Lettres normandes, ou Correspondance politique et littéraire, Volumes 9 à 10

Couverture
Foulon et comp., 1820

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 146 - Quiconque , soit par des discours , des cris ou menaces proférés dans des lieux ou réunions publics , soit par des écrits , des imprimés , des dessins , des gravures , des peintures ou- emblèmes vendus ou distribués, mis. en vente, ou exposés dans des lieux ou réunions publics , soit par des placards et affiches exposés aux regards du public, aura provoqué l'auteur ou les auteurs de toute action qualifiée crime ou délit à la commettre, sera réputé complice et puni comme tel.
Page 249 - Va-t'en, monstre exécrable! Va, laisse-moi le soin de mon sort déplorable. Puisse le juste ciel dignement te payer! Et puisse ton supplice à jamais effrayer Tous ceux qui, comme toi, par de lâches adresses, Des princes malheureux nourrissent les faiblesses, Les poussent au penchant où leur cœur est enclin, Et leur osent du crime aplanir le chemin! Détestables flatteurs, présent le plus funeste Que puisse faire aux rois la colère céleste! ŒNONE, seule. Ah! dieux! pour la servir j'ai tout...
Page 146 - Quiconque aura , par l'un des mêmes moyens, provoqué à commettre un ou plusieurs délits, sans que ladite provocation ait été suivie d'aucun effet, sera puni d'un emprisonnement de trois jours à deux années, et d'une amende...
Page 243 - Nous sommes en présence de nos ennemis : nous jurons entre vos mains et à la face du monde de défendre jusqu'au dernier soupir la cause de notre indépendance et l'honneur national. On voudrait nous imposer les Bourbons , et ces princes sont rejetés par l'immense majorité des Français.
Page 100 - Honneur aux poêles tragiques de notre âge, qui ont enfin la noble audace d'abandonner la fable et l'histoire ancienne pour nous offrir des tableaux tirés de nos propres annales, ou du moins des fastes modernes!
Page 244 - ... revers, si on veut nous humilier, nous saurons mourir. « Les Bourbons n'offrent aucune garantie à la nation ; nous les avions accueillis avec les sentiments de la plus généreuse confiance; nous avions...
Page 244 - L'inexorable histoire racontera un jour ce qu'ont fait les Bourbons pour se remettre sur le trône de France; elle dira aussi la conduite de l'armée, de cette armée essentiellement nationale, et la postérité jugera qui mérita le mieux l'estime du monde.
Page 74 - N'y at-il donc pas assez de crimes sur la terre? faut-il encore en chercher où il n'y en a point ? On accuse à la fois le P.
Page 74 - Desconiaus ne sont pas des allégations à opposer aux aveux que fit Ravaillac dans les tortures. Rien n'est plus simple, plus ingénu, moins embarrassé, moins inconstant, rien par conséquent de plus vrai , que toutes ses réponses. Quel intérêt aurait-il eu à cacher...
Page 146 - Quiconque aura, par l'un des moyens énoncés en l'article 1", provoqué à commettre un ou plusieurs crimes, sans que ladite provocation ait été suivie d'aucun effet, sera puni d'un emprisonnement qui ne pourra être de moins de trois mois ni excéder cinq années , et d'une amende qui ne pourra être au-dessous de cinquante francs, ni excéder six mille francs.

Informations bibliographiques