Dictionnaire d'hippiatrique et d'équitation: ouvrage où se trouvent réunies toutes les connaissances hippiques, Volume 2

Couverture
Bouchard-Huzard, 1848 - 596 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 481 - Ce sel est sous forme d'aiguilles blanches très-légères et flexibles; efflorescent, d'un goût amer extrêmement prononcé et persistant, il est peu soluble dans l'eau froide, plus soluble dans l'eau chaude, trés-soluble dans l'alcool.
Page 261 - presser tout doucement les deux éperons, ou l'un d'iceux, contre son ventre, non de coup, mais serrant délicatement, ou plus fort selon le besoin à tous les temps, ou lorsque la nécessité le requiert, afin que par l'accoutumance de cette aide, il se relève un peu, ou beaucoup, selon l'»ffcrmance de laquelle le chevalier advisera.
Page 207 - Les Tartares font des figures d'hommes qu'ils attachent sur des « chevaux, afin que de loin on les croie en plus grand nombre qu'ils ne « sont. Au premier choc de la cavalerie ils opposent un front de prison...
Page 528 - ... mémoire les mouvements qu'il doit exécuter. Le plus beau travail pour le cheval est celui où il est presque livré à lui-même ; aussi nous en occuperonsnous d'abord. Pour ce genre d'éducation, le manège circulaire est le plus propice; l'instructeur se trouve plus prés du cheval, et toujours également à portée de réprimer ses fautes.
Page 208 - ... de masquer momentanément une maladie sans la guérir, ou de ne guérir un mal qu'en apparence. L'art ne peut souvent que* modifier les symptômes d'une maladie, pour l'empêcher de faire des progrés , prolonger les jours du malade et diminuer ses souffrances. Voy. PALLIATIF. PALONNIER. sm Pièce du train d'une voiture à quatre roues, qui est jointe au train de devant par un anneau de fer ou par une chaînette de cuir, et sur laquelle les traits des chevaux sont attachés. Voy. CHEVAL. PALPÉBRAL,...
Page 137 - ... de largeur dans sa partie inférieure et 2 centimètres dans la partie supérieure. Il est bien entendu que la largeur seule devra varier suivant la bouche du cheval. J'affirme qu'un pareil mors suffira pour soumettre à l'obéissance la plus passive...
Page 532 - ... arme, si on l'exerce ainsi une demi-heure chaque jour pendant un mois. — Je ne m'étendrai pas davantage sur les exemples de ce genre ; on trouvera suffisamment de quoi exercer sa patience dans ce que je viens d'expliquer... Peu de gens se livrent à ce genre de connaissances, qui cependant n'est pas sans quelque mérite, quand on le possède assez pour lire dans la pensée de l'animal, et pour le soumettre au moindre geste.
Page 151 - KOUS le rapport du naturel ; peu inlelligenl, peu docile, il est fantasque, quinlciix, opiniâtre, ombrageux, rusé, plein de mémoire et d'un entêtement pour ainsi dire proverbial. Il est difficile de faire quitter à un mulet la route qu'il veut suivre, et plus difficile encore de le faire marcher dans la compagnie des chevaux, pour lesquels il a une aversion extrême. La...
Page 13 - Les anciens ne se servaient guère des juments que pour le trait, auquel elles sont plus propres, étant basses de devant, et c'est ainsi qu'on en use dans quelques pays de l'Orient, où tous les chevaux sont entiers.
Page 228 - C'est aussi avec cette attitude qu'il pourra suppléer ;i la force insuffisante des jambes. Pour que le cheval conserve le juste équilibre qu'exigé cet exercice, le cavalier doit se servir de ses deux jambes, pour entretenir continuellement l'harmonie et la légèreté d'action dans l'avant et l'arriére-main.

Informations bibliographiques