Oeuvres de Gresset, Volume 1

Couverture
L. de Bure, 1826

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 69 - J'ai vu mille peines cruelles Sous un vain masque de bonheur, Mille petitesses réelles Sous une écorce de grandeur, Mille lâchetés infidèles Sous un coloris de candeur ; Et j'ai dit au fond de...
Page 78 - N'aura pour but, dans ses statuts, Que de nous soustraire aux abus Dont ce bon univers abonde. Toujours sur ces lieux enchanteurs Le soleil , levé sans nuages , Fournira son cours sans orages, Et se couchera dans les fleurs. Pour prévenir la décadence Du nouvel établissement , Nul indiscret , nul inconstant N'entrera dans la confidence : Ce canton veut être inconnu; Ses charmes , sa béatitude , Pour base ayant la solitude , S'il devient peuple , il est perdu. Les états de la république Chaque...
Page 65 - C'est ainsi que, par la présence De ces morts vainqueurs des destins, On se console de l'absence, De l'oubli même des humains. A l'abri de leurs noirs orages, Sur la cime de mon rocher, Je vois à mes pieds les naufrages Qu'ils vont imprudemment chercher. Pourquoi dans leur foule importune Voudriez-vous me rétablir?
Page 77 - L'Esprit n'y sera point pédant; Le Savoir n'y sera mettable Que sous les traits de l'Agrément : Pourvu que l'on sache être aimable , On y saura suffisamment : On y proscrira l'étalage Des phrasiers , des rhéteurs bouffis : Rien n'y prendra le nom...
Page 55 - C'est de ce céleste tombeau, Que votre ami, nouveau stylite, A la lueur d'un noir flambeau, Penché sur un lit sans rideau, Dans un déshabillé d'hermite, Vous griffonne aujourd'hui sans fard...
Page 105 - Jouets constants d'une vaine fumée, Le monde entier se réveille pour eux. Mais sur la foi de l'onde pacifique, A peine ils sont mollement endormis, Déifiés par l'erreur léthargique, Qui leur fait voir dans des songes amis Tout l'univers à leur gloire...
Page 68 - Couché sur la pourpre et les lis , Penche la balance inégale, Et tire d'une urne vénale Des arrêts dictés par Cypris , Irais-je, orateur mercenaire Du faux et de la vérité, Chargé d'une haine étrangère , Vendre aux querelles du vulgaire Ma voix et ma tranquillité , Et , dans l'antre de la Chicane...
Page 4 - A Nevers donc, chez les Visitandines, Vivait naguère un perroquet fameux, A qui son art et son cœur généreux, Ses vertus même et ses grâces badines, Auraient dû faire un sort moins rigoureux, Si les bons cœurs étaient toujours heureux.
Page 19 - Du beau français les brillantes finesses, Les sons nerveux et les délicatesses. A les apprendre il met donc tous ses soins, Parlant très peu, mais n'en pensant pas moins. D'abord l'oiseau, comme il...
Page 7 - Libre témoin, il voyait la toilette. Je dis toilette, et je le dis tout bas : Oui, quelque part j'ai lu qu'il ne faut pas Aux fronts voilés des miroirs moins fidèles Qu'aux fronts ornés de pompons et dentelles. Ainsi qu'il est pour le monde et les cours Un art, un goût de modes et d'atours, II est aussi des modes pour le voile ; II est un art de donner d'heureux tours...

Informations bibliographiques