Théâtre miroir: métathéâtre de l'antiquité au XXIème siècle

Couverture
Harmattan, 2006 - 344 pages
L'histoire du théâtre, depuis l'Antiquité gréco-romaine jusqu'à nos jours, vue à travers le phénomène de métathéâtre, c'est-à-dire théâtre dans le théâtre et théâtre sur le théâtre. Environ mille pièces provenant de 35 pays du monde entier y sont présentées ou signalées, pièces dont la métathéâtralité est assurée par des procédés tels que citation dramatique, distanciation, chœur, réflectivité, jeu de miroirs, autoréférence. Nombreuses sont les pièces-manifestes de l'art théâtral ainsi que les pièces sur les auteurs dramatiques et les acteurs, réels ou imaginaires. Parmi les ouvrages métathéâtraux les plus représentatifs : Hamlet de Shakespeare, L'illusion comique de Pierre Corneille, Le véritable Saint Genest de Jean Rotrou, L'impromptu de Versailles de Molière, Le critique de Richard B. Sheridan, Kean d'Alexandre Dumas, La mouette d'Anton Tchekhov, Cyrao de Bergerac d'Edmond Rostand, la " trilogie théâtrale " de Luigi Pirandello, Le comédien de Sacha Guitry, La mort du docteur Faust de Michel de Ghelderode, Les bains de Vladimir Maïakovski, L'impromptu de l'Alma d'Eugène Ionesco, Rosencrantz et Guildenstern sont morts de Tom Shepard, Ne réveillez pas Madame... de Jean Anouilh, Minetti de Thomas Bernhard. Le XVIIe et le XXe siècle sont les époques privilégiées au point de vue du métathéâtre. Le début du XXIe siècle continue cette tendance. Résultat de plusieurs années de recherches, c'est un ouvrage de référence pour tous ceux qui s'intéressent à l'art théâtral : enseignants, étudiants, amateurs de théâtre.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques