Philippe III: Fils de Saint Louis

Couverture
Pygmalion Editions, 2004 - 269 pages
0 Avis
La renommée de Philippe III, emporté en 1285 par une maladie à l'âge de quarante ans, est injustement éclipsée à la fois par celle de son père, saint Louis, et par celle de son fils, Philippe IV le Bel. Mais sa disparition prématurée ne l'a pas empêché de laisser les marques d'un grand roi. Car, attentif à toutes les causes, il mit son point d'honneur à ne jamais prendre aucune décision sans se soumettre aux règles de la justice, entretenant des relations courtoises avec la noblesse, le clergé et la bourgeoisie. Par ailleurs, il demeure avec Philippe Auguste le plus grand rassembleur de terres françaises. Il entreprit un vaste et ambitieux programme politique en Italie et en Espagne, où son ardeur et sa bravoure lui valurent le surnom de Hardi. Il participa à la huitième Croisade et doubla largement la superficie du domaine royal en annexant les comtés de Nemours, d'Alençon et du Perche et, au sud, le Poitou, l'Auvergne, le Rouergue, le Quercy et le vaste comté de Toulouse. C'est l'ensemble de ces exploits guerriers et l'histoire d'un règne brillant de quinze années que relate Ivan Gobry. Avec cette biographie fondée sur des sources irréfutables, le grand historien poursuit sa remarquable évocation des rois de France méconnus.

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

PREMIÈRE PARTIE
9
Jeunesse 12601270
27
DEUXIÈME PARTIE
49
Droits d'auteur

10 autres sections non affichées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques