Petite bibliotheque des théatres: Chef-d'œuvres de la Drevetiere de l'Isle. Le dieu Mars désarmé

Couverture
Au bureau [de la Petite bibliotheque des théatres], 1791
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page x - L'intérêt de votre amour à part, que pensera Damis, son onde et son tuteur, s'il la trouve mariée sans être averti? Ne sera-t-il pas en droit de se plaindre de nous, lui qui nous a priés de venir loger avec elle , de veiller à sa conduite, et de lui en rendre compte?
Page 57 - J'y ferois mes efforts sans en venir à bout. Quelque mauvais démon , par quelque diablerie , Me retiendrait en l'air , pour conserver ma vie. Que deviendrai-je donc ?... Je suis bien avancé! J'ai tout perdu, brouillé ; j'ai tout bouleversé.
Page 46 - Lucinde. Ma lettre sera perdue ! je suis au désespoir ! On verra que je vous priois de venir passer à la campagne quelques heures avec moi chez ma tante ; et ceux qui ne cherchent que l'occasion de vous déchirer... Mais, de grace , madame, puisque je n'ai pu vous déguiser mes sujets de chagrins , apprenez-moi ce qui vous agite si furieusement contre LUCINDE.
Page 90 - Si bien., que je suis monté dans la loge où elle étoit, où je n'ai demeuré qu'un moment avec elle, à cause d'un jaloux qui perçoit le parterre pour nous venir trouver. Nous ne l'avons pas attendu , et d'une autre loge où nous nous sommes mis, nous l'avons vu quereller une femme qui s'étoit mise à la place de celle avec qui j'étois.
Page 57 - Il ouvre de grands yeux, il soupire, il menace, il pleure, il se jette à genoux, se promène à grands pas , casse une chaise , déchire une manchette , s'arrache des cheveux, ronge ses ongles, et, à la fin, il a raison.
Page 84 - ... vous supplie De conclure au plutôt , vous me l'avez promis. CHRÊMES. En vérité, Monsieur, cela n'est pas permis. A l'injuste désir, au soin qui vous possède, Aveuglément soumis, il faudra que je cède? Sous les dehors trompeurs d'Une vaine amitié , Vous viendrez m'égorger sans égards , sans pitié ? Allez , pensez-y mieux. L'amitié qui nous lie , De moi n'exige point une telle folie. SIMON. He , comment donc ? c HRKME s.
Page 14 - S'il n'est aucun secours , Ce jour fatal sera le dernier de mes jours ! ... De mon cœur embrasé le feu ne peut s'éteindre. . . . Hélas ! des malheureux je suis le plus à plaindre. Ne...
Page 57 - J'ai tout perdu, brouillé ; j'ai tout bouleversé. Sans en tirer de fruit, j'ai trompé mon vieux maître. Dans ces noces , enfin , qui ne dévoient point être , Misérable ! j'embarque et j'engage son fils , * / Malgré tous ses conseils, que je n'ai point suivis.,., Si je puis revenir du danger qui me presse, Je fais vœu désormais à la sainte paresse De chercher le repos et la tranquillité Au fond de la mollesse et de l'oisiveté. Pour lors je passerai , sans trouble, sans affaire, La nuit...
Page 98 - C'est un crime qu'au moins je ne vous cache pas. Après cela , parlez , je n'ai plus rien à dire. Ordonnez, à vos loix je suis prêt à souscrire. Malgré des feux enfin, dès long -temps allumés, Brisez les plus beaux nœuds que l'amour ait formés.
Page 13 - Et l'autre, sa bonne amie ? MONCADE. Elle n'a point d'esprit. PASQUIN. Et la veuve de ce conseiller?

Informations bibliographiques