La Culture juridique française. Entre mythes et réalités, XIXè - XXè: Entre mythes et réalités

Couverture
CNRS - 334 pages
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés

C'est une pluralité de cultures juridiques que nous révèle cet ouvrage. Chaque groupe de juristes dispose de pratiques, de savoir-faire et de manières d'être différents. Les prétendus principes juridiques atemporels inhérents au droit français sont ainsi mis en question. Sait-on, par exemple, qu'avocats, magistrats, notaires ne passaient jusque dans les années 1950 que trois ans dans les facultés. Ou que les deux guerres mondiales ont mis à rude épreuve ce modèle de rayonnement de la doctrine universitaire et d'une culture républicaine homogène ?De la Révolution à l'essor de l'influence universitaire des XIXe et XXe siècles, de la codification napoléonienne à vocation unificatrice à l'internationalisation croissante depuis 1945, Frédéric Audren et Jean-Louis Halpérin éclairent avec méthode et lucidité les processus réactualisés des formes du droit, entre objets culturels du passé et enjeux contemporains.Un ouvrage novateur qui invite à une meilleure connaissance d'un des fondements de notre société : le droit.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

À propos de l'auteur (2013)

Frédéric Audren est chargé de recherche au CNRS au Centre d'études européennes (EA 4459) et Associate Research Professor à l'École de droit de Sciences Po. Ses recherches portent sur l'histoire culturelle et sociale de la pensée juridique, l'histoire des sciences sociales et la sociologie du droit.
Jean-Louis Halpérin est professeur à l'École normale supérieure (Paris), membre de l'Institut Universitaire de France et directeur-adjoint du Centre de Théorie et Analyse du Droit (UMR 7074). Il travaille sur l'histoire du droit privé français et la comparaison des ordres juridiques dans la perspective de la mondialisation.

Informations bibliographiques