Des visages de l'amour à travers la série télévisée Ally McBeal: pour une pastorale du téléspectateur

Couverture
Harmattan, 2006 - 236 pages
0 Avis
Dans la série américaine Ally McBeal, David E. Kelley nous décrit avec beaucoup de talent comment, dans un certain milieu, l'homme aspire à l'amour, quelle dimension prend ce désir dans la recherche de son bonheur, et comment il est confronté à la solitude. L'enseignement chrétien propose un chemin vers le bonheur qui ne se limite pas dans le temps car l'homme, enfant de Dieu, a le goût de l'éternité. Lorsque la série parle de valeurs correspondant à l'opinion du grand public, le téléspectateur réagit favorablement même s'il n'est pas en accord avec ces valeurs. Comment nouer un dialogue sur les aspirations au bonheur de l'homme contemporain ? N'est-il pas temps de réfléchir sur ce phénomène de projection des rêves du téléspectateur, sur sa recherche du bonheur qui se perd dans les illusions, sur sa peur de la solitude affective et, comme dit le Père Guy Bedouelle, de les utiliser comme des " instruments théologiques pour appréhender la mystérieuse réalité eschatologique du Royaume de Dieu " ?

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques