L'histoire secrète des guerres biologiques: Mensonges et crimes d'Etat

Couverture
Groupe Robert Laffont, 5 mai 2011 - 334 pages

Les armes biologiques, particulièrement dangereuses, exigent des États qui les produisent la plus grande discrétion – pour ne pas dire le mensonge et la désinformation. Le secret qui les entoure permet tout : l'éthique est bafouée au nom de l'efficacité, des expérimentations humaines sont réalisées sous couvert de raison d'État.
Des premiers pas de la recherche biologique française pendant la Première Guerre mondiale aux attaques à l'anthrax de 2001, du " cocktail diabolique " américain en pleine Guerre froide aux armes biolétales soviétiques, des cobayes humains du Dr Ishii dans les années 1930 aux armes " ethniques " visant spécifiquement les populations noires d'Afrique du Sud durant l'apartheid, L'Histoire secrète des guerres biologiques brosse de notre siècle une fresque d'épouvante.
Savants fous, médecins tortionnaires ou chefs militaires mégalomanes sont les personnages de ce récit horrifiant... dans lequel tout est vrai. Patrick Berche, membre du Conseil scientifique de défense, révèle des scandales que politiques et militaires ont soigneusement enfouis.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

À propos de l'auteur (2011)

Patrick Berche est professeur de microbiologie, doyen de la faculté de médecine Paris-Descartes, membre du Conseil scientifique de défense pour le risque biologique et membre correspondant de l'Académie nationale de médecine. Il est l'auteur d' Une histoire des microbes (John Libbey, 2007).

Informations bibliographiques