Extase cruciale et théophorie chez Thérèse d'Avila

Couverture
Editions L'Harmattan, 1 mai 2003 - 128 pages
D'une présence de Dieu éprouvée sur le mode de l'absence à sa Présence dans le donjon de l'âme, le passage fonde la théophorie qui, de mystique, advient comme éthique. La juste compréhension d'un souci pour Dieu allant jusqu'à la substitution requiert l'examen de l'expérience originaire, celle de la miséricorde divine, d'un octroi absolu. Avant d'envisager l'extase de Thérèse d'Avila, il est nécessaire de circonscrire son drame intérieur. Le rigoureux déploiement du concept d'extase sans Dieu a nécessité ici une confrontation avec Grégoire de Nysse et Emmanuel Lévinas.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques