Images de page
PDF

» te les embarras du Cérémonial, la froi» de répétition des mêmes danses, les » règles rigides établies pour le main» tien de l'ordre de ces § d'assem» blées, le silence , la contrainte, l'inac» tion de tout ce qui ne danse pas, on » trouvera que le Bal de cérémonie est, » de tous les moyens de se réjouir , le » plus propre à ennuyer ».Croiriez-vous, Monsieur, que pour voir Marguerite de Valois danser à un de ces Bals, Dom Juan d'Autriebe, Vice-Roi des Pays-Bas, partit exprès en poste de Bruxelles, & vint à Paris incognito. Mais ce qui vous paroîtra peut-être encore plus extraordinaire, c'est que Philippe II, Roi d'Espagne, étant arrivé àTrente durant la tenue du Concile, les Pères ordonnerent un Bal de cérémonie pour sa réception. Les Dames les plus qualifiées de la Ville y furent invitées ; le Cardinal de Mantoue ouvrit le Bal, & tous les Pères du Concile dansèrent avec autant de modestie que de dignité. - #

Le Bal masqué n'a point été connu des Grecs ; & les Romains n'en ont eu l'idée que fort tard. Il a été extrêmement à la mode en France pendant plus de deux siécles ; mais les Bals publics l'ont

Tome I. B

[ocr errors]
[graphic]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
« PrécédentContinuer »