Images de page
PDF
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors]

PRoFEssEUR DE LANGUEs ET D'ANTIQUITÉs oRIENTALEs à L'UNIvER-
sITÉ RoYALE DE VARsovIE, MEMBRE DE LA SoCIÉTÉ DEs AMIs DEs
LETTREs ET DEs BEAUx-ARTs DE 1.A MEME vILLE, DE LA SocIÉTÉ
AsIATIQUE ET DE LA GÉoGRAPHIQUE DE PARIs, DE L'ATHÉNÉE ITA-
LIEN ET DE PLUsIEURs AUTREs socIÉTÉs sAvANTEs, Erc.

[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

1 8 3 1.

[graphic]
[graphic]
[graphic]
[graphic]
[graphic]
[ocr errors][ocr errors]

Et le Seigneur dit : ce peuple s'approche (de moi) et m'honore de ses lèvres, mais il a éloigné son coeur de moi, et la crainte qu'il a de moi est un commandement d'hommes appris par coeur : A cause de cela, voici que je continuerai de faire à l'égard de ce peuple, des merveilles et des prodiges étranges : c'est que la sapience de ses sages périra et l'intelligence de ces hommes entendus disparaitra. Esa. XXIX.

[ocr errors]
[ocr errors]

de ce

ace de |

ro.

[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

Sachez, dit Maimonides !), que Moïse reçut de Dieu les préceptes de la loi avec leur explication. S'il demeura sur le mont Sinaï aussi long temps qu'il est dit dans la Bible 2) ce ne fut pas seulement pour en rapporter le texte de la Loi écrite; mais pour apprendre par coeur, de la bouche de l'Eternel, l'interprétation de ce même texte, ou ce qu'on appelle plus communément Loi orale. Dieu qui pouvait dire tout simplement à Moïse : Je te donnerai la loi, s'est servi de ce pléonasme*) : Je te donnerai les tables de pierre et la loi et les commandemens que j'ai écrits pour les instruire, afin de signifier qu'il confiait à son envoyé l'une et l'autre loi ensemble. C'est comme s'il lui avait dit en propres termes : Je te donnerai le Pentateuque, les Prophètes, les Hagiographes, la Mischna et la Ghemara *). Ainsi la loi écrite n'a été qu'un index de préceptes généraux, et la loi orale un recueil de prescriptions particuliè-, res propres à expliquer avec précison la première. Servons nous d'un exemple : Dieu après avoir commandé à Moïse d'écrire le précepte : Vous demeurerez sept jours dans des tentes*) lui ordonna d'enseigner de vive voix, que ce précepte n'oblige ni les femmes, ni les malades, ni les voyageurs; que les tentes ne devaient être couvertes ni de laine, ni de soie, ni de nattes; mais seulement de ce

1) La plus grande partie de cette préface sera tirée de la dissertation de ce savant rabbin sur l' ordre talmudique intitulée Seraim, ainsi que des Bibliothèques de Bartolocci, de Wolf et de Buxtorf et de plusieurs autres monumens de l'antiquité judaïque. Je ne m'astreins pas à tout transcrire ou à tout traduire à la lettre ; mais je tâche de mettre par tout l' ordre et la clarté qui manquent dans les sources auxquelles je puise.

2) Exod. XXIV , 18. XXXIV, 28. Cf. Buxt. Recensio operis talmudici.

3) Ib. XXIV, 12.

4) Voy. Beracoth fol. 5. a.

5) Levit. XXIII, 42.

« PrécédentContinuer »