Histoire de la république de Venise, Volume 3

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 440 - ... à deux roues sur lesquelles il y avoit un grand fer à deux aisles de la longueur de deux ou trois brasses et estoient nos gens de pied combattus notes d'Expilly sur la vie de Bayart.
Page 441 - Grand-Mont , et plus de deux cens gentils hommes de nom et tous d'estime , sans plus de deux mille hommes de pied des nostres ; et vous asseure que de cent ans le royaume de France ne recouvrera la perte qu'y avons eue. Monsieur, hier matin fut amené le corps de feu Monsieur à...
Page 88 - Si quelque ouvrier ou artiste transporte son art en pays étranger au détriment de la République, il lui sera envoyé l'ordre de revenir; s'il n'obéit pas on mettra en prison les personnes qui lui appartiennent de plus près afin de...
Page 138 - ... leur amour (aussi le Roy ne tenoit point encores les places) et que s'ils vouloient, ils se mettroient bien en guerre, ce qu'ils ne vouloient point faire; combien qu'il y...
Page 440 - Fabrice Colonne, le cardinal de Médicis, légat du pape, Petro Navarre, le marquis de Pesquiere, le marquis de Padule, le fils du prince de Melfe , dom Jean de Cardonne, le fils du marquis de...
Page 88 - mettra en prison les personnes qui lui appartiennent de plus près, afin de le « déterminer à l'obéissance par l'intérêt qu'il leur porte ; s'il revient , le passé « lui sera pardonné, et on lui procurera un établissement à Venise; si, malgré » l'emprisonnement de ses parents, il s'obstine à vouloir demeurer chez Vétran...
Page 42 - Celle qui faisait voile vers la mer Noire, se partageait en trois divisions : la première longeait toutes les côtes de la Grèce, et allait vendre à Constantinople ce que la Grèce avait à fournir à cette capitale, et les marchandises apportées . de Venise : .la seconde se dirigeait vers Sinope et Trébisonde, sur la côte méridionale du Pont-Euxin , pour y acheter les productions de l'Asie, arrivées par le Phase: la troisième s'élevait au nord, entrait dans la (1) Non si dava tuttavia...
Page 183 - ... à cheval, et me fit appeler à plusieurs fois. Je vins à luy, et le trouvay armé de toutes pièces , et monté sur le plus beau cheval que j'aye vu de mon temps, appelé Savoye.
Page 441 - ... qu'on a démené et qu'on démène encore en nostre camp ; car il semble que nous ayons perdu la bataille. Bien Vous...
Page 50 - Ailleurs, il compte la facilité d'acquérir des richesses comme l'une des causes qui attirèrent les nobles vénitiens à Chypre (t. II, p. 628). « Beaucoup de ses vaisseaux, est-il dit ailleurs (p. 109, t. III), appartenaient aux patriciens. Les jeunes nobles étaient obligés de faire quelques voyages sur les vaisseaux de commerce où, quand ils étaient pauvres, ils étaient reçus gratuitement: on leur fournissait même, s'ils en avaient besoin, les moyens de faire une pacotille, tant il était...

Informations bibliographiques