Métaphysique des contes de fées

Couverture
L'Harmattan, 2011 - 182 pages
Venant du fond des âges et de toutes les régions du monde. nulle surprise que les contes de fées fourmillent d'indications historiques ou ethnographiques. Point étonnant non plus qu'ils aient donné lieu à de multiples interprétations : sociologiques, mythiques, psychanalytiques (freudiennes ou jungiennes), ésotériques, initiatiques, voire " météorologiques ". Lorsque l'on a affaire à de tels objets, qui ont traversé les temps et les espaces et qui ont été compris de manières si diverses, on est en droit de se demander, si, plus profondément, ils ne mettent pas en jeu des principes et des éléments de nature métaphysique, et s'ils ne délivrent pas, secrètement, un enseignement sur le devenir spirituel de tout être humain. Tel est le risque couru par cette Métaphysique des contes de fées, qui, après un panorama sur leur histoire et leurs interprétations (Bruno Bérard), propose le commentaire de trois contes : " Le Petit Poucet " La Jeune Fille aux mains coupées " (Jean Borella) et " Ce que fait le Vieux est toujours bien fait " (Bruno Bérard).

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques