenadier sauvage. ou danse de campagne. Balayé, ée, part.

L'Académie, Ménage, FureBalayer, v. a.

tiere & Danet écrivent Ballade, Balayeur, euse, f. m. & f. avec deux ll, parce qu'on trouve Balayures, 1. f. plur.

dans la base latinité ballare pour Balazee, f. f. Toile de coton, qui faltare, dont on a fait ballator, se fabrique à Surate.

ballarrix & bollatio, mots déBalbutie , ce, part.

rives du Grec. Voyez du Carge Baibutiement. 1. m. Bégaiement. Sur ces mots. Balbutier,v.n. Parler avec difficulté Balladin, f. m. Balladine, f. f.

Dans ces trois mots le 1 se 11 se prend ordinairement en prononce comme un ca

mauvaise part.

de mier.

« PrécédentContinuer »