Histoire des membres de l'Académie françoise, morts depuis 1700 jusqu'en 1771: pour servir de suite aux Éloges imprimés et lus dans les séances publiques de cette compagnie, Volume 2

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 230 - Quand une fois on a trouvé le moyen de prendre la multitude par l'appât de la liberté, elle suit en aveugle, pourvu qu'elle en entende seulement le nom.
Page 104 - Je n'espérai jamais qu'un jour elle eût envie De finir de mes maux le pitoyable cours; Mais je l'aimois plus que ma vie, Et je la voyois tous les jours.
Page 214 - Pour ce qui est de M. Perrault , je ne vous ai point parlé de sa mort , parce que franchement je n'y ai point pris d'autre intérêt que celui qu'on prend à la mort de tous les honnêtes gens. Il...
Page 108 - ... J'écrivis l'autre jour à mon fils une lettre de ce style, qui était fort plaisante. Je trouve donc que celui de La Calprenède est détestable, et cependant je ne laisse pas de m'y prendre comme à de la glu : la beauté des sentiments, la violence des passions, la grandeur des événements et le succès miraculeux de leurs redoutables épées, tout cela m'entraîne comme une petite fille : j'entre dans leurs desseins ; et si je n'avais M.
Page 39 - avons perdu ne devoit rien à la fortune : Riche dans toutes les parties » qui font un véritable homme de Lettres, il n'avait aucun de ces titres » éclatans qui relèvent son successeur ; son esprit aisé et pénétrant...
Page 264 - ... obtenu de mes prédécesseurs, mais de ne leur rien accorder au delà et d'en renfermer même l'exécution dans les plus étroites bornes que la justice et la bienséance...
Page 314 - Il savait, j'en conviens , qu'il pouvait se fier à vos talens , et à la connaissance que nous en avions : mais un autre en eût été d'autant plus impérieux , qu'il eût été armé de la raison et de la justice. Nous avons droit d'espérer , ou plutôt nous devons absolument croire qu'un exemple parti de si haut, sera désormais une loi.
Page 388 - Comme il s'élève du fond des vallées des vapeurs groffières , dont fe. forme la foudre qui tombe fur les montagnes; il fort du cœur des peuples des iniquités, dont vous déchargez les châtimens fur la tête de ceux qui les gouvernent ou qui les défendent. Je ne...
Page 307 - Je sens que mon esprit travaille de génie. Faut-il d'un froid rimeur dépeindre la manie ; Mes vers, comme un torrent, coulent sur le papier : Je rencontre à la fois Perrin et Pelletier , Bonnecorse , Pradon , Colletet , ïitreville * , Et, pour un que je veux , j'en trouve plus de mille.
Page 313 - Ges grandes protections sont une parure -pour le mérite ; mais elles n'en . sont pas un : et quand on veut les employer dans toute leur force , quand on ne veut pas qu'elles trouvent de résistance , osons le dire , elles déshonorent le mérite lui-même. Tous les suffrages auront été unanimes : mais quelle triste unanimité ! On aura été d'accord , non à préférer celui qu'on nomme , mais à redouter son protecteur. Pour vous, Monsieur, vous avez le bonheur d'appartenir à...

Informations bibliographiques