Images de page
PDF
ePub

lieu de ces difficultés, Olivier Cromwell mourit; il avait désigné son fils Richard pour commander après lui (1).

'ini siis - Le conseil des officiers sanctionna ce choix , et reconnut le nouveau protecteur. Il fut proclamé en Irlande et en Ecosse : l'armée entière et la flotte applaudirent, et même les sujets des provinces et des villes s'empresserent de le féliciter (2). Mais, qu'avaient-ils à attendre de lui? Il n'était pas en son pouvoir de changer leur condition de sujets; sous lui, conmé sous son père , il fallait que l'armée vécùt.

! (1659). Lorsqu'à la mort d'un général, chez les anciens vainqueurs de l'Angleterre, son fils prenait le commandement de l'armée et l'administration de la conquète , ce n'était point un per-, sonpage inconnu aux lieutenans qui venait se placer au-desșus d’eux; ils l'avaient vu grandir sous leurs yeux, et s'exercer d'avance à son emploi futur; cet homme s'était préparé de loin pour le travail de sa place, et il y montait tout formé. Voilà pourquoi si rarement, pendant tant de siécles , les lieutenans avaient troublé la suc

[merged small][ocr errors][ocr errors]

cession héréditaire. Le fils d’Olivier Cromwell n'avait ni la science ni les meurs de son grade ; il était étranger dans le camp , et toutes les habitudes de sa vie passée combattaient en Ini sess devoirs nouveaux. Ayant toujours vécu parmi les sujets , il lui fallait maintenant spéculer sur leur peine , et opérer en ennemi sur tous ceux qu'il avait aimés; son ame ne put soutenir ces contrastes.' Mais sa pitié pour les sujets attaquait les revenus de l'armée; l’armée lui retira son adhésion (1).

La chambre des communes disputait , et ne se håtait pas de rendre les tributs ; l'armée , après les entreprises dispendieuses du dernier ehef, était dans une grande nécessité ; il fallait trancher cés délais, et Richard ne pouvait s'y

(1) Richard, a young man, of no experience', 'educated in the country, unacquainted with the officers, and unknown to them ; 'recommanded by no military exploits, could not long, it was thought, maintain that authority, which his father had acquired' by so many valorous achievements, and such signal successes. And where it was observed that he possessed only the virtues of private life, which in his situation were so many, vi: ces; that indolence', incapacity , 'irresolution, 'attented his facility and good nature; the various hopes of men were excited by the expectation of some revolutioni.

. (Hume's history, chap. LXII.)

résoudre, craignant de frapper, et hésitant entre ses soldats et ses amis. Les officiers vinrent à lui: « On ne peut, lui dirent-ils , être à la fois

notre homme et l'homme des sujets; choisissez.

Si vous chassez les communes, l'armée sera » pour vous; sinon, l'armée vous chassera vous» même (1) », Richard céda , et aussitôt il fut destitué ; il résigna sans peine son conmande-, nient, et se retira parmi les sujets. i. i.

Alors les officiers se partagèrent également le travail et le profit que donnait la conquêtc. Ils avaient résolu , d'abord , d'exploiter avec l'épée , et de ne plus s'aider du secours perfide d'un .conseil de bourgeois; mais ils quituèrent ce projet, craignant de donner le signal à

[ocr errors]

(1) « If was impossible for him to keep both, the » parliament and the army his friends; wishing him to * chuse which he would prefer : if he dissolved the par. » liament, he had the army at devotion; if he refused » that, the army would quickly pull him out of White

hall. (Echard's history, liv. II, chap. 11.)

Les officiers ajoutèrent que, s'il ne se décidait pas surle-champ à donner des ordres, ils allaient mettre le feu au palais des communes, et massacrer tout ce qui résisterait. « If it were not speedily done, they would set

fire so the house, and kill all who should resist, o . T.... . (Cuke's detection, tom. II.)

nne guerre d'extermination. La vie des sujets leur était nécessaire, et ç'eût été pour eux une fâcheuse alternative que de dépeupler la terre ou, de la quitters Seulement, pour être moins vivement barcelés, ils rappelèrent ce long pare lement, tant de fois épuré et congédié par eux. Ils s'attendaient à le inouver docile. Il fut plus audacieux qu'aucun autre jusques-là. Il déclara traître quiconque leverait de l'argent qu'il n'aurait pas voté, et il ne vota point d'argent ; il s'immisça dans les affaires privées des maitres, et leur signifia de ne plus avoir de généraux (1): Un détachement de troupes alle lui imposer:sia. lence.

! ", 710251...:-,9;! Dans le même temps quelques sujets voulurent tenter la fortune des armes, et se disputer aux vait queurs: Un rassemblemeật d'hvinmes se forma dans le comté de Chester , sous la conduite de George Booth, l'un des premiers qui s'étaient armés pour mettre en: question l'ancienne conquête. Cette troupe répandait des manifestes adressés aux amis de la pátrię. « C'est le senti

siimonio.lt:ol. ' *; ;,' is e ::6). The council of officers, now possessed of supreme authority, seemed inclined to èxercise the power of the sword in the most, open manner,

(Hume's history, chap. LXII.) Cens. Europ. Tom. V.****

»» ment de nos devoirs sacrés", c'est le sentiment » de notre ruine prochaine , disaient-ils dans » ces feuilles , qui nous rassemble en armes. » Nous venons au secours de laination asservie, » dépouillée, s'exténuant pour nourrir ceux qui »ă la tiennent esclave: Nous appelons à nous » tout ce qu'il y a de gens honnêtes , nous ats tendons même ceux de l'armée qui ne nous »; ont pas reniés encore au fond de leur cæur (1) ». Mais ils furent découverts, pris au dépourvu , dispersés et jetés dans les prisons. Les partisans de la vieille domination s'étaient encore soulevés à cë mouvement; leur seconde entreprise , comme la première , ne servit qu'à les désigner à leurs rivaux. L'armée, agita le projet de chasser de mes terres d'Europe : toutes les familles liées à cette caụse , et d'en peupler la Jamaïque et les Barbades (2)... si 'TO!...gin. iii

(i). They being sensible of their duty, and utter in Tuin', had taken the arms in vindication of the free in dom of parliaments, of the laws , libertya, and pro

perty, and of the gopd people of this nation groaning » under insupportable taxes : that they cannot despair >> of the blessing of God, nor of the chearful concur» rence , of all good people, and of the undeceio'd part a of the army.us

(Echard's history of England, liv. Ili, ch. itr.)" (a) Hume's history, chap. LXII.

« PrécédentContinuer »