Œuvres diverses,

Couverture
1763 - 217 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 11 - Grâces et des neuf Sœurs : Je leur fais encor quelques mines, Mais vous possédez leurs faveurs. Tout s'éteint, tout s'use, tout passe : Je m'affaiblis, et vous croissez; Mais je descendrai du Parnasse Content, si vous m'y remplacez. Je jouis peu, mais j'aime encore; Je verrai du moins vos amours : Le crépuscule de mes jours S'embellira de votre aurore.
Page 190 - En un mot, c'eft un homme d'efprit pour les fots qui l'admirent , c'eft un fot pour les gens fenfés qui l'évitent. Mais fi vous...
Page 216 - Dans les fantaifies de Chloé, l'efprit eft d'abord fubordonné à la figure , bientôt la figure eft fubordonnée à la fortune : elle néglige à la cour ceux qu'elle...
Page 36 - Arrêter le tems qui nous fuit, Et loin du tumulte & du bruit , Dans l'indolence litteraire Voir couler mollement des jours Dont, gouverné par la folie, Le monde qui lui facrifie , Semble vouloir hâter le cours.
Page 214 - Chloé arrivera à ce dernier période de la galanterie. Déjà elle fait donner à la volupté toutes les apparences du fentiment , à la complaifance tous les charmes de la volupté.
Page 201 - ... tâcher d'en infpirer , s'efforcer de n'en point fentir , ou de cacher du moins celui qu'elles fentent , voilà toute leur politique & toute leur morale. Cet art de plaire , ce défir de plaire à tous , cette envie de plaire plus qu'une autre , ce...
Page 135 - La fraiichife, la liberté. Exempts de foins , d'inquiétude ; Ici nous goûtons aujourd'hui La retraite fans folitude , Avec le repos fans ennui. Nous confacrons les matinées ; , Aux arts , au loifir ftudieux ; De mille riens ingénieux Nous favons remplir nos journées Qui font fagernent terminées Par des foupers délicieux.
Page 181 - Rien ne fait tant de tort Que l'ennui d'un amant qui, froid comme une idole, Ne peut à ses amis faire envier son sort ; Cela perd une femme, et l'amour qui s'endort Est plus humiliant que l'amour qui s'envole. JULIE. Je crains peu qu'un amant qui possède mon...

Informations bibliographiques