Les Héritiers: Les étudiants et la culture

Couverture
Si l’école aime à proclamer sa fonction d’instrument démocratique de la mobilité sociale, elle a aussi pour fonction de légitimer – et donc, dans une certaine mesure, de perpétuer – les inégalités de chances devant la culture en transmuant par les critères de jugement qu’elle emploie, les privilèges socialement conditionnés en mérites ou en « dons » personnels. À partir des statistiques qui mesurent l’inégalité des chances d’accès à l’enseignement supérieur selon l’origine sociale et le sexe et en s’appuyant sur l’étude empirique des attitudes des étudiants et de professeurs ainsi que sur l’analyse des règles – souvent non écrites – du jeu universitaire, on peut mettre en évidence, par-delà l’influence des inégalités économiques, le rôle de l’héritage culturel, capital subtil fait de savoirs, de savoir-faire et de savoir-dire, que les enfants des classes favorisées doivent à leur milieu familial et qui constitue un patrimoine d’autant plus rentable que professeurs et étudiants répugnent à le percevoir comme un produit social. La première édition de cet ouvrage est parue en 1964.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Les heritiers les étudiants et la culture .

Avis d'utilisateur  - Lausocio - Babelio

Les heritiers les étudiants et la culture . par Bourdieu et Passeron. Fin du paradigme de la méritocratie dans l'éducation national avec cette étude et en général avec la pensée de Pierre Bourdieu ... Consulter l'avis complet

Les heritiers les étudiants et la culture .

Avis d'utilisateur  - Francharb3 - Babelio

Les heritiers les étudiants et la culture . par Bourdieu et Passeron. C'est un "jeune" Bourdieu, publié en 1964, dont le thème est comme son nom l'indique celui du rapport des étudiants à la culture ... Consulter l'avis complet

Autres éditions - Tout afficher

À propos de l'auteur (2016)

Pierre Bourdieu (1930-2002), ancien élève de l’École normale supérieure, agrégé de philosophie. Il a notamment dirigé l’EHESS, ainsi que le Centre de sociologie de l’éducation et de la culture (EHESS-CNRS), le Centre de sociologie européenne (CSE), la revue Actes de la recherche en sciences sociales, la collection « Le sens commun » aux Éditions de Minuit, la revue internationale des livres Liber et la collection « Liber » aux Éditions du Seuil. Il a été Professeur titulaire de la chaire de sociologie du Collège de France de 1982 à 2001.

Jean-Claude Passeron, sociologue et épistémologue français né à Nice en 1930. Agrégé de philosophie et docteur en sociologie, il a dirigé à Marseille le Centre d'études et de recherches sur la culture, la communication, les modes de vie et la socialisation. Directeur d'études à l'EHESS, directeur de la revue Enquête.

Informations bibliographiques