Images de page
PDF
ePub
[ocr errors]
[merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small]

diaque.

[blocks in formation]

Eler, v. n. Se dit du cri des vienent du Latin Belligerens ,
moutons & des brebis.

Bellicofus, Bellone.
De ele, f. f. Petit animal. Bellot, ote, adj. Diminutif de
Belges, f. m. & f. Ancien Peu Brau. Il nese dit quedes enfans.
ple des Gaules.

On prononce Belor; il vient
Belgeois, oise, 1 m. & f. Qui

de Bel, Belle. eit des Pays-Bas.

Belomancie, f. f. Divination qui Belgique, adj. m. & f. Qui est se fait par des fleches. de la province des Belges. Belveder, i, m. Lieu dont l'aspect Bélier, I. m. Le mâle de la bre est agréable. C'eft aufli le non bis , ou un des lignes du 20 d'une Plante.

On y prononce l'r. Il vient Beliere, f. I. Anneau qui suspend de l'Italien Belvedere, qui fignifie le batant d'une cloche.

Belle-vue.
Pelisame, f. f. t. de Mythologie. Bemol , f. in. V. B.
Beltre, 1. m. Gueux qui men- Ben, f. m. Arbre & f. f. Fruit.
die par fainéantise. Coquin. Benais , adj. v. Benet
Beila-dona, f. f. Nom Italien d'une Bel-alburn, f. m. Plante,

Plante qu'on nomme en Fran- Bénédicité, f. m. Mot Latin fran-
çois Belle-dame.

cisé. Bellatre , f. m. Il s'emploie quel. Bénédicte, f. m. t. de Pharmacie.

quefois adjectivement. Qui a un Bénédictin , ine. f. m.& f Nom faux air de beauté.

de Religioux & Religieuses. 0:1 prononce Bélásre: il vient Binédiction, f. f. de Bil, Belle.

Bénédictionaire, s. m. Livre des de plus belle, adv. De nouveau.

Benedictions.
Belle-dame, f. f. Plante. Bénétice , f. m.
Eelle-de-jour, f. f. Plante. Bénéticence , f. f. Bonté particule
Belle-de-nuit, 1. f. Plante. liere. Ce mot n'a point fuit
Belle-hille 1. f. t. relatif. Fille par

fortune, quoiqu'il soit doux, & alliance.

qu'il ait été employé par de Bellement, adv. Ce mot est du très-bons Auteurs.

thyle familier. Lentement, Bénéficiaire , adj. Héritier qui a Balle-nere, 1. f. t. relatif. Mere obtenu des lettres de benefice par alliance,

d'inventaire.' Belle Izur, f. f. t. relatif. Sæur Bénéficial, ale, adj. Qui conpar alliance.

cerne les Bénéfices. Pelligérant, ante, adj. Qui fait Bénéficier, f. m. Qui a un béar lo guerre.

nelice. Belliqueux, eufe, adj. Guerrier. Benêt, adj. m. Niais, idiot. De'lonaire, 1. m. Prétre de Bel On écrit aurk Benuis, mais

l'Académie prefere Renes. Belone, 1. f. Diese de la Guerre, Bénévole, adi. Bienveillant. & cur de Mars.

Beni , ie , adj. Voyez Benir. Dans ces quatre mots on pro- Bénignement, adv. Avec dous nonce les deux ll, parce qu'ils

[merged small][ocr errors][merged small][ocr errors]

lone.

CcUr.

Benignité, 1. f. Ce mot vieillit. Berge , f. f. Rive escarpée ou peDouceur, bonté.

tit bateau. Benin, benigne, adj. Doux, Berger, ere, f. m. & f. humain.

Bergerete 1. f. Sorte de vin. Bénir, v. a. Donner bénédiclion. Bergerie, f. f. Lieu où l'on enBenit, benite, part.

ferme les brebis. On dit aut abusivement Béni, Bergeries , f. f. plur. Patiorales, bérie , le plus grand usage et ou Hiiloires amoureuses. pour Benit: benite.

Bergeronete, f. f. Petit oiseau, Benitier s. m.

& Petite Bergere. Benjoin, I. m. Sorte de résine. Bergerol , l. m. Petit Berger. Benoiie, f. f. Plante.

Bergerotte, 1. f Petite Bergere. Bequée , s. f. Ce qu'un Oiseau Béricot , 1. m. Oiseau atiez comprend par le bec.

mun. On dit aussi béchée & becquée: Béril, f. m. V. Béryl. mais l'h est sans aspiration puis- Berlan , l. m. V. Brelan. que ce mot vient de bec fans h; Berle , s. f. Plante. & la prononciation néglige ce Berline, f. f. Espece de carosse doublement.

venu de Berlin. Bequeter, v.a. Donner des coups Berlingot, f. m. Berline coupée. de bec

Plusieurs prononcent abutis On écrit ausli Becqueter: mais vement Breline & Brelingor. la prononciation néglige ce Berlue , f. f. Il n'est que du flyle doublement.

familier , & ne fe dit qu'en Béquillard, f. m. Qui va avec cette phrase : Avoir la berlue. une béquille.

Berme, f. f. t. de Fortification. Béquille , 't. f. Sorte de bâton. Bermudiene, f. f. Plante. Eé juiller , v. a. t. de Jardinage. Bernable , adj. qui mérite d'être Bequillon, f. m. t. de Fleuriiie.

berné. Berams, f. m. plur. grožles Toiles Bernacle, f. f. Coquillage. de coton.

Bernardin, ine, f. m. & f Nom Berberis f. m. Arbrisseau.

de Religieux & Religieuses. Eercail, f. m. Bergerie. Berne, f. m. Espece de Jeu, où Berce, s. m, Petit Oiteau connu l'on met quelqu'un dans une en France.

couverture , qu'on tient par Berce, f. f. Plante,

les quatre coins, pour le faire Bercé, če , part.

sauter en l'air. Berceau , f. m. Lit d'enfant, ou Berné, ée, part. espece de voûte.

Bernement,l.m. Aliion de berner. Bercer, v. a.

Berner,v.a. Faire fauter quelqu'un Berce , f, f. t. de Marine. Petite en l'air, le tourner en ridicule.

piece de canon de fonte verte. Berneur , l. m. Celui qui berne. Bérénice, 1. f. Reine dI gypie. Bernicle, mot populaire, pour Bergame, f. f. Sorte de tapis dire, Rien. (crie.

Bernielque, adj. & f. m. Efpece Bergamote, f. f. Sorte de Poire.

de burlesque.

Berniquet,

[merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small]

Berniquet, f. m. t. populaire. Être Beflon, one, acij. Jumeau. Il est
au berniquet, c'est à dire, à la vieux.
berace.

Beftiaire, s. m. Nom que les Ro. Bernois, oife, f. m. & f. Qui est mains donnoient à ceux qui de Berne.

étoient destinés à combaitre Berruyer, ere, f. m. & f. Qui eft contre les bêtes. du Berry.

Beftial, ale, adj. Qui tient de la bête.
Berufe, 1.'t. forte d'Étofe.

Beftialeinent, adv. En bête.
Beryl, 1. m. Pierre précieuse, au- Bestialité, 1. f. Brutalité.
trement nommée, Eau Marine. Bestiaux, f. m. plur. du mot Béa
On mouille la lettre l.

rail, originairement Bellail.
On écrit ausii Beril: mais il Belliole, f. f. Diminutif Petite bête.
rient du Latin Beryllus.

Bera, 1. m. t. du tiyle familier, qui Belace, I. f. BiTac.

se dit d'un homine très-bête. Belacier, f. m. Qui porte une be- Bétail, f. m. t. colleclif Troupeau. face.

Ce mot est irrégulier, car au Belaigre, adj. fedit du vin qui aigrit. pluriel il fait beftiaux, dont on Belaigue, f.f. Outil de charpentier.

prononce l’s. L'Acad. For, le Dict. des Arts, Bate, f. f. Animal irraifonable. Danet, Richelet & Boudat ecri- Bétel, s. m. Plante qui s'atache aux rent de la sorte: Joubert & Mé. arbres. nage veulent befague, ce qui ne Dalement, adv. En béte. vaut absolument rien. Il seroit Bethlehemites, f. m. plur. Sorte également vicieux d'écrire be de Nloines. figué. Il me semble qu'on pour- Berille, f. 1. Sorte de Monseline. roit plutôt écrire bisaigue, parce Lélise, 1. f. Souise, ilupidise. que cetinstrument coupe des deux Bétoine f. f. Plante. bouts

; mais il faut suivre l'usage. Béton, f. m. Sorie de mortier en Quant au tréma du dernier è il usage dans la Maçonerie. eit absolument nécessaire, afin Belle, 1. f. Poirée. que l'on prononce cette derniere Betterave, 1. f. E! pece de bette qui syllabe autrement que celle des

tient de la rare, mots figue, vogue , &c. Bétune, f. f. Carosse à un cheval. Belant, 1. m. Anciene monoie de betyle, f. m. Pierre qui servoir à l'Empire de Constantinople, &c

faire des Idolez. 1. de Blafon.

Beuglement, l. m. Mugissement Beset, 1. m. t. de Tritrac.

di boeuf & de la vache.
B-6, 1. m. Mot Celtique dont on fe Beugler, v. n. Il ne fe dit propre.
fert pour déligner quelques poires. ment que du cri du baul & de
Besicles, 1. f. plur. Lunetes.

la vache.
Bernarde, f. f.' Serure qui s'ouvre Beure, l. m. Crême épaiisie.
des deux côtés.

Beure, ée, part.
Befoche, 1. f. Inftrument d'agricul- Beuré, f. m Sorte de Poire.
ture.

Beurée. f. f. Tranche de pain, sur
Befogne, 1. f. du style familier. laquelle on a étendu du beure.
Beloin, l. m.

Beurer, V. a. Couvrir de lieure.

N

[merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors]
[ocr errors]

Berrier, iere, f. m. & f. Celui ou contenant l'Ancien & le Nouveau celle qui vend du beure.

Tettament. On écrit aufi Beurre, mais rien Bibliographe, f. m. Celui qui est n'oblige de mettre deuxrr, l'usage verlé dans la connoillance des

étant de prononcer Beure, &c. Livres. Bevanie, f. f. forte de droit établi Bibliographie, f. f. Connoissance dans le Commer erce de mer.

des Livres. Il se prend plus souBeveau , l. m. Inttrument de Géo.

vent pour l'art de dreiler des metrie.

Catalogues de Bibliotheques. Eévue, f. f. Méprise.

Bibliographique, adj. Quiconcerne bey, l. m. Mot turc qui fignifie , la Bibliographie.

Seigneur. Les Turcs disent Beg: Bibliomane, 1. m. & f. Qui a la Bezan, f. m. Voyez. Befant.

pallion d'avoir des Livres. Bezans, s. m.plur. Toiles de coton Bibliomanie, f. f. Pallion d'avoir qui le tirent de Bengale.

des Livres.
Lézeitan, 1. m. Marche public en Bibliophile, f. m. Qui aime les
Turquie,

Livres.
Bérier, f. m. Poirier sauvage. Bibliothécaire, f. m. Qui a roin
Bezoard, f.m. Pierre quis'engendre des Livres d'une Bibliotheque

dans le corps de certains animaux Bibliotheque, s. m. Bâtiment plein
dans les indes, & qu'on dit être de Livres. On le dit auili des

un excellent contrepoison. Livres qui y sont contenus. B-fa-li, f. in. t. de Musque. Bibus, t. indeclinable, & de iné

On écrit auíli Be-fa ji: mais pris. Une affaire de bibus, c'estl'étymologie de ce mot le tire de à dire, de nulle importance, la lettre B , qui sert à marquer Biceps , l. m. t. d'Anatomie. dans la Musique la notesi, qui se Bicéire, f. m. Hôpital où l'on met charge quelquefois en fa.

des Vagabonds & Libertins. Bia , f. m. Coquillage qui sert de Biche, 1. F. Fernelle du cerf. monoie dans les Indes.

Bichenage, f. m. Droit Seigneurial, Biain, ou bian, f. m. t. de Cou

Minage. tume. Corvée tant d'hommes Bichet, f. m. Mesure de grains qui que de bêtes.

contient à peu près le minot de Biais, s. m. Situation de travers ;

Paris.
maniere, façon, moyen. Bicho ou Bicios, f. m. Espece de ver.
Biailer, v. n. & a.

Bichon, bichone, 1. m, & f.
Biambionées , f. f. plur. Étofe des Espece de chien.
Indes.

Bichot, f. m. Mefure de grains. Biaris, f. m. Efpece de Baleine qui Bicoq, ou pied de chevre, 1. m. a des dents.

t. de Mechanique. Bialle, s. f. Soie crue qui vient du Bicoque , f. f. Place peu

fortifiée. Levant.

Bicornis, f. m. t. d'Anatomie. Biberon, one, f, m. & f. Il est du Birlens, f. m. Plante. style familier.

Bidet, f. m. Petit cheval. Bible, s. m. Le livre par excellence, Bidon, f. m. t, de Marine.

C'est-à-dire les Saintes écritures Bien, f. m.

[ocr errors]

Yeau

3nce

Beau-langage.

[ocr errors]

e.

Bien, adv. qui marque un certain Bien-venu, ue, adj. Qui eft bien degré de perfection.

reçu. i eft

Bien & beau , adv. Entiérement. Bien-venue, f. f. Il ne se dit prodes Bien-aimé,ée

, adj. Qui est très-aimé. prement, que de la premiere Bien-dire, s. m. Ce mot n'est d'u fois qu'on arrive en quelque

lage que dans le fiyle familier: endroit. lou

Bien-voulu , ue, adj. Qui est l'obdes

Bien-disant, ante, adj. Il vieillit, jet de la bonne volonté. 3.

& ne se dit guere qu'en raillerie. Biere, f. F. Cofre de bois. Ou espe. erne Bien-être, s. m. Etat d'une per

ce de boisson fort commune. sonne, à qui rien ne manque

On écrit auíli Bierre ; mais la selon la condition.

rien n'exige ce doublement, & Bienfaicłeur, trice, f. m. & f. l'Académie prefere Biere. voir

Celui ou celle qui fait du bien. Bieve, l. m. Efpece de Loutre,
On d't aufi Bienfacteur, trice ;

ou de Cailor.
les
& Bienfaiteur

, trice. L'un est plus Biez, f. m. Efpece de canal.
analogue au Latin Benefactor : Bifé, ée, part.
l'autre s'accorde mieux avec le Bifer, v. a. Rayer.

fubflantit François Bienfait, l'Aca On écrit auffi Biffer, mais rien ein demic prefere Bienfaicteur, trice, n'exige ce doublement, & l'ufage des quitient le milieu entre les deux. eit de prononcer Bijer.

Bienfaisance, . f. Inclination à Bifurcation, 1. f. L'endroit où une faire du bien.

branche devient fourchue. eitBienfaisant , ante , adj.

Bigame, adj. de tout genie. Il est Bienfait, aite, adj.

ausli f. Qui a deux femmes en Bienfait, 1. m. Grace, faveur, plai même tems, ou qui a épousé fir qu'on fait à quelqu'un.

plufieurs femmes successivement. Bienheureux, eule, adj. Très-heu- Bigamie, 1. 1. Mariage avec duux

persones. I. Bien-loin, Conjonction qui signifie, Bigarade , I. f. Orange aigre.

Bigâré, ée, part.
ui Biennal, ale, adi. Quidure deux ans. Bigâreau, f. m. Fruit.
Lle

Bien-que, Conjonction. Quoique. Bigarautier, f. m. Arbre.
Bienseamment, adv. Avec bien- Bigârer, v. a. Diversierde couleurs.

Bigarure, f. f. Diverfire de couleurs.
Bienléance, f. f.

On écrit aussi Bigarreau, Bigaradi.

reaurier; mais rien n'exige cet e Bien-tenant,ante, adj.t. de pratique. qui ne se prononcepas, nice dog. Bien tenue, 1, f.

blement qu'on ne fait point lenBientôt, adv. Dans peu.

tir. On alonge seulement l'r & Bienveillance, 1. f. Bonne volonté, c'efice qu'imprime le circonfiexe,

difpofition favorable. Il ne fe dit bige, 1. fil d' Antiquaire. Chariot 1 que du supérieur à l'égard de tiré

par

deux chevaux.

Bigle , adj. & f. Louche. Bienveillant, ante, adj. Qui a de Bigler, v. n. Locher. la bienveillance.

Bigue, f. f. Tumeur au front.

ne:

net

reux.

au lieu.

[ocr errors]

séance.

Bienséant, ante,

l'inférieur.

25910D

« PrécédentContinuer »