François Hollande

Couverture
Fayard, 7 sept. 2011 - 408 pages
On le surnommait le grand Méchant Mou, Flamby, le Petit Bricoleur. Les Guignols en avaient fait un bon gros nigaud. Ses adversaires politiques, et aussi ses rivaux socialistes, l’avaient définitivement enterré. Ils ne connaissaient pas le bonhomme. Ni son ambition inébranlable. Persuadé que le destin frapperait un jour ou l’autre à sa porte, François Hollande le Jovial avait grandi dans l’ombre de Jacques Delors, puis dans celle de Lionel Jospin, attendant patiemment son heure. Il surveillait son aile droite et son aile gauche. Il n’a pas vu venir la comète Ségolène. Le choc fut rude. Cas unique dans l’Histoire, l’homme qui se rêvait Président s’est fait doubler par sa propre compagne. Situation tragique et extravagante. D’une modernité absolue. Un autre que lui aurait disparu dans cet ouragan politico-affectif. Mais il a survécu et s’est reconstruit, jour après jour. Sans éclat. Sans scandale. Sans Ségolène. Le petit boutiquier du Parti Socialiste, le « manœuvrier » qui considérait la politique comme un distrayant jeu de go, et qui se perdait lui-même dans le labyrinthe des courants de son parti, s’est émancipé de toutes ses chaînes. Il a refait sa vie. Et son capital politique. Qui se cache derrière ce Chirac de gauche, ce Corrézien dont les origines familiales se trouvent dans le Pas-de-Calais, pays des mines et des corons ? André Malraux prétend que la vérité d’un homme est ce qu’il cache. Serge Raffy, biographe de Fidel Castro, de Lionel Jospin, a cherché à savoir qui se dissimulait derrière le sourire débonnaire de ce « rescapé » de la politique.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

François Hollande : Itinéraire secret

Avis d'utilisateur  - Bazart - Babelio

un portrait du candidat favori des sondages à la primaire ps, bien dans le style de serge raffy, journaliste émérite au nouvel observateur. quelques scoop, quelques confidences, notamment sur sa vie intime, mais en fin de compte rien de bien renversant. Consulter l'avis complet

Informations bibliographiques